Pro­tec­tion des per­son­nels, « conti­nui­té péda­go­gique » : le ministre refuse tou­jours de prendre ses responsabilités

25 Mar, 2020Non clas­sé

Une délé­ga­tion de la FNEC FP-FO a été reçue (en visio-confé­rence) mar­di 24 mars par le ministre Blan­quer, assis­té de la secré­taire géné­rale, de la conseillère sociale et du direc­teur géné­ral des res­sources humaines.

En intro­duc­tion, tout en remer­ciant les per­son­nels, le ministre a regret­té les « fake news » qui pou­vaient cir­cu­ler comme par exemple le rac­cour­cis­se­ment des vacances sco­laires qu’il n’envisage pas d’opérer. La FNEC FP-FO a pris acte de ces pro­pos même si la loi sur l’état d’urgence per­met au ministre de chan­ger son fusil d’épaule à tout moment. La FNEC FP-FO a éga­le­ment insis­té pour que les reven­di­ca­tions des per­son­nels non-ensei­gnants puissent être abor­dées, mais le ministre a pré­fé­ré les repor­ter à une deuxième audience.

Où sont les masques de protection ?

La FNEC FP-FO a abor­dé la ques­tion des per­son­nels volon­taires pour accueillir les enfants de soi­gnants. Alors que dans le Loi­ret, une école accueillant des enfants de soi­gnants vient d’être fer­mée pour sus­pi­cion de Covid19 chez les ensei­gnants (5 malades), la FNEC FP-FO a exi­gé que tous les per­son­nels volon­taires soient pro­té­gés avec des masques. Où sont les masques de notre ministère ?

Rap­pe­lons en effet que le plan natio­nal de lutte contre une pan­dé­mie grip­pale (éla­bo­ré en 2007 lors de l’épidémie de la grippe aviaire) pré­ci­sait : « L’u­ti­li­sa­tion du masque F.F.P.2. est recom­man­dée pour les per­son­nels qui, dans le cadre de leurs acti­vi­tés pro­fes­sion­nelles, sont en contact direct avec le public ou ont de nom­breux échanges. […] Les rec­teurs d’a­ca­dé­mie doivent assu­rer l’é­qui­pe­ment en masques de pro­tec­tion des per­son­nels concer­nés et infor­mer l’ad­mi­nis­tra­tion cen­trale des ini­tia­tives qu’ils prennent dans ce domaine. Ils com­mu­niquent au ministre, au 31 décembre de chaque année, l’é­tat des stocks de masques F.F.P.2. et anti-pro­jec­tions dont ils disposent. »

La secré­taire géné­rale ose répondre que sur les masques, le mes­sage des auto­ri­tés sani­taires est le sui­vant : « ce n’est pas la meilleure pro­tec­tion » ! « Elles disent que le masque ne serait utile que pour les malades ou pour les per­sonnes qui sont en contact avec une per­sonne malade avé­rée » ! Quant au plan de lutte contre la pan­dé­mie grip­pale évo­qué par la FNEC FP-FO, il est balayé d’un revers de main : « Il valait pour le H1N1. Le Covid19 n’est pas du tout le même virus ! »

Alors que nos col­lègues contractent le Covid19 dans les écoles, le minis­tère reste dans le déni et uti­lise des jus­ti­fi­ca­tions pseu­do-médi­cales inac­cep­tables pour ten­ter de cacher l’absence de masques, dont il est responsable !

Rap­pe­lons que faute de dis­po­ser de masques FFP2 en nombre suf­fi­sant, la direc­tion de l’assistance publique des hôpi­taux de Paris (AP-HP) annonce qu’en 48h, le nombre de per­son­nels soi­gnants affec­tés par le COVID-19 est pas­sé de 300 à presque 500 !

La FNEC FP-FO a ensuite deman­dé s’il était pré­vu que la mala­die contrac­tée en ser­vice soit recon­nue comme impu­table au ser­vice. Aucune réponse !

Trans­mis­sion des docu­ments papiers aux familles : des injonc­tions irresponsables !

La FNEC FP-FO a indi­qué que les rec­teurs et IA-DASEN deman­daient aux per­son­nels d’organiser dans leurs écoles et éta­blis­se­ments la pro­duc­tion et la dis­tri­bu­tion aux familles qui n’auraient pas accès à inter­net de docu­ments pho­to­co­piés ce qui va à l’encontre des consignes gou­ver­ne­men­tales de limi­ter ses déplacements.

