Réforme du lycée : marche forcée à l’autonomie et à la destruction du bac confirmées !

27 Mar, 2018 | Actualités, Communiqué

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus au ministère le 23 mars. Le ministère voulait présenter les horaires du nouveau lycée Blanquer. FO a rappelé son opposition à ces contre réformes ainsi que le vote contre les décrets présentés au Conseil  Supérieur de l’Education (CSE) sur Parcoursup et le nouveau baccalauréat, le 19 mars (40 contre : FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF, SGL, CFE-CGC et CFDT ; 11 abstentions : FCPE ; 19 pour : UNSA, SNALC). Ce nouveau lycée correspond à la mise en place du nouveau baccalauréat et de Parcoursup.

Le ministre persiste et signe : son objectif est de tout boucler pour le prochain CSE le 5 avril  malgré un vote contre des organisations syndicales de l’interfédérale de l’Education nationale sur tout son processus.

Les réponses du ministère confirment la nature de la réforme du lycée : autonomie tous azimuts, dénaturation des disciplines, individualisation des parcours, définition locale des enseignements, territorialisation et remise en cause du baccalauréat.

 Appliquée dès la seconde à la rentrée 2018 avec la construction du « parcours individuel », la contre-réforme du lycée sera construite à partir des besoins locaux post baccalauréat définis localement notamment par les entreprises et les régions. Elles pourront comme « partenaires » de l’éducation nationale intervenir sur les heures élèves dédiées à l’orientation, 54 heures, qui ne sont pas budgétées pour les professeurs principaux ou les Psyen-EDO.

Le cadre national de l’instruction est totalement remis en cause : les enseignements de spécialité se feront en fonction de l’offre en postbac dans le bassin, de la disponibilité des ressources locales. Autant dire que l’Ecole de la République, ses horaires nationaux, ses diplômes identiques sur tout le territoire n’existent plus. Preuve en est, les dites nouvelles options, histoire –géographie sciences politiques, humanités-littérature-philosophie, numérique et sciences informatiques,  enseignements scientifiques seraient composées à partir d’un programme défini par Conseil Supérieur des Programmes qui laisserait la « ressource locale » s’organiser car il faut « parier sur l’autonomie locale » ! Traduction : en fonction de la « ressource enseignante locale » ce sont les professeurs de SES, d’Histoire-Géographie, de Mathématiques, de SVT, de Physique-Chimie, de Philosophie, de Lettres etc. qui interviennent. Qui est présent peut intervenir …C’est la mise en concurrence des personnels entre eux.

La nature locale du baccalauréat est donc confirmée : parcours, options, enseignements du tronc commun réduit à 16 heures ou 15 heures 30 donnant lieu pour 40% du baccalauréat au contrôle continu.

Toutes ces nouvelles dispositions sont conformes au  document d’orientation du ministre de l’Action et des Comptes publics « refonder le contrat social avec les agents publics » : moins 2600 postes dans le second degré, moins 200 postes administratifs, augmentation des personnels contractuels (plus 6% en un an), « mobilité volontaire » car des milliers de postes sont en cause avec ces réformes.

La FNEC FP-FO est résolument opposée à ces réformes qui dénaturent l’enseignement disciplinaire, déqualifient les enseignants, remettent en cause le baccalauréat, premier grade universitaire, diplôme national avec ses épreuves ponctuelles et nationales.

Au lendemain de la forte mobilisation de toute la fonction publique et des cheminots, la FNEC FP-FO  et le SNFOLC invitent les personnels à se réunir en assemblées générales pour débattre des suites à donner.

Fusion des académies Non à la régionalisation de l’Éducation nationale, maintien de toutes nos garanties statutaires nationales !

  Lors du CTM du 4 octobre le calendrier a été confirmé. Le 1° janvier 2020, il n'y aura plus que 13 académies métropolitaines, coïncidant avec les périmètres des grandes régions issues de la loi Notre du gouvernement Valls-Hollande. Le ministère entend multiplier les...

Vademecum sur la laïcité : le ministère doit prendre ses responsabilités

Le ministre de l’Education nationale vient de s’adresser aux enseignants pour les informer de la publication d’un formulaire de saisine et d’un vadémécum. Ces documents sont mis à la disposition des personnels pour les aider à traiter des atteintes au principe de...

5 octobre : journée mondiale des enseignants : défense inconditionnelle des statuts, des postes et des libertés syndicales des enseignants

La journée mondiale des enseignants s’inscrit dans un contexte international où les politiques menées par les gouvernements et suscitées par les institutions internationales (FMI, Banque mondiale, Union Européenne) sont très éloignées des exigences affirmées dans les...

1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019. Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les...

Voilà le bilan de M. Blanquer et de Mme Vidal : ils ont vidé les facs !

(COMMUNIQUE INTERFEDERAL FNEC FP-FO, FERC-CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL) Jeudi 6 septembre, alors que la phase principale d’inscription via Parcoursup vient de se terminer, les ministres Vidal et Blanquer annoncent de concert que seuls 3 000 bacheliers sont sans...

Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre Face à la régression sociale, plus que jamais les revendications !

 Face à la volonté du gouvernement d’imposer coûte que coûte ses plans contre tous les droits collectifs des salariés et contre les services publics, les confédérations FO et CGT, avec Solidaires et les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation...

Fusion des académies pour le 1er janvier 2020 : la FNEC FP-FO reçue au ministère

Suite aux annonces du ministère au mois de mai concernant l’organisation territoriale de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministre a adressé aux recteurs de « région académique » une lettre de mission pour la mise en œuvre de...

Contractuels : des conditions de rentrée inacceptables ! Pour FO il faut un vrai plan de titularisation pour tous les contractuels

Selon le rapport de la Cour des comptes daté de mars 2018, l’emploi de non-titulaires ne cesse d’augmenter dans l’Education nationale. Il représenterait 20 % des personnels. Les contractuels sont transformés en variables d’ajustement au moment où les concours de...

Le ministère des sports médaillé de CAP22

Dans la famille des services publics démantelés par le comité d’action publique 2022 (CAP22), je voudrais le plus rapide : le ministère des sports gagne une médaille en étant amputé de la moitié de ses effectifs ! La nouvelle est effectivement tombée vendredi matin :...

Qu’y a-t-il derrière l’évaluation des élèves, des établissements et des personnels ?

Le ministre de l’Éducation souhaite faire basculer l’école dans la « culture de l’évaluation ». A travers ce chantier, présenté comme « un puissant outil de transformation de l’école », se déclinent toutes les orientations gouvernementales du nouveau « contrat social...