Moyens pour l’Éducation natio­nale : le ministre pré­pare une ren­trée 2022 catastrophique

17 Déc, 2021Com­mu­ni­qué, Défense du sta­tut, Postes, Twit­ter

Lors du comi­té tech­nique minis­té­riel du 15 décembre 2021, les chiffres de la répar­ti­tion des « moyens » par aca­dé­mie ont été com­mu­ni­qués. Dans la conti­nui­té des pré­cé­dentes ren­trées, 2022 s’annonce catastrophique.

Le ministre se livre à un tour de passe-passe : il ne com­mu­nique plus de don­nées en nombre de postes dans les aca­dé­mies, mais il mélange conscien­cieu­se­ment emplois (dont de nom­breux CDD), heures sup­plé­men­taires et heures de for­ma­tion ini­tiale pour les ensei­gnants, qui devront tra­vailler à temps plein.

Dans le pre­mier degré, en pri­vant les 4050 sta­giaires de leur for­ma­tion, avec un temps com­plet en classe, le ministre récu­père 2025 ETP de moyens d’enseignement. Dans ces moyens pris sur le dos des sta­giaires, il faut reti­rer la créa­tion de 60 postes d’IEN pour les éva­lua­tions d’écoles, les décharges de direc­tion (1243 ETP), les moyens liés aux expé­ri­men­ta­tions rela­tives aux poli­tiques ter­ri­to­riales (Contrats locaux, « Grand Mar­seille »…). Il n’y a donc aucune créa­tion de postes dans le 1er degré et les DASEN vont annon­cer des cen­taines de sup­pres­sions de classes dans les comi­tés tech­niques départementaux.

Dans le second degré, 410 équi­va­lents temps plein d’enseignants sont sup­pri­més (alors que 1883 postes ont déjà été sup­pri­més en 2021). La réforme des concours per­met d’économiser 2025 postes. Comme dans le 1er degré, 60 postes d’IA-IPR sont créés pour les éva­lua­tions des éta­blis­se­ments. 24 aca­dé­mies sur 30 perdent des « emplois ». Le ministre affiche 1615 « moyens » d’enseignement sup­plé­men­taires. Nul ne sait com­ment ils seront uti­li­sés : Postes de titu­laires ? Heures sup­plé­men­taires ? Contractuels ?

Les per­son­nels admi­nis­tra­tifs perdent 30 postes : 12 aca­dé­mies sur 30 voient leur nombre bais­ser, 7 n’ont aucune créa­tion. Avec une nou­veau­té : le redé­ploie­ment de 80 postes déjà exis­tants pour le sui­vi du SNU (ser­vice natio­nal uni­ver­sel) : ils dépouillent encore un peu plus l’administration de l’Éducation natio­nale pour la mise en place de leurs contre-réformes !

Les créa­tions de postes en Assis­tants de Ser­vice social et d’infirmières sont déri­soires. Sur les 30 aca­dé­mies, 50 postes pour ces deux corps sont créés. Le ministre n’a tiré aucune leçon de la situa­tion sani­taire et sociale.

Le ministre bud­gète 1,2 mil­lion d’heures sup­plé­men­taires des­ti­nées aux AED (équi­va­lant à 800 postes) alors que les vies sco­laires sous lar­ge­ment sous-dotées.

Ce qui est clair, c’est que des cen­taines de classes vont se retrou­ver sans pro­fes­seurs et vont fer­mer. En plus, rien ne garan­tit que tous les postes aux concours soient pour­vus, dans une situa­tion où cette année, le recul d’un an du concours réduit de fait le nombre de candidats.

La FNEC FP-FO a dépo­sé un pré­avis de grève pour cou­vrir toutes les ini­tia­tives, notam­ment durant les CTA, CTSD et CDEN qui vont se tenir en début d’année 2022. Elle invite les per­son­nels à se réunir dès la ren­trée de jan­vier, dans l’unité la plus large, pour éta­blir leurs reven­di­ca­tions en postes et moyens, et de retrait des contre-réformes.

Mon­treuil, le 16 décembre 2021

Le gou­ver­ne­ment doit répondre : Pré­pa­rons une grève mas­sive jeu­di 27 janvier !

