Annonces du Premier ministre : aucune réponse, aucune garantie !

29 Avr, 2020Non classé

Le Premier ministre a présenté son plan de déconfinement : il a surtout mis en avant les impératifs économiques, face auxquels la santé des personnels et des élèves ne compte pas. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, sauf dans les établissements scolaires ? Cherchez l’erreur…

Les conditions sont-elles réunies pour une reprise, même progressive ? NON.

La pétition de la FNEC FP-FO, qui a rassemblé plus de 52 000 signatures en quelques jours, a rappelé les préalables, énoncés dans l’avis du CHSCT ministériel voté par FO et FSU :

« Sans dépistage généralisé, sans les mesures de protection nécessaires, toute reprise est inacceptable ».

Le Premier ministre annonce :

  • un dépistage seulement pour ceux qui manifestent des symptômes, et leurs Problème : la plupart des enfants sont asymptomatiques. Qu’ils soient en petit groupe ou non, impossible de savoir si le virus a circulé. De plus, qui dans les écoles et les établissements sera en capacité de donner un diagnostic médical ?
  • « protéger, dépister, isoler » : depuis un mois, des personnels accueillent des enfants de soignants, dans la grande majorité sans protection, sans masque, gants ou gel hydro-alcoolique. Aucun test n’a été effectué : combien de ces personnels ont contracté le virus pendant cette période ?
  • des masques « grand public » pour les Faut-il rappeler que les masques filtrants (FFP) sont les seules protections individuelles reconnues par le Code du travail ?
  • « Le port du masque pour les élèves est prohibé en maternelle, il n’est pas recommandé en élémentaire » : les enseignants, les AESH, les ATSEM et les parents sont rassurés !
  • une rentrée par paliers : le premier degré le 11 mai, les élèves de collège (6ème et 5ème) le 18 mai, et les lycées potentiellement début juin. L’aspect « garderie du MEDEF » est de plus en plus manifeste.
  • les enseignants feront cours en classe et à distance : c’est double travail, c’est l’explosion des obligations réglementaires de service !
  • « Les acteurs de terrain trouveront des solutions et je leur fais confiance. » Comprendre : débrouillez-vous ! Pourquoi le gouvernement endosserait des responsabilités quand il est possible de se défausser sur les « acteurs de terrain » ? D’ores et déjà des maires, des chefs d’établissement et de service ont fait savoir qu’ils ne prendraient pas le risque d’une réouverture insensée et dangereuse le 11 mai ou après.

Aucune réponse n’est apportée aux interrogations des personnels :

Comment faire respecter les gestes barrières compte tenu de l’âge des élèves ou du nombre d’élèves par classe ? Sans parler des regroupements dans la cour de récréation, les couloirs, de la sieste en maternelle, des repas collectifs, des internats, des transports ? Quid des personnels « à risques » ? Le gouvernement compte-t-il sur la coopération des personnels, des équipes, des syndicats pour bricoler en urgence des protocoles locaux ?

Nous voulons le dépistage systématique, nous voulons tout le matériel de protection MAINTENANT !

Pour la FNEC FP-FO, hors de question de co-construire une reprise, même progressive, et ainsi collaborer à la mise en danger des personnels et des élèves dans ces conditions. La FNEC FP-FO appelle les personnels à se  réunir  en utilisant les moyens appropriés, à signer et faire signer la pétition mise en ligne. En l’absence de garantie, elle soutiendra tous les personnels qui refuseront de retourner sur leur lieu de travail par tous les moyens (droit de retrait, grève). La FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève.

 Montreuil, le 28 avril 2020

Pour nos libertés, pour nos revendications, manifestons le 5 décembre !

 Le 28 novembre, dans les manifestations contre la loi de sécurité globale qui ont réuni plus de 500 000 personnes en France, à l’appel d’organisations dont FO, de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, et de nombreux lycéens et...

Après les manifestations de samedi, Macron, Castex et Darmanin doivent retirer la totalité de la loi « sécurité globale » !

Ce samedi 28 novembre, nous avons manifesté en masse, pour les libertés démocratiques, pour nos droits fondamentaux, pour le retrait de la loi « sécurité globale ». A Nantes hier, puis aujourd’hui à Angers, Lyon, Bordeaux, la Rochelle, Perpignan, Avignon, Lille, Bourg...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 27 novembre 2020

La FNEC FP-FO a été indignée par ce qui est survenu le lundi 23 novembre à Paris lors de la dispersion d’un campement de réfugiés sans abris. La police a dispersé la foule d’exilés et de bénévoles de la place de la République au gaz lacrymogène avant de les poursuivre...

Bulletin n°3 Actualités FNEC FP-FO en poste à l’étranger

Informations pratiques : rémunération des résidents   Le montant de l’indemnité spécifique liée aux conditions de vie locale pour les personnels résidents, réévalué tous les trois mois, a été recalculé. Le montant de l’avantage familial versé aux résidents pour...

Violences à « République » : inacceptable ! Le gouvernement est responsable !

  La FNEC FP-FO condamne avec la plus grande fermeté l’intervention policière ordonnée hier pour déloger un camp de réfugiés sans abris, place de la République à Paris. Après les Gilets jaunes, les militants syndicalistes, les lycéens, c’est au tour des migrants et...

Levée immédiate des poursuites à l’encontre de Sabine Raynaud, militante du SNUDI-FO 34

 La FNEC FP-FO a été informée de la convocation au tribunal le 1er décembre d’une militante du SNUDI-FO de l’Hérault. Elle est notamment accusée de « dissimulation du visage lors d’une manifestation » pendant une diffusion à un péage avec les gilets jaunes de tracts...

Pour les libertés fondamentales, pour les revendications, amplifions la mobilisation !

Malgré le confinement et les mesures liberticides, les mobilisations en défense des revendications et des libertés démocratiques ont pris de l’ampleur ces derniers jours. Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés le 21 novembre dans toute la France,...

Éducation prioritaire : cette expérimentation ne répond pas aux revendications

La FNEC FP-FO a participé à deux audiences concernant l’Éducation prioritaire. La secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire et ses représentants ont exposé leurs premières   intentions. Ils indiquent leur volonté d’élargir les territoires, mais ne pas changer la...

La formation numérique, nouvelle tentative de déréglementation !

Un texte de cadrage de la formation continue, validé en CT du 18 juin 2020 n’est toujours pas paru sur le site de l’AEFE. L’AEFE organise cependant, pendant la période COVID, des stages de formation synchrones et asynchrones. Les collègues ne sont pas déchargés de...

Face à la mobilisation, le ministre reconnaît l’urgence d’un recrutement : IL FAUT DES POSTES STATUTAIRES !

 « Nous allons déployer plus d’assistants d’éducation plus de professeurs remplaçants dans le 1er degré comme dans le 2nd degré chaque fois que cela sera nécessaire » indiquait le ministre Blanquer lors de la conférence de presse gouvernementale du 12 novembre liée à...