Réac­tion de la FNEC FP-FO suite aux annonces du ministre sur son Grenelle

30 Août, 2021Com­mu­ni­qué

A la veille d’une ren­trée qui s’annonce dif­fi­cile et chao­tique, le ministre Blan­quer a fait des annonces sur son Gre­nelle et la pré­ten­due reva­lo­ri­sa­tion des per­son­nels de l’Éducation nationale.

Les mesures sala­riales du Gre­nelle : du sau­pou­drage de primes mais pas d’augmentation géné­rale des salaires

Ces mesures s’inscrivent dans les choix poli­tiques du gou­ver­ne­ment. En effet, cette année encore, la Ministre de la Trans­for­ma­tion de la Fonc­tion publique a répon­du par une fin de non-rece­voir à la demande una­nime des orga­ni­sa­tions syn­di­cales de reva­lo­ri­ser les grilles indiciaires.

C’est simple, depuis le début du quin­quen­nat Macron, le point d’in­dice n’a pas bou­gé d’un pouce. Les fonc­tion­naires, depuis 2000, ont connu une perte sèche de plus de 20 % de leur pou­voir d’a­chat et, pour ceux par­tis en retraite, des pen­sions qui ont bais­sé en valeur abso­lue. C’est aus­si, tous les ans, des fonc­tion­naires qui se retrouvent rému­né­rés en des­sous du SMIC obli­geant le ver­se­ment de l’in­dem­ni­té différentielle.

Une nou­velle prime d’attractivité en 2022 pour les seuls ensei­gnants, Psyen et CPE

Elle concerne les 9 pre­miers éche­lons (58 % des ensei­gnants, Psyen, CPE titu­laires et contrac­tuels). Un maxi­mum de 57 euros nets par mois pour les éche­lons 2 et 3 et un mini­mum de 28 euros nets pour les éche­lons 5 à 9. Les contrac­tuels tou­che­ront une prime de 27 euros par mois. Des mon­tants ridi­cu­le­ment faibles en 2022, qui s’ajoutent aux quelques primes accor­dées en 2021, et qui excluent tou­jours une grande par­tie des personnels.

En outre, le ministre s’est féli­ci­té de la nou­velle grille pour les AESH. Il n’y a pas de quoi cal­mer la colère des AESH, qui sont main­te­nues sous le seuil de pau­vre­té, qui n’en peuvent plus de la pré­ca­ri­té et de leurs condi­tions de tra­vail dégra­dées, avec les PIAL et l’absence d’un sta­tut protecteur.

Si la FNEC FP-FO a sou­li­gné des avan­cées, obte­nues par la mobi­li­sa­tion, pour les per­son­nels infir­miers et méde­cins, elle a dénon­cé le mon­tant de la reva­lo­ri­sa­tion annon­cée pour la filière admi­nis­tra­tive, qui ne concerne même pas les per­son­nels ITRF des ser­vices décon­cen­trés, ni les per­son­nels admi­nis­tra­tifs rele­vant de l’enseignement supé­rieur. Pire, tous les per­son­nels ne seront pas concer­nés par cette aug­men­ta­tion puisque près de 30 % d’entre eux seront écar­tés. Des choix tota­le­ment arbi­traires et une indi­vi­dua­li­sa­tion que nous rejetons.

Quant aux autres caté­go­ries de per­son­nels, le ministre n’a pas don­né de pré­ci­sion, à part un enga­ge­ment oral du relè­ve­ment du taux de pro­mo­tion à 11% pour les per­son­nels de direction.

Le Gre­nelle ne répond pas aux reven­di­ca­tions d’augmentation géné­rale des salaires. La FNEC FP- FO reven­dique l’augmentation du point d’indice à hau­teur de 20%, et l’augmentation immé­diate de 183€ indi­ciaire pour tous, comme les per­son­nels hospitaliers.

Des contre­par­ties inac­cep­tables contre l’École et le Statut

Le Gre­nelle est sur­tout uti­li­sé par le Ministre pour s’en prendre au fonc­tion­ne­ment même de l’École et des ses per­son­nels en ins­tau­rant un « mana­ge­ment » digne des entre­prises pri­vées : ges­tion des rem­pla­çants du 1er degré confiée à une start-up pri­vée en lieu et place de per­son­nels admi­nis­tra­tifs sous sta­tut, créa­tion d’un emploi fonc­tion­nel de direc­teur d’école, fusion des corps d’inspection, lettre de mis­sion pour créer des fonc­tions d’enseignants-inspecteurs, ensei­gnants- chefs d’établissement, RH de proxi­mi­té, pilo­tage par l’évaluation, ren­for­ce­ment de l’accompagnement PPCR, part variable en REP+ ver­sée par éta­blis­se­ment en fonc­tion de la mise en œuvre des contre-réformes minis­té­rielles, géné­ra­li­sa­tion du pro­fi­lage pour les postes d’encadrement admi­nis­tra­tif, accé­lé­ra­tion de la mise en place des ser­vices inter-académiques…

La FNEC FP-FO reven­dique le retrait de ces mesures

De plus, ces remises en causes sta­tu­taires s’ajoutent à tous les dis­po­si­tifs pré­vus à la ren­trée : for­ma­tion des sta­giaires payés à 644 euros par mois pour les « alter­nants », nou­velle prime REP + selon le mérite sup­po­sé des agents, mul­ti­pli­ca­tion des heures sup­plé­men­taires y com­pris pour les agents à temps partiel….

