Pour nos libertés, pour nos revendications, manifestons le 5 décembre !

3 Déc, 2020Communiqués

Temps de lecture : ( mots)

 Le 28 novembre, dans les manifestations contre la loi de sécurité globale qui ont réuni plus de 500 000 personnes en France, à l’appel d’organisations dont FO, de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, et de nombreux lycéens et étudiants étaient présents, pour défendre leurs droits fondamentaux.

La colère gronde quand, au prétexte de l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement fait passer une avalanche de réformes dont personne ne veut.

La colère gronde quand la ministre Vidal profite de la fermeture des facs pour imposer sa Loi de programmation LPR, et l’aggraver avec un amendement permettant de criminaliser le fait d’exercer son droit à manifester au sein d’un établissement d’enseignement supérieur.

La colère gronde quand le ministre Blanquer distribue des clopinettes en guise de revalorisation à quelques personnels et que la plupart ne percevront rien.

La colère gronde à l’Éducation nationale quand toutes les mesures prises par le ministre dans le cadre de son Grenelle amènent la remise en cause du statut donc des droits et garanties. Ces dispositions s’articulent avec des mesures telles que la loi Rilhac sur la direction d’école, la réforme du concours qui développe la contractualisation, la liquidation du Baccalauréat, Parcoursup…

La colère gronde chez les AED, qui sont « en première ligne » : manque de protection et déstabilisation des missions en raison des protocoles sanitaires, changement de lieu de travail incessant et abusif pour faire face aux manques de moyens de remplacement dans les vies   scolaires.

La colère gronde quand les personnels ne peuvent plus être représentés dans les CAP et que le gouvernement décide en pleine crise sanitaire de poursuivre la destruction des CHSCT.

Plus le gouvernement aggrave la situation sociale, plus il réduit les libertés de se réunir, de manifester et de revendiquer, plus il réprime. C’est l’objectif de la loi Sécurité  globale.

Nous ne confinerons pas les revendications : augmentation immédiate des salaires, retrait de toutes les remises en cause statutaires et de toutes les contre-réformes, recrutement immédiat et massif de personnels, arrêt des restructurations et destructions de services liés à la réforme territoriale, réouverture immédiate des universités.

C’est pourquoi la FNEC FP-FO continuera en toutes circonstances à porter ces revendications et invite les personnels à les exprimer une nouvelle fois dans la rue ce samedi 5 décembre, à les conjuguer avec la détermination à obtenir le retrait de la Loi Sécurité globale, pour en finir avec les mesures de régression sociale du gouvernement.

Montreuil le 3 décembre 2020

 

 

Le gouvernement maintient et amplifie ses mesures de dislocation : ÇA SUFFIT !

Jeudi 14 janvier, le gouvernement a annoncé un train de mesures supplémentaires avec de nouvelles restrictions des libertés individuelles. Tournant le dos aux revendications portées par les organisations syndicales qui depuis des mois demandent des moyens pour faire...

Il faut rétablir le baccalauréat national ! Texte intersyndical SNFOLC, SNES FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SNALC, SNCL-FAEN

Le contexte de la crise sanitaire révèle au grand jour une réforme au calendrier intenable. La tenue d’épreuves de spécialité dès mars n’est pas compatible avec l’assimilation de connaissances solides et exigeantes dans une discipline. Les élèves ont subi un...

Retrait total de la loi sécurité globale ! Retrait des décrets de fichage de l’opinion !

Loi de sécurité globale, loi sur les séparatismes, décrets sur la « prévention des atteintes à la sécurité publique»: les libertés syndicales et l’existence même des organisations syndicales sont menacées. Ces mesures font système avec la loi de transformation de la...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et compte rendu du CSE du 7 janvier 2021

Déclaration liminaire : FO demande le rétablissement des épreuves terminales et nationales du baccalauréat !  Étant donné l’actualité de la mise en œuvre de la réforme du lycée et du baccalauréat en lien avec Parcoursup qui suscite un rejet sinon une immense anxiété...

AESH : l’augmentation du SMIC doit aboutir à une refonte de la rémunération ! Tous au 26 janvier pour l’augmentation générale des salaires !

A vos fiches de paye ! Chaque année, le SMIC est automatiquement augmenté. Cette année, cela représente15€ bruts en plus (+ 0,99%) au 1er janvier 2021. L’employeur public ne peut rémunérer des agents à un niveau inférieur au SMIC. Le décret n°91-769 du 2 août 1991...

La bonne résolution pour 2021 : préparer la grève du 26 janvier et ses suites !

L’année 2020 qui vient de s’achever permet de tirer quelques enseignements. Alors que le gouvernement poursuit sa politique de destruction des services publics, de réduction des moyens dans les hôpitaux, que les fermetures de lits se poursuivent, la crise sanitaire...

Le baccalauréat doit être rétabli : retour aux épreuves nationales, terminales et anonymes !

La FNEC FP-FO s’est adressée aux fédérations de l’Éducation nationale et aux organisations lycéennes pour affirmer dans l’unité l’urgence de rétablir un bac national, contre le démantèlement du diplôme organisé par le ministre. L’ordonnance du 24 décembre 2020 prévoit...

Transfert de la médecine scolaire et du médico-social aux collectivités territoriales, c’est non  !

Madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a annoncé hier, jeudi 17 décembre 2020, que son projet de loi dit « 4D » relatif « à la différenciation, à la décentralisation, à la...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et compte rendu du CSE du 10 décembre 2020

Le samedi 5 décembre 2020, un an jour pour jour après le début des mobilisations contre le projet de réforme des retraites, des centaines de milliers se sont à nouveau rassemblés dans toutes les villes de France pour le retrait du projet de loi de sécurité globale....

Non M. Castex, l’école n’est pas une garderie ! La FNEC FP-FO défend l’école laïque, publique et obligatoire

Encore une fois, le gouvernement et son conseil scientifique ont décidé de changer les règles au dernier moment sans demander l’avis de  personne. Les personnels ont ainsi appris, ce matin, par voie de presse, qu’ils devraient faire preuve  de « tolérance » pour...