« Si vous écoutez les personnels, vous ne mettrez pas en œuvre cette réforme » a dit la FNEC FP-FO au ministre

30 Jan, 2018 | Actualités, Communiqué

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus le 30 janvier 2018 par le ministre de l’Education nationale qui consulte les organisations syndicales sur le rapport Mathiot avant sa communication officielle le 14 février au Conseil des ministres.

Il a confirmé qu’en application des décisions du Président de la République, deux éléments de la réforme du baccalauréat sont intangibles : les quatre épreuves terminales et l’instauration du contrôle continu.

La FNEC FP-FO a réagi au rapport Mathiot et exprimé ses revendications :

  • le rapport Mathiot s’appuie fondamentalement sur Parcoursup et ainsi casse le baccalauréat en tant que premier grade universitaire
  •  le rapport Mathiot propose une quasi complète autonomie des établissements où conseil d’administration et conseil pédagogique seraient maîtres d’oeuvre.
  • le rapport Mathiot, c’est 40% de contrôle continu transformant le baccalauréat en diplôme maison
  • le rapport Mathiot c’est la concurrence entre les disciplines et les établissements, l’épée de Damoclès permanente sur les heures disciplinaires et les postes
  • le rapport Mathiot, c’est la semestrialisation du lycée avec tous les dangers qui en découlent sur la scolarité des élèves et le statut des personnels.

La FNEC FP-FO a entendu le ministre qui prétend instaurer un « contrôle continu objectivé ».

Comprenne qui pourra ! Le contrôle continu reste du contrôle continu : évaluation locale des élèves par leurs propres enseignants, pressions diverses. Il impose nécessairement une part de subjectivité.

Pour des examens « objectivés », il n’y a pas trente-six solutions : rétablissement et maintien des épreuves anonymes, ponctuelles, terminales et nationales dans toutes les disciplines.

La FNEC FP-FO a demandé au ministre de modifier son calendrier : la présentation d’un tel projet de réforme lors du Conseil des ministres du 14 février doit être différée : le ministre doit écouter les personnels.

Les personnels ne peuvent être mis devant le fait accompli face à une réforme d’une telle ampleur.

« Si vous écoutez les personnels – a dit la FNEC FP-FO au ministre- vous ne mettrez pas en œuvre cette réforme.

Le ministre n’a pas de soutien, il applique l’injonction présidentielle.

C’est la mobilisation unie des personnels avec leurs organisations syndicales qui peut mettre en échec un tel basculement de l’école de la République.

La  FNEC FP-FO, avec la FSU, la FERC-CGT, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, Solidaires étudiants, SGL, UNL, UNL-SD appellent « à se mettre en grève, à participer  massivement à la journée nationale de mobilisation du 1er février, à amplifier les assemblées générales.»

L’interfédérale nationale se réunira le soir du 1er février.

 

Fusion des académies d’ici 2021 : vers des Agences Régionales de l’Éducation

Le ministère vient de présenter un nouveau rapport sur l’organisation territoriale de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Il a décidé de franchir une nouvelle étape dans la régionalisation de l’école et le démantèlement des...

Grève le 22 mai dans toute la Fonction publique

La FNEC FP-FO appelle les personnels de l’Éducation nationale, du ministère de la Culture, de Jeunesse et Sports à la grève le 22 mai prochain aux côtés des fonctionnaires. Fin 2017, le gouvernement a lancé le chantier « CAP 2022 ». Le « cap » fixé ? Des transferts de...

Congrès confédéral

Conclusion de la résolution générale « Le Congrès soutient l’ensemble des syndicats FO, du public comme du privé, en combat et qui se mobilisent pour une juste répartition des richesses, pour garantir nos droits collectifs et nos statuts et pour résister à une logique...

4ème plan Autisme : un plan d’économies budgétaires L’inclusion scolaire systématique au détriment des établissements spécialisés

Le gouvernement a présenté le 4ème plan Autisme le 6 avril, après neuf mois de concertation nationale qui, malgré les tentatives d’effets d’annonce, va se traduire par : moins d’hôpitaux psychiatriques avec l’objectif « qu’il n’y ait plus d’hospitalisation de longue...

« Agenda social » du ministère de l’Éducation nationale FO ne participera pas à la destruction des statuts

La FNEC FP-FO était invitée le 5 avril par la conseillère sociale du ministre en présence de la DGRH à une réunion de présentation de sur l’« agenda social » du ministre. Force Ouvrière a tout d’abord indiqué que nous n’étions pas demandeurs d’un « agenda social »...

CSE du 12 avril 2018

Ci-contre les déclarations de la FNEC FP-FO au CSE du 12 avril 2018 CSE du 12 avril - déclarations préalables

Appel de l’interfédérale du 10 avril

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants » Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles...

Communiqué UIAFP

Ci-joint un communiqué de l'UIAFP 2018-04-10 Communiqué UIAFP Dialogue social ou dialogue de sourd...

Communiqué Tolbiac

La FNEC FP FO tient à exprimer son inquiétude face à la situation à l’université de Paris Tolbiac. Alors que des AG de plus en plus nombreuses se tiennent dans plusieurs universités, rassemblant étudiants et personnels, le président de l’université Paris 1 a demandé...

Communiqué des fédérations de l’éducation

Ci-joint le communiqué interfédéral de l'éducation 4 avril interfd