Dans un contexte de pour­suite des sup­pres­sions de postes et des contre-réformes, la FNEC FP-FO invite les per­son­nels à prendre connais­sance du com­mu­ni­qué inter­fé­dé­ral FNEC FP-FO-FSU-CGT- SUD : « Pour un plan d’urgence dans l’éducation, pour les postes, les salaires, l’amélioration des condi­tions de tra­vail, appel à se mobi­li­ser dès la ren­trée, à se mettre en grève le 23 sep­tembre et à pré­pa­rer la mobi­li­sa­tion inter­pro­fes­sion­nelle », qui indique notam­ment : « Nos orga­ni­sa­tions appellent les per­son­nels à se réunir dès les pre­miers jours de la ren­trée, y com­pris avec les parents d’élèves, pour lis­ter les reven­di­ca­tions et orga­ni­ser les mobi­li­sa­tions nécessaires.

Mon­treuil, le 27 août 2021

La FNEC FP-FO appelle à rejoindre les mani­fes­ta­tions des 15 et 16 juin

La FNEC FP-FO a pris connais­sance d’un appel de Confé­dé­ra­tions et d’Unions dépar­te­men­tales à mani­fes­ter le plus lar­ge­ment pos­sible ce week-end 15 et 16 juin contre l’extrême droite, contre la poli­tique de Macron. La FNEC FP-FO appelle ses syn­di­cats, ses…

Après la dis­so­lu­tion : plus que jamais, les revendications !

Avec sa Confé­dé­ra­tion, la FNEC FP-FO consi­dère que la dis­so­lu­tion de l’Assemblée natio­nale par le pré­sident Macron « consti­tue un aveu d’é­chec ». Cette situa­tion inte­nable, le gou­ver­ne­ment actuel en porte la res­pon­sa­bi­li­té, et avec lui tous les gouvernements…

Halte à la répres­sion des jeunes mobi­li­sés pour le ces­­sez-le-feu en Palestine !

La FNEC-FP FO a pris connais­sance l’appel de l’AG des per­son­nels et des parents du lycée Hélène Bou­cher (Paris) réunis ce matin : « Hier 6 juin des lycéen·ne·s de Vol­taire, Hélène Bou­cher, V. Hugo, Berg­son, Ravel, Tur­got ont occu­pé le lycée Hélène Boucher…

Au pro­gramme du Bre­vet en Amé­rique du Nord : bour­rage de crâne et marche au pas… Abro­ga­tion du SNU !

« Le Ser­vice Natio­nal Uni­ver­sel et l’engagement » tenait lieu de sujet d’Enseignement Moral et Civique (EMC) pour les élèves de 3ème sco­la­ri­sés en Amé­rique du Nord qui ont pas­sé les épreuves du Diplôme Natio­nal du Bre­vet 2024 en ce début du mois de juin. En…

La réforme de la for­ma­tion des ensei­gnants est inac­cep­table, le main­tien de l’existant aus­si : Abro­ga­tion de la masterisation !

Des groupes de tra­vail conti­nuent de se tenir autour de la réforme dont le chan­ge­ment prin­ci­pal consiste en la pas­sa­tion du concours en fin de 3e année (au lieu de la 5e année). Les prin­ci­pales modi­fi­ca­tions des sta­tuts de corps ain­si que les maquettes des…

Cadre de ges­tion des AESH : Tou­jours pas de sta­tut, ni de vrai salaire !

Fin avril, la FNEC FP-FO a de nou­veau por­té les reven­di­ca­tions des AESH lors d’une audience au minis­tère. Cela a été l’occasion d’aborder des dos­siers pré­cis remon­tés des aca­dé­mies et des ques­tions urgentes comme le pro­blème des jours de frac­tion­ne­ment, les…

AESH : Subro­ga­tion dans les aca­dé­mies, le minis­tère donne rai­son à FO

La FNEC FP-FO a por­té long­temps et à tous les niveaux cette demande essen­tielle pour les AESH. Nous sommes inter­ve­nus au minis­tère, en audience, dans les ins­tances, qu’elles soient dépar­te­men­tales, aca­dé­miques ou minis­té­rielles pour dire la nécessité…

Inter­pel­la­tion du pré­sident de l’Union Syn­di­cale Lycéenne : ÇA SUFFIT ! Sou­tien total aux jeunes mobi­li­sés pour la paix !

Mar­di 14 mai, des lycéens qui blo­quaient le lycée Mau­rice Gene­voix de Mon­trouge pour mani­fes­ter leur sou­tien au peuple pales­ti­nien et le ces­sez-le-feu à Gaza ont fait l’objet d’une répres­sion bru­tale. Cinq lycéens ont été pla­cés en garde à vue. Une lycéenne…

Grande concer­ta­tion sur l’autorité à l’École – réunion du 15 mai

Nos orga­ni­sa­tions FSU, UNSA Édu­ca­tion, FNEC-FP-FO, SGEN-CFDT, CGT Educ’action et SUD Édu­ca­tion ne par­ti­ci­pe­ront pas à la réunion de ce jour dans le cadre de la « Grande concer­ta­tion » sur l’autorité à l’École. Nous avons déjà eu l’occasion de dénon­cer la…

La fusion des AESH et des AED est aban­don­née ! Un encou­ra­ge­ment pour le retrait de l’Acte 2 de l’École inclusive !

Un groupe de tra­vail concer­nant l’ « École pour tous » s’est réuni lun­di 13 mai. Les repré­sen­tants du minis­tère recon­naissent que la ques­tion de l’École inclu­sive sys­té­ma­tique est sen­sible : « On ne cherche pas à mini­mi­ser. On est d’accord qu’il y a des…