Nul besoin de concer­ta­tions locales pour répondre aux reven­di­ca­tions des personnels

17 Oct, 2022Com­mu­ni­qué

Dans de nom­breuses écoles et éta­blis­se­ments, des concer­ta­tions sont pro­po­sées par les auto­ri­tés hié­rar­chiques, sous des moda­li­tés diverses. La FNEC FP-FO rap­pelle leur carac­tère facul­ta­tif, rap­pe­lé par le ministre, notam­ment suite à nos interpellations.

Elles s’accompagnent par­fois de temps libé­ré pour pou­voir les effec­tuer ain­si que d’une forme « d’intéressement » puisque les par­ti­ci­pants à ces concer­ta­tions et autres pro­jets « inno­vants » pour­raient béné­fi­cier de sommes pré­vues par le fonds d’in­no­va­tion péda­go­gique (FIP), avec une enve­loppe de 300 mil­lions d’euros d’ici 2025 et qui pour­rait atteindre 500 mil­lions d’euros en 2027, pour finan­cer ces projets.

Ain­si :

  • Alors que le blo­cage des salaires face à l’inflation galo­pante enté­rine un effon­dre­ment sans pré­cé­dent du pou­voir d’achat des personnels ;
  • Alors que le ministre pré­voit la sup­pres­sion de 2000 postes d’enseignants à la ren­trée prochaine ;
  • Alors que le ministre pro­pose des « reva­lo­ri­sa­tions » indi­gentes et un pacte qui consiste à « tra­vailler plus », comme rem­pla­cer les col­lègues absents ou sur­veiller les élèves pen­dant la pause déjeu­ner, pour « perdre moins », 500 mil­lions seraient mira­cu­leu­se­ment déblo­qués ! … Mais pour quoi faire ?

Le gou­ver­ne­ment pour­suit sa logique de ter­ri­to­ria­li­sa­tion de l’École avec ses « concer­ta­tions à l’échelle des écoles pour construire des pro­jets péda­go­giques si pos­sible inno­vants dans la fou­lée de ce qui se fait à Mar­seille actuel­le­ment dans l’expérimentation menée au sein de 59 écoles ».

Mar­seille, ce sont des fonds pour des écoles volon­taires et sous condi­tions qui servent à finan­cer le « pro­jet inno­vant », pro­jet auquel les ensei­gnants de l’é­cole doivent sous­crire sous peine de mou­ve­ment impo­sé. Dans ce cadre-là, les direc­teurs des écoles concer­nés ont fait par­tie des jurys qui devaient « recru­ter » les ensei­gnants pos­tu­lant sur ces écoles et ces « pro­jets ». La suite logique, c’est « l’éviction » des per­son­nels qui ne seraient pas suf­fi­sam­ment impliqués.

Il s’agirait de lier les écoles et les éta­blis­se­ments à des contrats d’objectifs, sou­mis aux éva­lua­tions, les deux pro­ces­sus étant natu­rel­le­ment imbri­qués. Et comme pour les éva­lua­tions, le pro­jet intè­gre­rait le cadre sco­laire et péri­sco­laire, asso­ciant à la concer­ta­tion et au pro­jet la « com­mu­nau­té édu­ca­tive » : parents, élus locaux et associations…

Et cela au mépris du sta­tut des per­son­nels et du droit pour les élèves à la même ins­truc­tion dans tout le pays.

Tout comme la confé­dé­ra­tion FO, qui ne par­ti­cipe pas Conseil Natio­nal de la Refon­da­tion du pré­sident Macron, la FNEC FP-FO refuse la logique des concer­ta­tions ter­ri­to­riales qui n’ont pour seul but que de pré­pa­rer de nou­velles expé­ri­men­ta­tions et dérèglementations.

Pour la FNEC FP-FO, le seul « pro­jet inno­vant » doit être de répondre aux reven­di­ca­tions des per­son­nels ! Le cadre natio­nal doit être pré­ser­vé car c’est le seul moyen de garan­tir une éga­li­té de trai­te­ment entre les per­son­nels et le même droit à l’instruction pour les élèves !

Le cadre natio­nal doit être pré­ser­vé car c’est le Sta­tut natio­nal qui est dans la ligne de mire du gou­ver­ne­ment et de notre minis­tère ! Nul besoin de concer­ta­tions locales pour répondre aux reven­di­ca­tions des personnels !

