Réformes Blanquer : le rejet !

20 Juin, 2019Non classé

Parcoursup, réformes du lycée et du Baccalauréat, loi Blanquer, fusion des académies… le rejet des contre-réformes ne cesse de s’exprimer et de s’étendre depuis des mois. Plusieurs fois les personnels ont fait grève. Ils cherchent l’action efficace pour mettre un coup d’arrêt à cette politique de déréglementation, de précarisation, de privatisation de l’école et de ses agents. Cette semaine, dans de nombreux lycées et collèges, des enseignants en grève se sont réunis en AG, souvent massives, pour débattre de la construction du rapport de force. Le 13 juin, à Rouen, des dizaines d’agents administratifs ont à nouveau déferlé dans le hall du rectorat pour réaffirmer leur opposition à la fusion avec le rectorat de Caen.

Le ministre persiste et signe

La grève est « incompréhensible » dit-il. Mais ce qui est incompréhensible pour les personnels, c’est le passage en force systématique de ce gouvernement pour casser leurs statuts, leurs droits, leurs postes, leurs conditions de travail, l’Ecole de la République. Le ministre veut aller vite : sa réforme Blanquer devrait s’appliquer à la rentrée 2019. Contraint au recul sur les Ecoles des Savoirs Fondamentaux, il tente de les faire revenir par la fenêtre à travers la mise en place de 80 Cités Educatives. S’appuyant sur l’expérimentation de Rouen et Caen, le gouvernement annonce que les fusions des académies de Limoges et Poitiers ainsi que des académies de Besançon et Dijon sont à l’étude. Et pendant que le ministre Darmanin s’apprête à détruire les statuts et réduire les compétences des commissions administratives paritaires, le ministre Blanquer développe la « RH de proximité », c’est-à-dire un outil de gestion des personnels pour accompagner les restructurations, les fermetures de postes et les suppressions de missions.

Le monologue social du ministre : ça suffit !

Le ministère a présenté son projet de décret sur la formation continue des enseignants « pendant les vacances des classes » au CTM du 12 juin. La FNEC FP-FO avait demandé le retrait de l’ordre du jour de ce texte qui anticipe la loi Blanquer alors qu’elle n’est pas encore votée. Après le vote défavorable de l’ensemble des organisations syndicales, le ministère convoque un nouveau CTMEN le 20 juin pour une
«nouvelle délibération» sur ce projet. Nul doute qu’il subira le même sort que le décret sur la deuxième heure supplémentaire non refusable, rejeté par les organisations syndicales par deux fois et pourtant publié par le ministre. Le ministre voudrait réduire le syndicat au rôle de faire-valoir d’un monologue social qui consiste à mener au pas de charge l’agenda social du ministre. Ce n’est pas la place de Force Ouvrière. La FNEC FP-FO a proposé aux autres syndicats de ne pas siéger.

La répression : ça suffit !

Samedi 15 juin, Montpellier, une institutrice est arrêtée lors d’une diffusion d’un tract contre la loi Blanquer et en soutien à la grève dans l’Education nationale. Elle risque la prison et la perte de son emploi. A Paris, la préfecture refuse toute manifestation en direction du Ministère de l’Education nationale. Mardi 18 juin à Toulouse, un important dispositif quadrillait les rues autour du rectorat : 10 camions de policiers, deux voitures de Sentinelle, forces de l’ordre avec l’arme au poing : l’AG des personnels en grève s’est finalement tenue à l’ESPE juste à côté et a rassemblé 200 personnels.

La répression doit cesser, les revendications doivent être satisfaites. La FNEC FP-FO soutient toutes les initiatives décidées par les personnels pour les faire valoir. Elle appelle à débattre dans les réunions et les AG de la construction du rapport de force pour faire reculer le ministre et son gouvernement.

à Montreuil, le 20 juin 2019

Compte rendu du CSE du 17 septembre 2020

Déclaration liminaire (voir déclaration liminaire CTMEN du 15 septembre 2020) Suite à la déclaration liminaire, dressant le tableau d’un rentrée chaotique, le directeur général de l’enseigne- ment scolaire se félicite d’une rentrée qui « s’est objectivement bien...

La protection des personnels c’est la satisfaction des revendications !

 Le ministre vient à grand renfort de médias d’annoncer l’allègement du protocole sanitaire dans les écoles. De qui se moque-t-il ? Alors que depuis des mois, celui-ci s’exonère de toutes ses responsabilités d’employeur en matière de protection des personnels, en...

Bulletin n°1 Actualités FNEC FP FO en poste à l’étranger

Calendrier de la campagne de recrutement pour les postes d‘expatriés de l’AEFE, mise en ligne le 27 août 2020.Le lien suivant détaille les conditions de recrutement, le profil des candidats et le...

Lycées professionnels, la menace se précise

Une émouvante tribune patronale sur la chance offerte aux alternants, quelques milliards du plan de relance pour sauver l’apprentissage, il ne manquait plus qu’un bon rapport institutionnel pour ficeler le tout. C’est chose faite. Dans un rapport d’audit, sobrement...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et CR du CTMEN du 15 septembre 2020

 La FNEC FP-FO condamne la poursuite et l’aggravation des mesures répressives et liberticides engagées par le gouvernement Castex en cette rentrée. En utilisant les pouvoirs spéciaux qui lui ont été confiés par la loi dite d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement :...

Prime Covid

Depuis l’annonce du versement d’une prime dite « COVID » à certains agents du CNED, la colère monte chez nombre de personnels tant le nombre de bénéficiaires s’avère restreint, la répartition par catégorie sujette à discussion (19 A, 11 B et 2 C : chiffres fournis...

Rentrée des AESH : FO défend vos droits et votre salaire !

 Les AESH en première ligne  Lors de sa conférence de rentrée, le ministre Blanquer a rappelé l’engagement d’Emmanuel Macron pour 2021  : « aucun enfant sans solution de scolarité au mois de septembre ». 385 000 enfants en situation de handicap seraient scolarisés en...

Concours Covid 2020 : le ministre change les règles et impose un oral « de titularisation » Inacceptable ! Signez la pétition FO

 Le ministère a présenté fin août un projet d’arrêté « fixant les modalités complémentaires d’évaluation et de titularisation » pour les collègues ayant réussi les concours 2020 sans avoir passé d’oraux. La FNEC-FP-FO a rappelé que la crise du Covid n’avait rien...

Le protocole « sanitaire » ne protège personne … excepté le ministre

 Le ministre voudrait imposer aux personnels un protocole dit « sanitaire », présenté le 27 août sans avoir recueilli l’avis des représentants au Comité d’Hygiène et Sécurité Conditions de Travail (CHSCT). Alors que pendant des semaines, au plus fort de la crise...

Face à l’enfumage du « Grenelle » de Blanquer : 183€ pour tous dès maintenant sans contrepartie !

 Le ministre Blanquer annonce qu’il lance « un Grenelle des professeurs   ». Cette musique n’est pas nouvelle. Elle était apparue en pleine mobilisation contre la réforme de retraites, qui a certes été pour le moment retardée mais qui reste inscrite au calendrier ...