La FNEC FP-FO a indi­qué au ministre que, selon la FCPE du Haut-Rhin, une telle consigne avait abou­ti dans ce dépar­te­ment à la pro­pa­ga­tion du Covid19 chez les familles et les per­son­nels concer­nés par ces échanges de docu­ment papier.

Le ministre ose répondre : « Qu’est-ce qui prouve que c’est la trans­mis­sion de ces docu­ments qui a pro­pa­gé la mala­die ? » Les parents et ensei­gnants malades apprécieront !

Le ministre a par la suite rap­pe­lé les termes de la FAQ mise à jour à ce sujet : « Dans toute la mesure du pos­sible, le maté­riel péda­go­gique est dis­tri­bué par cour­rier. La remise de docu­ments péda­go­giques sur sup­port papier doit demeu­rer une pra­tique excep­tion­nelle au pro­fit des seuls élèves dépour­vus de solu­tion numé­rique et dans les ter­ri­toires ou l’acheminement pas La Poste n’est pas pos­sible. Elle doit être orga­ni­sée de manière à limi­ter au maxi­mum les dépla­ce­ments des res­pon­sables légaux des enfants concernés. »

Il confirme donc que les dépla­ce­ments sont à évi­ter au maxi­mum et que seront prio­ri­sés les envois par La Poste … même si selon, lui, « dans un sys­tème où on per­met de faire les courses, on peut bien aller cher­cher les devoirs dans les éta­blis­se­ments sco­laires. » Sans com­men­taire !

Stop aux pressions !

La FNEC FP-FO a deman­dé à ce que cessent toutes les pres­sions que subissent les per­son­nels dans le cadre de la « conti­nui­té péda­go­gique » ou admi­nis­tra­tive. Cela n’a aucun sens par exemple de leur deman­der d’ap­pe­ler toutes les familles une fois par semaine. Le contrôle impo­sé à cer­tains ensei­gnants à qui il est deman­dé de rendre compte qua­si­ment au jour le jour du tra­vail accom­pli est tout aus­si inac­cep­table. Chaque ensei­gnant, dans le cadre de la liber­té péda­go­gique, sait ce qu’il a à faire. La FNEC FP-FO a donc deman­dé un cadrage natio­nal clair, appe­lant à res­pec­ter cette liber­té pédagogique.

Le ministre a rap­pe­lé qu’il fal­lait assu­rer l’accompagnement des élèves les plus fra­giles sans que ça prenne la forme d’injonctions trop ver­ti­cales. Il a indi­qué que sur la ques­tion de la conti­nui­té péda­go­gique, le minis­tère n’était pas dans l’injonction mais qu’il ne fal­lait lais­ser aucun élève sur le bord du che­min. Il faut donc selon lui trou­ver un point d’équilibre.

Pour la FNEC FP-FO, le ministre, en refu­sant tout cadrage natio­nal, ne prend pas ses res­pon­sa­bi­li­tés, et ses pro­pos laissent le champ libre à toutes les pres­sions locales.

Pas de confi­ne­ment pour les revendications !

Dans une situa­tion mar­quée par l’état d’urgence décla­rée par le gou­ver­ne­ment et votée à l’assemblée, qui ne peut qu’ouvrir la porte à une remise en cause tou­jours plus grave de nos sta­tuts, de nos condi­tions de tra­vail et de notre sécu­ri­té, la FNEC FP-FO conti­nue­ra de por­ter quo­ti­dien­ne­ment les reven­di­ca­tions des per­son­nels auprès du ministère.

Elle invite tous les syn­di­cats à consti­tuer leurs cahiers de reven­di­ca­tions et, en lien avec la fédé­ra­tion, à agir à tous les niveaux pour les faire aboutir.