Mon­treuil, le 17 octobre 2022

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO au CHSCT M du 22 novembre 2022 – copie

Mon­treuil, le 25 novembre 2022 Mon­sieur Pap NDIAYE Ministre de l’Education natio­nale et de la Jeu­nesse 110 rue de Gre­nelle 75357 PARIS 07 SP Objet : Inclu­sion sco­laire sys­té­ma­tique – demande d’audience en urgence Mon­sieur le ministre, La…

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO au CHSCT M du 22 novembre 2022 

Mon­sieur le Ministre, Mon­sieur le Pré­sident du CHSCT Mes­dames et Mes­sieurs, Ce CHSCT Minis­té­riel (le der­nier sans doute) se déroule dans des condi­tions indignes et irres­pec­tueuses à la fois des repré­sen­tants des per­son­nels (donc des per­son­nels) et des textes…

La FNEC FP-FO ne par­ti­ci­pe­ra pas à la « réunion d’échange sur la voie professionnelle »

Mon­sieur le ministre, Madame la ministre délé­guée, Nous avons bien reçu votre invi­ta­tion à une « réunion d’échange sur la situa­tion de la voie pro­fes­sion­nelle » le ven­dre­di 25 novembre avec MM. Jean-Marc HUART, direc­teur de cabi­net du ministre de l’Éducation…

Appel de la réunion natio­nale AESH/AED en visio orga­ni­sée par la FNEC FP-FO le mer­cre­di 16 novembre 2022

Nous, AESH et AED, par­ti­ci­pants à la réunion natio­nale orga­ni­sée par la FNEC FP-FO, avec la pré­sence de FO ensei­gne­ment agri­cole, le mer­cre­di 16 novembre 2022, nous féli­ci­tons des près de 200 connexions et des 26 prises de parole de délé­gués man­da­tés par leur…

Compte ren­du de la réunion natio­nale AESH/AED orga­ni­sée par la FNEC FP-FO en visio le mer­cre­di 16 novembre 2022

Plus de 230 ins­crip­tions ! Plus de 150 connexions ! 58 dépar­te­ments repré­sen­tés ! Une dizaine de comi­tés dépar­te­men­taux d’AESH pré­sente ! 26 prises de parole. La réunion natio­nale AESH/AED a été un véri­table suc­cès. La qua­si-tota­li­té des prises de parole a…

Compte-ren­­du de l’audience de la FNEC FP-FO au minis­tère du 15 novembre 2022

Une délé­ga­tion de la FNEC FP-FO a été reçue en audience par M. Le Goff, direc­teur adjoint du cabi­net du ministre et M. Crus­son, conseiller social. Plu­sieurs points ont été abor­dés : Aban­don du pro­jet de réforme de la voie pro­fes­sion­nelle et refus de la double…

Un amen­de­ment glis­sé par le gou­ver­ne­ment dans le pro­jet de loi de finances pas­sé avec le 49–3 : une étape sup­plé­men­taire pour pri­va­ti­ser le réseau AEFE

Un amen­de­ment au pro­jet de loi de finances 2023 a été adop­té, concer­nant les éta­blis­se­ments en ges­tion directe (EGD) du réseau AEFE. Il consti­tue une véri­table marche à la pri­va­ti­sa­tion des quelques 68 EGD qui sub­sistent, contre 566 éta­blis­se­ments privés…

Nou­velle baisse du nombre de can­di­dats aux concours : FO reven­dique le retour à un recru­te­ment à Bac+3 et l’augmentation des salaires dans la Fonc­tion publique !

Le gou­ver­ne­ment vient d’annoncer la pro­lon­ga­tion de deux semaines, c’est-à-dire jusqu’au 2 décembre, du délai d’inscription aux concours de per­son­nels de l’Éducation natio­nale (ensei­gnants, CPE, PsyEN, per­son­nels admi­nis­tra­tifs…) en rai­son d’un nombre…

6 lycés pro­fes­sion­nels mena­cés à Paris dès 2023 ! D’autres en 2024 ! Réforme Macron de casse des lycées pro­fes­sion­nels : tout est lié ! Tous au ministère !

La grève et les mani­fes­ta­tions his­to­riques du 18 octobre ont mon­tré la déter­mi­na­tion des pro­fes­seurs de lycée pro­fes­sion­nel à blo­quer la nou­velle réforme Macron-Grand­jean de la voie pro­fes­sion­nelle (62% de gré­vistes, des « LP morts », 3 000 mani­fes­tants à…

Concer­ta­tion sur l’attractivité et la reva­lo­ri­sa­tion du métier ensei­gnant : des pro­po­si­tions inacceptables !

Le minis­tère a réuni trois groupes de tra­vail avec les orga­ni­sa­tions syn­di­cales repré­sen­ta­tives pour dis­cu­ter de « l’attractivité et la reva­lo­ri­sa­tion du métier ensei­gnant ». On pou­vait dis­cu­ter de tout… sauf d’une chose : la répar­ti­tion de l’enveloppe…