Stop aux violences policières ! Stop à la répression d’État ! Liberté de manifester et de faire valoir les revendications !

16 Avr, 2019Actualités, Communiqué

 Samedi 13 avril, des dizaines de milliers de travailleurs issus de multiples couches sociales, salariés, enseignants, jeunes, retraités ont voulu se rassembler à Toulouse et manifester, avec les gilets jaunes, avec leurs organisations, pour lutter contre l’injustice sociale, pour lutter contre le démantèlement des conquêtes sociales, pour exiger le rétablissement du droit de s’organiser et de manifester. Comme chaque samedi, conformément au mandat donné par son assemblée générale du 15 février, la FNEC-FP FO 31 « soutient toutes les initiatives de tous ses syndicats pour les revendications et invite ses syndiqués et ses syndicats à aller manifester avec les Gilets Jaunes dès ce samedi et les suivants, avec cortège, drapeaux et badges. »

 Pour seule réponse, face aux exigences démocratiques et sociales, le gouvernement en droite ligne de sa loi dite « anti-casseurs » a opposé des violences policières inégalées à ce jour à Toulouse : les cortèges devant se rejoindre à 14h ont été bloqués en 4 lieux différents, les manifestants pris en nasse, encerclés, gazés gravement et massivement, troussés, frappés, étranglés, …

A 18 heures, deux blessés « en urgence relative » et 24 interpellations étaient officiellement recensés.

Des milliers n’ont pu manifester. Des milliers ont fui et fuient ces violences policières. Des milliers, tout aussi légitimement, refusent d’y céder et veulent faire valoir les droits, là où ils peuvent. La colère est immense.

Les fédérations FNEC-FP FO, FSU, CGT éduc, SUD éduc avec l’AG des grévistes avaient décidé de constituer un « cortège éducation » à 14h avec les « Gilets Jaunes » pour le retrait des contre- réformes Blanquer. Dans ce déchainement de violences policières et de mise en œuvre de l’arsenal répressif, il n’a pu se constituer. C’est également le cas des organisations qui mobilisaient pour la liberté de manifester, et de bien d’autres …

Le gouvernement qui ne veut pas entendre les revendications veut s’imposer par la violence et la peur. Il veut interdire que des dizaines de milliers, ensemble, fassent la démonstration auprès de l’opinion publique du rejet de ses lois. Il veut masquer que des dizaines de milliers de manifestants sont toujours mobilisés semaine après semaine et que la détermination ne faiblit pas mais au contraire s’enracine.

Il n’y arrivera pas. Nous n’acceptons pas et n’accepterons jamais. Pendant quelques minutes à midi, puis à partir de 15h rue Alsace Lorraine, plusieurs milliers sont parvenus à se rassembler en un cortège serré et dynamique.

La FNEC-FP FO 31 condamne les violences policières et la répression d’État ! Elle exige qu’il y soit mis un terme !

 Oui au respect de la liberté de manifester ! Retrait de la loi dite « anti-casseurs » !

 Retrait du projet de loi Blanquer, de ses réformes et ouverture de négociations sur les revendications des personnels !

Communiqué de la FNEC-FP FO 31 le 14 avril 2019

Comité Technique Ministériel du 9 juillet : la FNEC FP-FO vote CONTRE (*) le décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen

Un Comité Technique Ministériel s’est réuni le 9 juillet avec à l’ordre du jour notamment un décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen, ainsi qu’un projet d’arrêté sur la possibilité de tenir conjointement d’ici 2022 les CTA, CTSA et CHSCT A des académies de...

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Vous trouverez ci-dessous la déclaration que la FNEC FP-FO avait prévu de lire lors de la réunion intersyndicale convoquée par le ministre de l’Education nationale le 8 juillet 2019, pour évoquer son agenda social. « Compte-tenu du contexte », le ministre a annulé...

Retrait des réformes Blanquer – les personnels ne veulent pas lâcher

A la veille du vote définitif de la loi « sur l’école de la confiance », l’année scolaire s’achève dans un contexte de rejet massif des contre-réformes du ministre Blanquer. Les personnels cherchent à résister, ils ne veulent pas lâcher sur leurs revendications....

Canicule : mais où est le patron ?

Extraordinaire 40°C et plus dans les classes, des locaux inadaptés : à l’évidence la réglementation du travail ne pourra pas être respectée. Mais où est passé l’employeur « Education nationale » ? La seule décision prise par le ministre : le report des épreuves du...

Canicule, report du DNB : Monsieur le ministre, prenez vos responsabilités !

Le ministre a décidé de reporter les épreuves du brevet en raison de conditions climatiques extrêmes. « Ce report vaut pour la France hexagonale et non pas pour l'Outre-mer », a-t-il en outre précisé dans une conférence de presse ce lundi. Selon les dernières...

Prévention canicule : la FNEC FP-FO écrit au ministre

Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse l’Education nationale et de la Jeunesse Montreuil, le 22 juin 2019 Objet : Procédure d’alerte Monsieur le Ministre, Les prévisions météorologiques de la semaine prochaine font apparaître...

Réformes Blanquer : le rejet !

Parcoursup, réformes du lycée et du Baccalauréat, loi Blanquer, fusion des académies… le rejet des contre-réformes ne cesse de s’exprimer et de s’étendre depuis des mois. Plusieurs fois les personnels ont fait grève. Ils cherchent l’action efficace pour mettre un coup...

Arrestation d’une enseignante pour distribution des tracts contre la loi Blanquer

Le samedi 15 juin, Sabine Raynaud est arrêtée suite à la participation à une manifestation des Gilets jaunes au cours de laquelle elle a distribué des tracts contre la loi Blanquer. Elle portait sur sa bouche un bâillon pour matérialiser l’article 1 du projet de loi,...

La loi Blanquer : toujours aussi inacceptable toujours rejetée par les personnels

Le 13 juin s’est réunie une commission mixte paritaire, pour que députés et sénateurs se mettent d’accord sur le projet de loi « Ecole de la Confiance », totalement rejetée par les personnels. Le contenu réactionnaire de la loi Blanquer demeure, mais la suppression de...

Les personnels continuent de refuser la loi Blanquer  Ils veulent l’action efficace pour gagner !

Depuis le début de la mobilisation contre les réformes Blanquer, dans les écoles et les établissements, dans les AG de secteurs, les personnels débattent des moyens efficaces pour faire reculer le ministre. Face à un gouvernement qui refuse d’entendre les...