Médecine de prévention : un droit statutaire qui doit être respecté Amplifions le combat mené depuis plus de 30 ans par Force Ouvrière

8 Mar, 2018 | Actualités, Communiqué

 1982, c’est la date de publication du décret instaurant la médecine de prévention dans la Fonction Publique d’État. Obligation est ainsi faite à l’État-employeur d’organiser une visite médicale de travail pour tous les agents au moins une fois tous les 5 ans, voire une fois par an pour certaines catégories de personnel. C’est ce décret qui institue également les Comités Hygiène et Sécurité dont Force Ouvrière a obtenu qu’ils soient installés effectivement dans l’éducation nationale.

Pourtant plus de 35 ans après la publication de ce décret, les ministres successifs se refusent à l’appliquer sur tout le territoire, alors qu’il s’impose à eux.

L’action de Force Ouvrière, s’appuyant sur des campagnes de demandes collectives et la saisie de la justice administrative, a permis d‘obtenir de réelles avancées dans plusieurs départements, où la visite «quinquannuelle» est devenue effective suite à des jugements contraignants.

Néanmoins et pour des considérations essentiellement d’ordre budgétaire, la résistance de notre employeur, l’État, et de son représentant, le ministre de l’Éducation nationale demeurent extrêmement importante pour appliquer la réglementation au mépris de la santé des personnels.

En effet personne ne peut nier et surtout pas les ministres de l’éducation nationale, que les enseignants en particulier en contact avec les élèves et de manière plus générale, tous les personnels de l’éducation nationale, sont particulièrement exposés à toutes sortes de maladies et de pathologies dont certaines découlent d’ailleurs directement de la dégradation de leurs conditions de travail ?

Dans ces conditions, la FNEC FP-FO appelle à poursuivre et amplifier la campagne initiée par Force Ouvrière depuis près de 30 ans pour que la loi s’applique enfin sur tout le territoire et pour que le ministre de l’éducation nationale prenne les dispositions immédiates pour organiser la visite médicale de travail à laquelle les agents ont le droit.

La FNEC FP-FO rappelle qu’à ce jour ce sont en tout et pour tout 63 médecins de prévention en équivalent temps plein qui sont censés assurer les obligations du ministère de l’Éducation nationale en matière de médecine de prévention pour plus d’un million de personnels.

 Alors que des menaces d’externalisation – privatisation se profilent contre la médecine scolaire, la FNEC FP-FO s’adresse donc une nouvelle fois au ministre pour revendiquer le recrutement massif de médecins de prévention fonctionnaires d’État afin que le ministère se mette en conformité avec les obligations réglementaires. Cela suppose également que soient revues les grilles salariales des médecins de prévention qui sont aujourd’hui un frein à l’engagement de médecins au sein du ministère de l’Éducation nationale.

 Le scandale doit cesser, la loi Républicaine doit s’appliquer.

 Le 8 mars 2018

Élections professionnelles : Force Ouvrière progresse de 3700 voix dans l’Éducation nationale

Le résultat des élections au comité technique ministériel de l’Éducation nationale donne 13,66 % des suffrages pour la FNEC FP-FO, ce qui est une confirmation et une consolidation par rapport aux dernières élections professionnelles de 2014.Force Ouvrière reste la...

Courrier au ministre de l’Éducation nationale

Monsieur Jean-Michel BLANQUERMinistre de l’Education nationaleMontreuil, le 6 décembre 2018 Monsieur le Ministre,Vous avez adressé hier 5 décembre un courrier à l’ensemble des personnels traitant de « la situation exceptionnelle que traverse notre pays ».Dans ce...

Face a l’urgence sociale, fo appelle a agir sur ses revendications !

Ci-joint vous trouverez un communiqué de la Confédération Force Ouvrière 2018 décembre03 FO Tract Face à l'urgence sociale FO rappelle ses...

Salaires, taxes, services publics, retraites, école …. Toutes les revendications sont légitimes et urgentes. Le gouvernement doit céder, répondre et négocier.

Ce qui s’est exprimé ce week-end à travers la colère initiée par les « gilets jaunes », c’est le rejet par les salariés et l’immense majorité de la population d’une politique d’austérité et de baisse du coût du travail qui s’attaque à toutes les catégories, remettant...

Élections professionnelles 2018 : Le vote FO pour résister, revendiquer, reconquérir !

Le portail électeur est de nouveau accessible depuis ce matin 30 novembre et le vote Force Ouvrière a pu reprendre. Le ministère, avec ses experts indépendants nous a apporté les garanties que nous demandions : l’intégrité des urnes et des émargements, pour tous les...

Élections professionnelles 2018

Message du secrétariat fédéral le 29 novembre à 18h00.« Chers camarades, Ce jeudi 29 novembre, le portail électeur a rencontré de nombreux dysfonctionnements. La fédération intervient depuis l’ouverture du scrutin au ministère pour demander que les problèmes soient...

La loi de 1905 ne doit pas être modifiée

Le Président de la République vient d’annoncer qu’il entendait transformer au début de l’année 2019 la loi de 1905 établissant la Laïcité de l’Etat et de l’Ecole en France. Cette transformation porterait sur les aspects financiers et sur la labellisation de certains...

Pré-recrutement d’apprentis professeurs : Statut, concours et salaires dans le viseur de la loi Blanquer

Parmi les mesures destructrices du projet de loi Blanquer pour « une école de la confiance », le ministère prévoit la modification du recrutement des AED, qui pourraient être utilisés comme professeurs apprentis à moindre coût. Recrutés par contrat en L2, sans le...

Editorial du Syndicaliste Indépendant n°208 : Soyons lucides !

Parmi les titres multiples et variés des journaux acharnés contre l’existence même de la confédération FO dans une campagne médiatique insupportable, retenons-en un : « A quoi sert FO ? ».D’autres sur certaines ondes, ont d’ailleurs apporté leur réponse : FO doit...

Je vote FO

Face aux réformes gouvernementales qui détruisent tous les droits et garanties collectives,Je vote FOPour Résister, revendiquer, reconquérir tract je vote...