A Mon­treuil, le 25 mars 2020

Après l’intersyndicale AESH, la FNEC FP-FO appelle à ampli­fier la tenue des réunions et à dis­cu­ter de l’action effi­cace pour les revendications

Une inter­syn­di­cale AESH pro­po­sée par la CGT éduc’action s’est tenue le 23 novembre avec la pro­po­si­tion d’une nou­velle jour­née d’action. La délé­ga­tion de la FNEC FP-FO était com­po­sée de deux cama­rades dont une AESH qui est membre de la conven­tion natio­nale. FO…

Le ministre menace l’action sociale et vos droits sta­tu­taires ! L’association « Préau », nous n’en vou­lons pas !

Le ministre cherche à impo­ser la créa­tion de l’association « Préau », comi­té d’entreprise dans l’Éducation natio­nale qui concur­rence les ins­tances sta­tu­taires de ges­tion de l’action sociale, mais aus­si les ins­tances sta­tu­taires inter­mi­nis­té­rielles, où siègent…

Compte Ren­du du CSE du 18 novembre 2021

Décla­ra­tion limi­naire de la FNEC FP-FO La loi pro­lon­geant l’état d’urgence sani­taire jusqu’au 31 juillet 2022 a été pro­mul­guée le 10 novembre 2021. Elle pour­suit le régime liber­ti­cide per­met­tant au gou­ver­ne­ment d’ordonner des mesures de res­tric­tions parmi…

Le ministre menace l’action sociale et vos droits sta­tu­taires ! L’association « Préau », nous n’en vou­lons pas !

Le ministre cherche à impo­ser la créa­tion de l’association « Préau », comi­té d’entreprise dans l’Education natio­nale qui concur­rence les ins­tances sta­tu­taires de ges­tion de l’action sociale, mais aus­si les ins­tances sta­tu­taires inter­mi­nis­té­rielles, où siègent…

Pour une poi­gnée d’€uros, le gou­ver­ne­ment compte remettre en cause Sta­tut, Sécu­ri­té sociale et mutuelles

Au motif de la par­ti­ci­pa­tion de l’employeur à la com­plé­men­taire San­té, le gou­ver­ne­ment est entrain de dyna­mi­ter la Sécu­ri­té sociale, le sta­tut géné­ral et les mutuelles. Un contrat obli­ga­toire pour la com­plé­men­taire Le gou­ver­ne­ment entend par­ti­ci­per au…

Décla­ra­tion préa­lable et CR du CTMEN 9 novembre 2021

Décla­ra­tion préa­lable de la FNEC FP-FO L’Assemblée natio­nale a voté, ven­dre­di 5 novembre, la loi pro­lon­geant l’état d’urgence sani­taire jusqu’au 31 juillet 2022. Elle pour­suit le régime liber­ti­cide per­met­tant au gou­ver­ne­ment d’ordonner des mesures de…

Cour­rier au ministre sur expé­ri­men­ta­tion marseillaise

Mon­treuil, le 3 novembre 2021 Mon­sieur Jean-Michel BLAN­QUER­Mi­nistre de l’Éducation natio­nale, de la Jeu­nesse et des Sports110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP Objet : Expé­ri­men­ta­tion annon­cée par le pré­sident de la Répu­blique à Marseille …

Appel de la conven­tion natio­nale des psy­cho­logues Mes­sage de la FNEC FP-FO à la convention

Chers col­lègues, La FNEC FP-FO sou­tient l’appel de la Conven­tion Natio­nale des psy­cho­logues du 25 Sep­tembre 2021 à mani­fes­ter à Paris le 18 novembre, comme elle avait sou­te­nu les mani­fes­ta­tions des 10 juin et 28 sep­tembre der­niers. La FNEC FP-FO appellera…

Décla­ra­tion limi­naire de la FNEC FP-FO et compte ren­du du CSE du 6 octobre 2021

Décla­ra­tion limi­naire Le 5 octobre à l’appel des confé­dé­ra­tions FO et CGT avec la FSU, Soli­daires, FIDL, MNL et UNEF, des dizaines de mil­liers de mani­fes­tants, de mili­tants, de syn­di­qués ont répon­du pour faire entendre leurs reven­di­ca­tions : l’augmentation…

Cour­rier au ministre

à Mon­treuil, le 27 octobre 2021 Mon­sieur Jean-Michel BLAN­QUER­Mi­nistre de l’Éducation natio­nale, de la Jeu­nesse et des Sports110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP Objet : amen­de­ment concer­nant les infor­ma­tions rela­tives au sta­tut virologique,…