Annonces du Pre­mier ministre : aucune réponse, aucune garantie !

29 Avr, 2020Non clas­sé

Le Pre­mier ministre a pré­sen­té son plan de décon­fi­ne­ment : il a sur­tout mis en avant les impé­ra­tifs éco­no­miques, face aux­quels la san­té des per­son­nels et des élèves ne compte pas. Les ras­sem­ble­ments de plus de 10 per­sonnes sont inter­dits, sauf dans les éta­blis­se­ments sco­laires ? Cher­chez l’erreur…

Les condi­tions sont-elles réunies pour une reprise, même pro­gres­sive ? NON.

La péti­tion de la FNEC FP-FO, qui a ras­sem­blé plus de 52 000 signa­tures en quelques jours, a rap­pe­lé les préa­lables, énon­cés dans l’avis du CHSCT minis­té­riel voté par FO et FSU :

« Sans dépis­tage géné­ra­li­sé, sans les mesures de pro­tec­tion néces­saires, toute reprise est inac­cep­table ».

Le Pre­mier ministre annonce :

  • un dépis­tage seule­ment pour ceux qui mani­festent des symp­tômes, et leurs Pro­blème : la plu­part des enfants sont asymp­to­ma­tiques. Qu’ils soient en petit groupe ou non, impos­sible de savoir si le virus a cir­cu­lé. De plus, qui dans les écoles et les éta­blis­se­ments sera en capa­ci­té de don­ner un diag­nos­tic médical ?
  • « pro­té­ger, dépis­ter, iso­ler » : depuis un mois, des per­son­nels accueillent des enfants de soi­gnants, dans la grande majo­ri­té sans pro­tec­tion, sans masque, gants ou gel hydro-alcoo­lique. Aucun test n’a été effec­tué : com­bien de ces per­son­nels ont contrac­té le virus pen­dant cette période ?
  • des masques « grand public » pour les Faut-il rap­pe­ler que les masques fil­trants (FFP) sont les seules pro­tec­tions indi­vi­duelles recon­nues par le Code du travail ?
  • « Le port du masque pour les élèves est pro­hi­bé en mater­nelle, il n’est pas recom­man­dé en élé­men­taire » : les ensei­gnants, les AESH, les ATSEM et les parents sont rassurés !
  • une ren­trée par paliers : le pre­mier degré le 11 mai, les élèves de col­lège (6ème et 5ème) le 18 mai, et les lycées poten­tiel­le­ment début juin. L’aspect « gar­de­rie du MEDEF » est de plus en plus manifeste.
  • les ensei­gnants feront cours en classe et à dis­tance : c’est double tra­vail, c’est l’explosion des obli­ga­tions régle­men­taires de service !
  • « Les acteurs de ter­rain trou­ve­ront des solu­tions et je leur fais confiance. » Com­prendre : débrouillez-vous ! Pour­quoi le gou­ver­ne­ment endos­se­rait des res­pon­sa­bi­li­tés quand il est pos­sible de se défaus­ser sur les « acteurs de ter­rain » ? D’ores et déjà des maires, des chefs d’établissement et de ser­vice ont fait savoir qu’ils ne pren­draient pas le risque d’une réou­ver­ture insen­sée et dan­ge­reuse le 11 mai ou après.

Aucune réponse n’est appor­tée aux inter­ro­ga­tions des personnels :

Com­ment faire res­pec­ter les gestes bar­rières compte tenu de l’âge des élèves ou du nombre d’élèves par classe ? Sans par­ler des regrou­pe­ments dans la cour de récréa­tion, les cou­loirs, de la sieste en mater­nelle, des repas col­lec­tifs, des inter­nats, des trans­ports ? Quid des per­son­nels « à risques » ? Le gou­ver­ne­ment compte-t-il sur la coopé­ra­tion des per­son­nels, des équipes, des syn­di­cats pour bri­co­ler en urgence des pro­to­coles locaux ?

Nous vou­lons le dépis­tage sys­té­ma­tique, nous vou­lons tout le maté­riel de pro­tec­tion MAINTENANT !

Pour la FNEC FP-FO, hors de ques­tion de co-construire une reprise, même pro­gres­sive, et ain­si col­la­bo­rer à la mise en dan­ger des per­son­nels et des élèves dans ces condi­tions. La FNEC FP-FO appelle les per­son­nels à se réunir en uti­li­sant les moyens appro­priés, à signer et faire signer la péti­tion mise en ligne. En l’absence de garan­tie, elle sou­tien­dra tous les per­son­nels qui refu­se­ront de retour­ner sur leur lieu de tra­vail par tous les moyens (droit de retrait, grève). La FNEC FP-FO a dépo­sé un pré­avis de grève.