La jour­née de grève et de mani­fes­ta­tion du 13 jan­vier a bous­cu­lé le gou­ver­ne­ment. Celle-ci a contraint le pre­mier ministre à rece­voir les orga­ni­sa­tions syn­di­cales et la FCPE, à faire de pre­mières annonces et à enta­mer des dis­cus­sions avec les organisations…

Compte-ren­­du de la réunion avec le cabi­net du ministre le 19 jan­vier (suite à la grève du 13)

Un « point sani­taire » a été orga­ni­sé par le cabi­net du ministre Blan­quer. Il s’agissait de décli­ner les annonces du Pre­mier ministre Cas­tex au soir de la grève du 13 jan­vier. Postes : le minis­tère annonce le recru­te­ment de la tota­li­té des can­di­dats aux…

Jeu­di 20 jan­vier : la mani­fes­ta­tion pari­sienne aura bien lieu !

Après la grève his­to­rique du 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale, face aux réponses des MM. Blan­quer et Cas­tex, loin d’être à la hau­teur des reven­di­ca­tions qui se sont expri­mées, la colère des per­son­nels n’est pas retom­bée. Les fédé­ra­tions FNEC FP-FO, FSU,…

La FNEC FP-FO sou­tient toutes les mobi­li­sa­tions déci­dées par les per­son­nels et appelle à pré­pa­rer une grève mas­sive le 27 janvier

La grève jeu­di 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale a été un suc­cès his­to­rique : une grève mas­sive, des mil­liers d’écoles voire d’établissements fer­més, des mani­fes­ta­tions puis­santes… Les parents d’élèves ont par­tout appor­té leur sou­tien aux personnels…

Après une jour­née de grève his­to­rique… M.M Cas­tex et Blan­quer ne répondent pas aux revendications !

La grève jeu­di 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale a été un suc­cès his­to­rique : une grève mas­sive, des mil­liers d’écoles voire d’établissements fer­més, des mani­fes­ta­tions puis­santes… Les parents d’élèves ont par­tout appor­té leur sou­tien aux personnels…

Face au rejet mas­sif qui s’exprime, le gou­ver­ne­ment doit répondre immé­dia­te­ment ! Cette situa­tion ne peut plus perdurer !

Jeu­di 13 jan­vier la colère des per­son­nels explose. Confron­tés aux pro­to­coles Blan­quer qui génèrent le chaos dans les écoles et les éta­blis­se­ments, aux ordres et aux contrordres per­ma­nents, au manque de postes et de per­son­nels, les per­son­nels ont dit « stop !…

En grève et dans l’action jeu­di 13 jan­vier : face à la crise sani­taire, res­pec­ter les per­son­nels, don­ner à l’École les moyens de fonctionner

Depuis la ren­trée de jan­vier, l’é­pui­se­ment et l’exas­pé­ra­tion de toute la com­mu­nau­té édu­ca­tive atteignent un niveau inédit. La res­pon­sa­bi­li­té du ministre et du gou­ver­ne­ment dans cette situa­tion chao­tique est totale du fait de chan­ge­ments de pied inces­sants, de…

Accord pro­tec­tion sociale dans la Fonc­tion publique : c’est perdant-perdant !

La ministre de Mont­cha­lin a pré­sen­té aux orga­ni­sa­tions syn­di­cales repré­sen­ta­tives dans la Fonc­tion publique la ver­sion défi­ni­tive de l’accord sur la PSC, négo­cié depuis plu­sieurs mois, et qui est ouvert à la signa­ture jusqu’au 26 jan­vier. Les négo­cia­tions ont…

La des­truc­tion de l’École et de nos mis­sions doit ces­ser : mobi­li­sa­tion pour les revendications !

Depuis la ren­trée de jan­vier, un chaos inédit s’installe dans les écoles, les éta­blis­se­ments et les ser­vices. Dans les AG qui se mul­ti­plient, les per­son­nels expriment leur ras-le-bol : ils n’en peuvent plus des pro­to­coles Blan­quer inap­pli­cables, des ordres et…

Répres­sion en Gua­de­loupe : aban­don des pour­suites contre le syn­di­ca­liste Elie DOMOTA !

Depuis plu­sieurs mois les Gua­de­lou­péens avec leurs orga­ni­sa­tions syn­di­cales mani­festent notam­ment contre l’obligation vac­ci­nale faite aux soi­gnants, contre le « pass sani­taire » et pour exi­ger l’ouverture de négo­cia­tions sur la base de leurs revendications.…