Malgré l’état d’urgence et les manœuvres du ministre les personnels en grève ont dit NON à Blanquer !

11 Nov, 2020Communiqués

Temps de lecture : ( mots)

Malgré l’état d’urgence liberticide, le plan Vigipirate renforcé, et les attestations demandées, ce 10 novembre, des milliers de personnels ont fait grève et participé aux rassemblements dans toute la France.

Par exemple : 400 manifestants à Rouen, 200 au Havre, 2 000 à Paris, 130 à Bourg-en-Bresse, 700 à Bordeaux, 350 à Marseille, 200 à Perpignan, 300 à Toulon, 150 à Vannes et Lorient, 1 500 à Toulouse,

500 à Grenoble, 150 à Clermont, 50 à Périgueux, 120 à Avignon, 300 à Tours, 200 à Albi, 200 à Lyon…

Ce mouvement de grève qui a commencé dès le 2 novembre exprime le ras-le-bol des personnels face à des conditions de travail disloquées, face au refus du gouvernement de protéger les personnels et les élèves.

Au centre des revendications : l’urgence de créations massives de postes dans les écoles, les collèges et les lycées. Les dernières annonces du ministre Blanquer n’ont convaincu personne. Il propose tout simplement un bac local et des cours en pointillés.

Pour la FNEC FP-FO, il est hors de question d’accepter que l’École soit réduite à peau de chagrin, qu’on puisse localement décider qui va en cours ou pas, quelle discipline a le droit de faire cours. Il n’est pas non plus acceptable de faire pression sur les personnels pour mettre en place le télé- enseignement et le travail jour et nuit. L’Éducation doit rester nationale. Le baccalauréat doit rester national. Les statuts doivent être respectés.

Ce mardi 10 novembre, le ministre n’a pas répondu à la demande d’audience intersyndicale. En refusant de répondre aux revendications, le ministre cherche, une fois de plus, à faire porter la responsabilité du chaos sur les seuls personnels.

Alors que la colère monte dans les écoles et les établissements, la FNEC FP-FO appelle les personnels à amplifier les assemblées générales, à lister leurs besoins en termes de postes, de classes et d’heures de cours, et à s’adresser aux parents d’élèves, aux lycéens, pour organiser la mobilisation et discuter collectivement, dès jeudi 12 novembre, des suites à lui donner.

La FNEC FP-FO soutient toutes les initiatives décidées par les personnels et leurs organisations pour exiger :

  • Le recrutement immédiat de tous les candidats inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci, le réemploi et la titularisation de tous les contractuels !
  • De réelles mesures de protection pour les personnels (dépistage systématique, mise à disposition de masques FFP2)
  • L’abandon de toutes les réformes remettant en cause nos statuts et nos conditions de travail !
  • L’arrêt de la répression envers les lycéens !

Il faut rétablir le baccalauréat national ! Texte intersyndical SNFOLC, SNES FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SNALC, SNCL-FAEN

Le contexte de la crise sanitaire révèle au grand jour une réforme au calendrier intenable. La tenue d’épreuves de spécialité dès mars n’est pas compatible avec l’assimilation de connaissances solides et exigeantes dans une discipline. Les élèves ont subi un...

Retrait total de la loi sécurité globale ! Retrait des décrets de fichage de l’opinion !

Loi de sécurité globale, loi sur les séparatismes, décrets sur la « prévention des atteintes à la sécurité publique»: les libertés syndicales et l’existence même des organisations syndicales sont menacées. Ces mesures font système avec la loi de transformation de la...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et compte rendu du CSE du 7 janvier 2021

Déclaration liminaire : FO demande le rétablissement des épreuves terminales et nationales du baccalauréat !  Étant donné l’actualité de la mise en œuvre de la réforme du lycée et du baccalauréat en lien avec Parcoursup qui suscite un rejet sinon une immense anxiété...

AESH : l’augmentation du SMIC doit aboutir à une refonte de la rémunération ! Tous au 26 janvier pour l’augmentation générale des salaires !

A vos fiches de paye ! Chaque année, le SMIC est automatiquement augmenté. Cette année, cela représente15€ bruts en plus (+ 0,99%) au 1er janvier 2021. L’employeur public ne peut rémunérer des agents à un niveau inférieur au SMIC. Le décret n°91-769 du 2 août 1991...

La bonne résolution pour 2021 : préparer la grève du 26 janvier et ses suites !

L’année 2020 qui vient de s’achever permet de tirer quelques enseignements. Alors que le gouvernement poursuit sa politique de destruction des services publics, de réduction des moyens dans les hôpitaux, que les fermetures de lits se poursuivent, la crise sanitaire...

Le baccalauréat doit être rétabli : retour aux épreuves nationales, terminales et anonymes !

La FNEC FP-FO s’est adressée aux fédérations de l’Éducation nationale et aux organisations lycéennes pour affirmer dans l’unité l’urgence de rétablir un bac national, contre le démantèlement du diplôme organisé par le ministre. L’ordonnance du 24 décembre 2020 prévoit...

Transfert de la médecine scolaire et du médico-social aux collectivités territoriales, c’est non  !

Madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a annoncé hier, jeudi 17 décembre 2020, que son projet de loi dit « 4D » relatif « à la différenciation, à la décentralisation, à la...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et compte rendu du CSE du 10 décembre 2020

Le samedi 5 décembre 2020, un an jour pour jour après le début des mobilisations contre le projet de réforme des retraites, des centaines de milliers se sont à nouveau rassemblés dans toutes les villes de France pour le retrait du projet de loi de sécurité globale....

Non M. Castex, l’école n’est pas une garderie ! La FNEC FP-FO défend l’école laïque, publique et obligatoire

Encore une fois, le gouvernement et son conseil scientifique ont décidé de changer les règles au dernier moment sans demander l’avis de  personne. Les personnels ont ainsi appris, ce matin, par voie de presse, qu’ils devraient faire preuve  de « tolérance » pour...

La FSU, la FNEC FP-FO, la CGT Educ’action, SUD Education et le SNCL-FAEN demandent le retrait de l’oral de titularisation

La FSU, la FNEC FP-FO, la CGT Educ’action, SUD Education et le SNCL-FAEN demandent le retrait de l’oral de titularisation imposé aux stagiaires de la session 2020 et dont la grille d’évaluation est présentée aux organisations syndicales le 10 décembre. Le ministre ne...