Mon­treuil, le 28 avril 2020

L’urgence, c’est le recru­te­ment de per­son­nels, pas la publi­ca­tion de pro­to­coles « sani­taires » qui dédouanent le ministre de ses responsabilités

Le 28 juillet 2021, le ministre Blan­quer publiait un énième pro­to­cole sani­taire pour le fonc­tion­ne­ment des écoles, col­lèges et lycées. Un an plus tard, le 12 juillet 2022, le ministre Ndiaye a pré­sen­té son pro­to­cole sani­taire. Le même jour, les oppositions…

« Refon­der » l’Ecole selon Mme Borne, c’est la sou­mettre aux exi­gences des patrons

Le sys­tème édu­ca­tif fran­çais, « est sans doute l’un de ceux qui repro­duit le plus les inéga­li­tés », a fait valoir Éli­sa­beth Borne same­di der­nier lors d’une inter­ven­tion aux ren­contres éco­no­miques d’Aix-en- Pro­vence. Selon la Pre­mière ministre, « on a aus­si un…

Compte-ren­­du du CSE du 30 juin 2022

Les tra­vaux du CSE s’ouvrent en l’absence du ministre. Après lec­ture des décla­ra­tions limi­naires, qui ne donnent lieu à aucune réponse de l’administration, le CSE passe à l’examen des points ins­crits à l’ordre du jour. Extrait de l’appel des écoles…

Compte-ren­­du du CTMEN du 28 juin, en pré­sence du ministre P. Ndiaye

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO Mon­sieur le ministre, Mes­dames et Mes­sieurs les membres du CTM, Mon­sieur le ministre, vous avez don­né dans la presse ce week-end une inter­view qui amène plu­sieurs réflexions et ques­tion­ne­ments de notre part. Cela s’inscrit de la…

La voie pro­fes­sion­nelle sous la tutelle du minis­tère du Tra­vail : inac­cep­table pour la FNEC FP-FO !

On aurait vou­lu se féli­ci­ter de la créa­tion d’un minis­tère consa­cré à l’enseignement pro­fes­sion­nel, mais la double tutelle – Édu­ca­tion natio­nale et minis­tère du Tra­vail – est un mau­vais coup por­té à la voie pro­fes­sion­nelle sous sta­tut sco­laire, publique,…

Asso­cia­tion Préau : la FNEC FP-FO ne cogè­re­ra pas la des­truc­tion des ins­tances sta­tu­taires d’action sociale

Le pré­sident Macron et son ministre Blan­quer se sont ser­vis des besoins réels des agents qui cherchent à aug­men­ter leur pou­voir d’achat au moyen de bons de réduc­tions dans les com­merces, de réduc­tions sur les voyages, les loca­tions de vacances, les…

Compte ren­du du CSE du 20 juin 2022

Le ministre Pap Ndiaye ouvre les tra­vaux en sou­li­gnant l’importance du CSE, dont il trace briè­ve­ment l’histoire. Après la lec­ture de 21 décla­ra­tions limi­naires, le ministre qui ne peut res­ter que deux heures reprend la parole assu­rant qu’il ne sera ni dans la…

Une reva­lo­ri­sa­tion de l’ISSR insuf­fi­sante, des modi­fi­ca­tions règle­men­taires inquiétantes !

Une reva­lo­ri­sa­tion insuf­fi­sante mal­gré la mobi­li­sa­tion des per­son­nels avec la FNEC FP-FO Lors du groupe de tra­vail pré­pa­ra­toire au comi­té tech­nique du 6 juillet, le minis­tère a pré­sen­té son pro­jet de reva­lo­ri­sa­tion de l’Indemnité de Sujé­tion Spé­ciale de…

Des concer­ta­tions pour impo­ser par­tout l’expérimentation mar­seillaise ? Non merci !

Le cadre ter­ri­to­rial et dérè­gle­men­té de type Mar­seille impo­sé par­tout ? Le ministre pré­voit des « concer­ta­tions à l’échelle des écoles pour construire des pro­jets péda­go­giques si pos­sible inno­vants dans la fou­lée de ce qui se fait à Mar­seille actuellement…

Comi­tés Tech­niques Minis­té­riels des 8 et 28 juin : inter­ven­tions FO sur les postes et concours

La FNEC FP-FO est inter­ve­nue lors des deux der­niers comi­tés tech­niques minis­té­riels pour dénon­cer la ren­trée catas­tro­phique qui se pré­pare en termes de postes et de recru­te­ment de per­son­nels, en par­ti­cu­lier compte tenu de l’effondrement du nombre de lauréats…