Rectorats de Caen et de Rouen : Non à la fusion, arrêt de l’expérimentation !

2 Avr, 2019Actualités, Communiqué

Depuis la grève massive des personnels des Rectorats et DSDEN de Caen et Rouen le 21 mars, la mobilisation ne faiblit pas. Pas une journée ne passe sans que les personnels avec les syndicats FO se réunissent en AG, manifestent leur volonté de faire reculer le ministre sur son projet de fusion des rectorats. Ils ne veulent rien lâcher. Ils veulent l’arrêt de la fusion des académies, l’arrêt des mutualisations de services, l’arrêt des suppressions de postes et la nomination d’un recteur de plein exercice dans chaque académie.

Le ministre refuse d’entendre les revendications

Sa seule réponse : la nomination d’une rectrice unique pour ces deux académies. Il maintient ainsi la fusion, les mutualisations et les suppressions de postes pour la rentrée.

Reçue le 1er avril, la FNEC FP-FO a rappelé au ministre les revendications des personnels et lui a exprimé son désaccord quant à sa volonté de maintien d’un seul recteur.

Pour le ministre, le recteur sortant et l’administration n’ont pas su « expliquer » et ont trop « concerté ». Mais les personnels ne sont pas dupes des annonces du ministre (pseudo-garanties concernant l’accompagnement RH, les mobilités « choisies », les régimes indemnitaires…). Les faits sont têtus : la réorganisation des services des rectorats à l’horizon 2022 est un vrai dépeçage. 49 emplois de personnels administratifs sont supprimés aux rentrées 2018 et 2019 dans les deux académies !

Les revendications des personnels de Rouen et de Caen sont les nôtres !

Cette « régionalisation » est inscrite dans la loi « Ecole de la confiance » (art. 17 et 18).

Elle s’inscrit également dans le projet de loi « Transformation de la Fonction Publique ».

Ces deux projets de lois visent à détruire le cadre national pour déboucher sur des Agences Régionales de l’Education sur le modèle des Agences Régionales de Santé (ARS). Toutes les académies, tous les services, tous les personnels sont concernés par les mutualisations de service, poursuivies par le ministère même si les rectorats ne sont pas fusionnés. Ces mutualisations sont l’outil qui permettra de faire sauter les Comités Techniques, les CHSCT, les CAP, et donc le statut !

C’est pourquoi la FNEC FP-FO s’inscrit pleinement dans les revendications des personnels de Rouen et Caen :

arrêt de l’expérimentation « un recteur, deux académies » pour les académies de Rouen et de Caen,

abandon de la fusion des académies de Rouen et de Caen,

nomination d’une rectrice ou d’un recteur de plein exercice pour l’académie de Rouen,

annulation des suppressions d’emplois administratifs à la rentrée scolaire 2019 et le recrutement de personnels titulaires sur tous les postes vacants,

arrêt des mutualisations de services

La FNEC FP-FO et la confédération FO soutiennent les personnels en lutte avec leurs syndicats depuis le 21 mars contre la fusion des rectorats de CAEN et ROUEN.

Multiplication des attaques contre l’École publique, l’Université et leurs personnels

Chaque jour qui passe met un peu plus en évidence que la crise du Covid-19 devient prétexte à poursuivre et amplifier les contre-réformes engagées à l’encontre de l’école publique républicaine et ses personnels. Ce n’est pas ça, l’école publique et laïque La...

Déclaration de la FNEC FP-FO au Comité Technique ministériel du 20 mai 2020

La FNEC FP-FO revendique le retrait immédiat de la loi sur l’état d’urgence « sanitaire », que le gouvernement vient de prolonger, toujours sans tests de dépistage systématique, sans masques, sans mesures réellement sanitaires. Il se donne les pleins pouvoirs pour...

Réforme des concours et de la «formation des enseignants» : un concentré de territorialisation et de contractualisation

Dans ce domaine comme dans d’autres, la crise du Covid-19 n’a aucunement infléchi les projets du ministère : en effet la nouvelle présentation le 14 mai du projet d’arrêté «fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters MEEF» enkyste la...

Courrier au ministre sur la fiche pédagogique « Coronavirus et risque de replis communautaristes »

Monsieur le Ministre, Nous avons été stupéfaits à la lecture de la fiche pédagogique « Coronavirus et risque de replis communautaristes », publiée sur le site du ministère, et annexée à la circulaire du 5 mai 2020 relative à la réouverture des établissements...

Comité Technique Ministériel : le ministre déréglemente et territorialise au prétexte de la crise sanitaire !

Le Comité Technique Ministériel de l’Education nationale, réuni le 5 mai en présence du ministre, avait à l’ordre du jour la réouverture des écoles et des établissements. La FNEC FP-FO a fait valoir les revendications des milliers de personnels et la colère qui monte...

« Protocoles » sanitaires : la FNEC FP-FO refuse le chaos que veut nous imposer le ministre !

Les projets de « protocoles », dont tout le monde a été destinataire avant les organisations syndicales, ont mis en lumière l’impréparation et la précipitation du ministre face aux injonctions présidentielles et patronales pour une réouverture « coûte que coûte » le...

Annonces du Premier ministre : aucune réponse, aucune garantie !

Le Premier ministre a présenté son plan de déconfinement : il a surtout mis en avant les impératifs économiques, face auxquels la santé des personnels et des élèves ne compte pas. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, sauf dans les établissements...

Le 11 mai ou après… Pas de reprise sans dépistage systématique, sans tous les moyens de protection nécessaires !

Les personnels soussignés considèrent que l’annonce du président de la République le 13 avril de rouvrir les crèches, écoles et établissement scolaires à partir du 11 mai, alors même que tous les lieux publics resteront fermés, est irresponsable, dangereuse,...

Imposer les congés en plein confinement : une honte ! Abrogation des ordonnances !

Cela fait plus d’un mois que les personnels assurent la continuité des activités dans les services comme dans les établissements, parfois dans des conditions difficiles, en présentiel, en télétravail, en dispense d'activité ou en ASA… Les agents sont toujours présents...

Les stagiaires ne doivent pas être les victimes collatérales du Coronavirus !

 Dans la plupart des académies, les recteurs ont annoncé une titularisation des stagiaires en décembre 2020. Inadmissible ! En quoi ont-ils démérité ? Rien ne justifie ce report. Rien ne justifie que le statut de stagiaire, leur mutation et déroulement de carrière...