Vœux pré­sen­tés au CTMEN du 9 février 2021

10 Fév, 2021CTM/CSE

Temps de lec­ture : ( mots)

Tenue des ins­tances en pré­sen­tiel (pré­sen­té par FO)

Depuis la ren­trée sco­laire 2020/2021, Mon­sieur le ministre a réta­bli la pos­si­bi­li­té de réunir le CTMEN en pré­sen­tiel, dans le res­pect des gestes bar­rières, ce dont nous nous sommes félicités.

Il décide main­te­nant d’imposer la visio­con­fé­rence pour les instances.

Pour les membres du Comi­té Tech­nique Minis­té­riel, réunis le 9 février 2021, cette déci­sion est inco­hé­rente et inacceptable.

Elle est d’autant plus incom­pré­hen­sible que les per­son­nels sont ame­nés à faire classe, par­fois avec plus de 30 élèves, dans des salles dont la super­fi­cie est bien moindre que celle où nous réunis­sons habi­tuel­le­ment au ministère.

Les membres du CTM demandent donc le retour à la tenue des ins­tances en pré­sen­tiel (avec une forme hybride pour les per­son­nels qui sou­hai­te­raient res­ter en distanciel).

Pour : FO Contre : CFDT et SNALC Abs­ten­tion : UNSA  NPPV : FSU, CGT

Carte sco­laire 1er degré

Vœu 1 pré­sen­té par FO :

Par­lant au nom de Mon­sieur le ministre de l’Éducation natio­nale, Madame Eli­mas, secré­taire d’État char­gée de l’Éducation Prio­ri­taire, a affir­mé le mer­cre­di 3 février 2021 devant le Sénat : “ Depuis 2019, aucune école ne ferme sans l’accord du maire. Depuis la ren­trée 2020, aucune fer­me­ture de classe ne s’est faite dans les com­munes de moins de 5 000 habi­tants sans l’accord du maire. Il n’y a pas de rai­son que cela change.”

Les membres du Comi­té Tech­nique Minis­té­riel, réunis le mar­di 9 février 2021, demandent à Mon­sieur le ministre de l’Éducation natio­nale, dans le cadre de la carte sco­laire 1er degré, d’intervenir pour que cet enga­ge­ment puisse être res­pec­té dans tous les dépar­te­ments, de créer les postes néces­saires à cet effet, et d’annuler immé­dia­te­ment de toutes les dota­tions néga­tives aux départements.

Pour : FO et CGT Contre : UNSA Abs­ten­tion : FSU, CFDT, SNALC

Vœu 2 pré­sen­té par la FSU :

Suite aux pro­pos de Mme la secré­taire d’État à l’éducation prio­ri­taire, à rebours des annonces du CTMEN du 16 décembre der­nier sur le main­tien du mora­toire sur la fer­me­ture de classe dans les com­munes de moins de 5000 habi­tants pour la ren­trée 2021, nous exi­geons l’annulation immé­diate de toutes les dota­tions néga­tives aux départements.

Vœu adop­té par toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­cales du CTMEN sauf le SGEN-CFDT (abs­ten­tion) 

Vœu sur les PIAL et la reva­lo­ri­sa­tion des salaires des AESH

Nos orga­ni­sa­tions syn­di­cales demandent que soit mis à l’ordre du jour du pro­chain CTMEN la pré­sen­ta­tion d’un bilan, atten­du depuis des mois, des pre­mières phases de la mise en œuvre des PIAL.

En effet, il appa­rait que celle-ci com­plexi­fie les condi­tions de tra­vail des AESH donne lieu à des modi­fi­ca­tions de leurs mis­sions au seul regard de la ges­tion quan­ti­ta­tive de l’insuffisance des recru­te­ments, sans prendre en compte ni l’impact sur leurs condi­tions de tra­vail, ni la réa­li­té des besoins des élèves.

Il est donc impé­ra­tif de tirer les consé­quences des pre­mières phases de mise en œuvre avant sa généralisation.

D’autre part, des enga­ge­ments minis­té­riels en termes de reva­lo­ri­sa­tion sala­riale ont été pris lors du lan­ce­ment du Comi­té consul­ta­tif AESH le 27 février 2020.

Nos orga­ni­sa­tions syn­di­cales demandent au ministre l’ouverture immé­diate de dis­cus­sions sur la reva­lo­ri­sa­tion des salaires des AESH et nous sou­hai­tons connaître clai­re­ment les arbi­trages qui seront pris pour atteindre cet objec­tif ain­si que les mon­tants qui y seront affectés.

Vœu adop­té par toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­cales du CTMEN 

Indem­ni­té de sujé­tions par­ti­cu­lières des pro­fes­seurs documentalistes

Depuis sa créa­tion, l’indemnité de sujé­tions par­ti­cu­lières des pro­fes­seurs docu­men­ta­listes est infé­rieure au mon­tant de la part fixe de l’ISOE, mal­gré ses reva­lo­ri­sa­tions suc­ces­sives. Pour les élu-e‑s au Comi­té tech­nique minis­té­riel de l’Éducation natio­nale, cette situa­tion est inacceptable.

