Plan étudiants, Parcoursup, Baccalauréat, Postes… : tout est lié !

23 Jan, 2018Non classé

1er février : mobilisation nationale des enseignants, des étudiants, des lycéens, à l’appel des fédérations FO, CGT, FSU, SUD, avec l’UNEF, UNL, UNL SD, SGL

La loi sur l’orientation et la réussite des étudiants ? C’est la sélection à l’entrée à l’université. C’est la concurrence entre établissements qui devient la règle, percutant de plein fouet les garanties statutaires des enseignants chercheurs.

Si le Bac ne permet plus à chaque bachelier d’accéder  aux études supérieures de son choix, il n’est plus le premier grade universitaire.  Si l’accès à l’enseignement supérieur dépend d’attendus différents d’un établissement à l’autre, alors le Bac comme diplôme national n’a plus de raison d’être : il est de trop ! La porte est grande ouverte au diplôme maison qui ne vaut que ce que vaut la réputation du lycée. Un tel système reposant sur la compétition entrerait immédiatement en conflit direct avec les garanties statutaires des professeurs.

C’est tout le contenu de ce que s’apprête à annoncer la commission Mathiot qui veut notamment introduire le contrôle continu pour mettre en cause les épreuves terminales, nationales et anonymes, et qui veut réduire drastiquement le nombre d’épreuves disciplinaires, avec à la clé de nouvelles suppressions d’heures de cours et de postes dès la rentrée prochaine, dans les lycées et les collèges.

Pour la FNEC FP FO, le basculement que prépare le gouvernement ne laisse d’autre choix aux personnels que le rapport de force, la mobilisation unie de l’ensemble des enseignants, du second degré à l’université.

 Les fédérations nationales de l’enseignement FO-FSU-CGT-SUD représentant l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche, et les organisations de jeunesse UNEF-UNL-SGL-UNL SD appellent à la mobilisation le 1er février.

 Elles appellent les personnels des établissements du second degré, des universités « à se mobiliser le jeudi 1er février 2018, à se réunir, dès maintenant, en assemblée générale, à se mobiliser sous toutes les formes décidées collectivement, y compris par la grève le 1er février, dans les universités et les lycées pour alerter sur les dangers des réformes en cours. »

 Elles exigent :

« • Le maintien du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire, garantissant l’accès de tous les bacheliers sur tout le territoire aux filières post bac et aux établissements de leur choix.

  • L’ouverture massive de places supplémentaires en 1er cycle post bac et le refus de toute sélection à l’entrée à l’université.
  • Le refus de l’instauration de blocs de compétences en lieu et place des diplômes et des qualifications.
  • L’abandon du projet de loi sur 1er cycle post bac et du plan «étudiants» qui l’accompagne, condition pour permettre une réforme ambitieuse qui garantisse le libre accès de chacun au supérieur. »

D’ores et déjà, dans les CTA de Clermont Ferrand, de Rouen, de Paris… des motions communes reprenant ces exigences et appelant au 1er février sont votées par les représentants FO, CGT, FSU…

Dans plusieurs universités, à Amiens, Montpellier, Toulouse… des AG prennent position pour l’abandon du plan étudiants. Des motions sont adoptées dans un grand nombre de commissions formation et vie universitaire : les personnels s’élèvent contre les «attendus». Ils n’ont ni les moyens ni la volonté de classer et trier les milliers de candidatures que les universités s’apprêtent à recevoir.

Dans le 2nd degré, les personnels refusent d’être associés à toute « présélection » des élèves et demandent le retrait des « fiches avenir ». Ils veulent garder leurs disciplines, leurs statuts, leurs postes menacés par la réforme du baccalauréat et du lycée. Dans des dizaines d’établissements, les personnels réunis avec leurs syndicats, prennent position en s’appuyant sur les revendications de l’appel interfédéral et en reprenant à leur compte l’appel au 1er février.

La FNEC FP-FO appelle les personnels à s’appuyer sur l’action commune FO CGT FSU SUD UNEF UNL UNL SD SGL : AG dans toutes les universités, dans tous les établissements du second degré, pour faire le point, discuter du nécessaire rapport de force, prendre position sur les revendications, décider la grève le 1er février.

La FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève en ce sens.

Une nouvelle réunion interfédérale nationale se tiendra le 1er février au soir pour proposer des suites à cette journée de mobilisation.

Demande d’audience de la FGF-FO et de la FNEC FP-FO pour une négociation salariale

Montreuil, le 28 septembre 2020    Monsieur Jean-Michel BLANQUERMinistre de l’Education nationale110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP  Objet : Demande d’audience pour une négociation salariale   Monsieur le Ministre, Nous avons pris connaissance de votre agenda...

Compte rendu du CSE du 17 septembre 2020

Déclaration liminaire (voir déclaration liminaire CTMEN du 15 septembre 2020) Suite à la déclaration liminaire, dressant le tableau d’un rentrée chaotique, le directeur général de l’enseigne- ment scolaire se félicite d’une rentrée qui « s’est objectivement bien...

La protection des personnels c’est la satisfaction des revendications !

 Le ministre vient à grand renfort de médias d’annoncer l’allègement du protocole sanitaire dans les écoles. De qui se moque-t-il ? Alors que depuis des mois, celui-ci s’exonère de toutes ses responsabilités d’employeur en matière de protection des personnels, en...

Bulletin n°1 Actualités FNEC FP FO en poste à l’étranger

Calendrier de la campagne de recrutement pour les postes d‘expatriés de l’AEFE, mise en ligne le 27 août 2020.Le lien suivant détaille les conditions de recrutement, le profil des candidats et le...

Lycées professionnels, la menace se précise

Une émouvante tribune patronale sur la chance offerte aux alternants, quelques milliards du plan de relance pour sauver l’apprentissage, il ne manquait plus qu’un bon rapport institutionnel pour ficeler le tout. C’est chose faite. Dans un rapport d’audit, sobrement...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et CR du CTMEN du 15 septembre 2020

 La FNEC FP-FO condamne la poursuite et l’aggravation des mesures répressives et liberticides engagées par le gouvernement Castex en cette rentrée. En utilisant les pouvoirs spéciaux qui lui ont été confiés par la loi dite d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement :...

Prime Covid

Depuis l’annonce du versement d’une prime dite « COVID » à certains agents du CNED, la colère monte chez nombre de personnels tant le nombre de bénéficiaires s’avère restreint, la répartition par catégorie sujette à discussion (19 A, 11 B et 2 C : chiffres fournis...

Rentrée des AESH : FO défend vos droits et votre salaire !

 Les AESH en première ligne  Lors de sa conférence de rentrée, le ministre Blanquer a rappelé l’engagement d’Emmanuel Macron pour 2021  : « aucun enfant sans solution de scolarité au mois de septembre ». 385 000 enfants en situation de handicap seraient scolarisés en...

Concours Covid 2020 : le ministre change les règles et impose un oral « de titularisation » Inacceptable ! Signez la pétition FO

 Le ministère a présenté fin août un projet d’arrêté « fixant les modalités complémentaires d’évaluation et de titularisation » pour les collègues ayant réussi les concours 2020 sans avoir passé d’oraux. La FNEC-FP-FO a rappelé que la crise du Covid n’avait rien...

Le protocole « sanitaire » ne protège personne … excepté le ministre

 Le ministre voudrait imposer aux personnels un protocole dit « sanitaire », présenté le 27 août sans avoir recueilli l’avis des représentants au Comité d’Hygiène et Sécurité Conditions de Travail (CHSCT). Alors que pendant des semaines, au plus fort de la crise...