Déterminés

11 Déc, 2019Actualités, Communiqué

 Près d’un million : 180 000 à Paris, 60 000 à Toulouse, 6 000 à Albi, 4 000 au Puy en Velay, 4 000 à Angers, 2 500 à Saintes… Des cortèges toujours aussi déterminés, mêlant salariés du public et du privé, ont encore défilé ce mardi 10 décembre dans toute la France : « on ne lâchera rien jusqu’au retrait de la réforme Macron ! Et qu’est-ce qu’on fait demain ? On reconduit ! »

C’est cette même détermination qui a traversé les centaines d’assemblées générales qui se sont tenues avant ou après les manifestations.

Ce qui s’exprime partout dans le pays, dans les AG, dans les manifestations c’est la volonté d’élargir la grève partout jusqu’au retrait du plan Macron-Delevoye. Les milliers de personnels représentant des milliers d’écoles, d’établissements et services ont voté à l’écrasante majorité la reconduction de la grève, à Blois, à Angoulême, à Toulouse, à Clermont-Ferrand, à Bordeaux, à Paris…

Une détermination confortée par la puissance de la grève à la SNCF et la RATP, et l’entrée en grève de nombreux secteurs du privé et du public.

La FNEC FP-FO porte à la connaissance de tous les personnels la motion adoptée par l’Assemblée Générale des personnels du 1er  degré réunie à Paris ce mardi 10 décembre :

« L’AG du 1er degré, soutenue par l’intersyndicale de Paris, appelle à la grève jusqu’au retrait, et ce quelles que soient les annonces du gouvernement demain. »

(adoptée par plus de 215 participants sur 230)

Ils ont raison !

Qu’y a-t-il à attendre des annonces d’Edouard Philippe ? On sait que le gouvernement veut supprimer l’ensemble des régimes de retraites, dont le Code des Pensions Civiles, et toutes les garanties qui y sont rattachées, pour baisser drastiquement le montant des pensions. On sait que ses manœuvres ne visent qu’à diviser les salariés pour faire passer une contre-réforme où tout le monde sera perdant, sauf les assurances privées !

Le gouvernement va annoncer des augmentations de salaires à l’Education nationale ? Sans doute pas grand-chose à côté de tout l’argent qu’ils nous doivent depuis des années de blocage du point d’indice. Eh bien qu’ils nous augmentent, on prendra l’argent, mais on continuera de faire grève pour le retrait de la réforme Macron. Parce que personne ne peut accepter une amputation de 40% de sa pension !

Les AG qui reconduisent, « quelles que soient les annonces du gouvernement » montrent la voie : pour les faire plier, il faut la grève jusqu’au retrait de la réforme des retraites.

La FNEC FP-FO appelle les personnels à poursuivre et amplifier les AG tous les jours pour décider la grève, la reconduire jusqu’au retrait et organiser sa généralisation.

 

à Montreuil, le 10 décembre 2019

Syndicaliste Indépendant #215 : pas de confinement pour les revendications !

En ces temps exceptionnels de confinement, le secrétariat fédéral adresse ce message à tous les adhérents des syndicats affiliés à la FNEC FP-FO : “Plus que jamais nous continuons l’action du syndicat pour porter toutes les revendications. Protection des salariés, maintien des garanties collectives et des statuts, salaires, postes, carrière, retraites… Il n’y a pas de trêve !

Communiqué de presse FSU et FNEC-FP-FO : Refus de dialogue social : la FSU et la FNEC-FP-FO quittent le CTA !

 Hier devait se tenir, en visioconférence, un comité technique académique sur la préparation de la rentrée 2020. Les organisations syndicales FSU et FNEC-FP FO ont été dans l’obligation de quitter la séance dès le début de ce CTA pour plusieurs raisons....

La santé et la sécurité de toutes et tous avant tout !

Ci-joint le communiqué confédéral CP - FO - La santé et la sécurité de toutes et tous avant tout(1)

Courrier au ministre sur la situation des personnels non-titulaires pendant la période de confinement

Jean-Michel BLANQUERMinistre de l’Education nationaleMinistère de l’Education nationale Vincent SOETEMONTDirecteur Général des Ressources HumainesMinistère de l’Education nationale Montreuil, le 30 mars 2020   Objet : Situation des personnels non-titulaires...

Protection des personnels, « continuité pédagogique » : le ministre refuse toujours de prendre ses responsabilités

 Une délégation de la FNEC FP-FO a été reçue (en visio-conférence) mardi 24 mars par le ministre Blanquer, assisté de la secrétaire générale, de la conseillère sociale et du directeur général des ressources humaines. En introduction, tout en remerciant les personnels,...

Projet de loi d’état d’urgence : 49.3 permanent contre le Statut et le droit du travail

 Le gouvernement voudrait profiter de la crise sanitaire et sociale, prévisible, pour liquider tous les droits et les garanties collectives des salariés, au seul bénéfice des patrons. Il faudrait également tirer un trait sur les libertés publiques. Le ministre...

Courrier de la FNEC FP-FO au ministre de l’Éducation nationale au sujet de la crise sanitaire

Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Education nationaleMinistère de l’Education nationale110, rue de Grenelle75357 Paris   Montreuil, le 18 mars 2020 Monsieur le Ministre, Dans cette situation inédite de crise sanitaire, la priorité est le renforcement des...

Pas de quarantaine pour les revendications !

Le président Macron a annoncé hier une nouvelle série de mesures drastiques : un confinement généralisé pour « au moins 15 jours ». La crise sanitaire est en effet manifeste et personne n’ignore l’état alarmant dans lequel se trouvent les services publics, et...

Intervention de M. Blanquer sur France Info sur l’épidémie de Coronavirus

Monsieur le Ministre, Nous avons écouté votre intervention sur France Info ce matin. Encore une fois, la plupart des décisions sont renvoyées au niveau local, les chefs d’établissements, les IEN étant chargés d’organiser la présence des personnels. Or, jusqu’à...

Le virus n’arrêtera pas les revendications

Parmi les annonces du président de la République ce soir, la plus spectaculaire concerne la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, universités à partir de lundi pour « ralentir la propagation » du coronavirus. La FNEC FP-FO s’est adressée à plusieurs...