Le métier des pro­fes­seurs docu­men­ta­listes doit être plei­ne­ment recon­nu. Dans cet optique, les élu-e‑s renou­vellent leur demande de voir les pro­fes­seurs docu­men­ta­listes béné­fi­cier de la prime d’équipement infor­ma­tique, à l’égal des autres pro­fes­seurs, et réclament l’alignement de l’indemnité de sujé­tions par­ti­cu­lières sur la part fixe de l’ISOE.

A défaut, ils exigent que l’indemnité de sujé­tions par­ti­cu­lières soit por­tée à 1 450 € soit l’équivalent du mon­tant de l’ISOE reva­lo­ri­sé du mon­tant de la prime d’équipement informatique.

Vœu adop­té par toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­cales du CTMEN  

Retrait de la réforme de la for­ma­tion des enseignant·es & CPE ! Retrait de la réforme des concours !

Nous en appe­lons au retrait de cette mau­vaise “réforme” : le sort des pro­chaines géné­ra­tions d’élèves se joue dès aujourd’hui. Il est plus qu’urgent d’écouter les actrices et acteurs de la for­ma­tion, et d’agir en consé­quence ! Le 11 mars 2021, toutes et tous en grève,…

Des « experts » auxi­liaires de l’administration en lieu et place des repré­sen­tants des personnels

La loi dite de « Trans­for­ma­tion de la fonc­tion publique » de 2019 est une loi de des­truc­tion des garan­ties dont béné­fi­ciaient tous les fonc­tion­naires dans leur car­rière. Cette loi a notam­ment pré­vu que les muta­tions et les pro­mo­tions ne seraient plus exa­mi­nées par les…

Les reven­di­ca­tions demeurent

Mal­gré cette période de congé, la mobi­li­sa­tion enga­gée le 26 jan­vier ne fai­blit pas­Dans de nom­breux dépar­te­ments, les per­son­nels, avec bien sou­vent parents d’élèves et élus, se ras­semblent pour exi­ger l’arrêt des fer­me­tures de postes, de classes, et les ouvertures…

Loi 4 D : un pre­mier recul du gouvernement

Dès l’annonce du pro­jet de loi 4D, le jeu­di 17 décembre 2020 der­nier, par la ministre Jac­que­line Gou­rault, ministre de la Cohé­sion des ter­ri­toires et des Rela­tions avec les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, la FNEC FP-FO avait, dans un com­mu­ni­qué et une inter­ven­tion auprès…

Compte-ren­­du du CTMEN du 25 février 2021 (« prime d’attractivité », oral de titularisation)

Des condi­tions inac­cep­tables de dis­cus­sion A nou­veau le CTMEN était uni­que­ment en visio. Nous avons été inter­rom­pus à plu­sieurs reprises. Nous avons rap­pe­lé notre exi­gence de réta­blir les réunions en pré­sen­tiel, dans la conti­nui­té du vœu sou­mis par la FNEC FP-FO au…

Décla­ra­tion préa­lable de la FNEC FP-FO au CTMEN du 25 février 2021

Mon­sieur le ministre, Mes­dames, Mes­sieurs, La FNEC FP-FO s’inquiète des nom­breuses remises en cause de la liber­té aca­dé­mique des ensei­gnants qui au plan inter­na­tio­nal est défi­nie par les recom­man­da­tions de l’U­NES­CO et du BIT de 1966 et de 1997, et au plan natio­nal est…

Loi 4 D et trans­fert des per­son­nels, pour la FNEC FP-FO c’est non !

Dès l’annonce du pro­jet de loi 4D, le jeu­di 17 décembre 2020 der­nier, par Jac­que­line Gou­rault, ministre de la Cohé­sion des ter­ri­toires et des Rela­tions avec les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, la FNEC FP-FO a, dans un com­mu­ni­qué, dénon­cé le trans­fert des médecins,…

Les AESH se mobi­lisent pour leurs revendications

La FNEC FP-FO les sou­tient et pro­pose l’ac­tion com­mune pour gagner Lors de la grève natio­nale du 26 jan­vier, les AESH étaient nom­breux dans les mani­fes­ta­tions pour por­ter leurs reven­di­ca­tions. Sur tout le ter­ri­toire, les réunions se tiennent et les personnels…

Compte ren­du de la réunion dite « sani­taire » du 16 février 2021

Mar­di 16 février a eu lieu une réunion dite « sani­taire » avec le Direc­teur de cabi­net du ministre. La FNEC FP-FO est tout d’abord inter­ve­nue pour déplo­rer que celle-ci se tienne en visio alors que les per­son­nels sont tous dans leur classe. La FNEC FP-FO a deman­dé le…

Postes, salaires, condi­tions de tra­vail : les reven­di­ca­tions demeurent ! (com­mu­ni­qué intersyndical)

Depuis le début de l’année se déroulent dans les dépar­te­ments de nom­breuses grèves, mani­fes­ta­tions, ras­sem­ble­ments… sur la ques­tion des postes. Les per­son­nels se mobi­lisent, sou­vent avec les parents d’élèves, contre les fer­me­tures de classes, pour les ouvertures…