Les reven­di­ca­tions demeurent

3 Mar, 2021Com­mu­ni­qué

Temps de lec­ture : ( mots)

Mal­gré cette période de congé, la mobi­li­sa­tion enga­gée le 26 jan­vier ne fai­blit pas
Dans de nom­breux dépar­te­ments, les per­son­nels, avec bien sou­vent parents d’élèves et élus, se ras­semblent pour exi­ger l’arrêt des fer­me­tures de postes, de classes, et les ouver­tures néces­saires. Les 1800 sup­pres­sions de postes dans le second degré et la dota­tion insuf­fi­sante du pre­mier degré, qui abou­tit à des cen­taines de fer­me­tures de classes, ne passent pas. Le gou­ver­ne­ment est fébrile et sous pres­sion, comme en témoigne la volte-face sur les enga­ge­ments devant le Sénat de Madame la Secré­taire d’État « d’aucune fer­me­ture de classe dans les com­munes de moins de 5000 habi­tants sans l’accord du maire », fina­le­ment dédite par le ministre, pro­vo­quant la colère des élus ; comme en témoignent éga­le­ment les reculs impo­sés par la mobi­li­sa­tion, les fer­me­tures annu­lées ; comme en témoigne enfin l’annonce que la loi 4D de trans­fert aux col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales ne s’appliquerait pas aux infir­mières et aux méde­cins de l’Éducation nationale.

Les postes tout de suite
Les per­son­nels ne sont pas dupes des cam­pagnes de com­mu­ni­ca­tion sani­taire, qui ne coûtent pas cher, alors que le ministre a ren­du plus de 200 mil­lions au bud­get. Ils exigent les postes, tout de suite, pour assu­rer les rem­pla­ce­ments, pour faire bais­ser les effec­tifs dans les classes, en recru­tant les can­di­dats sur les listes com­plé­men­taires, en les réabon­dant si néces­saire ! Les contrac­tuels « Covid » recru­tés en novembre doivent être recon­duits et titu­la­ri­sés ; de même que les AED et les AESH, à qui il faut octroyer un vrai sta­tut et un vrai salaire !

Aban­don du Gre­nelle, aug­men­ta­tion géné­rale des salaires sans contre­par­tie
À l’opposé de ces reven­di­ca­tions, le ministre tente d’avancer sur toutes ses contre-réformes. Le Gre­nelle, non content de main­te­nir le gel des salaires pour l’immense majo­ri­té des per­son­nels, ouvre la voie à une déré­gle­men­ta­tion géné­ra­li­sée. La FNEC FP-FO se féli­cite à ce titre que le ministre n’ait obte­nu aucune voix favo­rable à son pro­jet de « reva­lo­ri­sa­tion » lors du comi­té tech­nique minis­té­riel du 25 février. Le Gre­nelle, por­teur de remises en cause sta­tu­taires, doit être aban­don­né. Les per­son­nels reven­diquent une réelle aug­men­ta­tion géné­rale des salaires, sans contrepartie.

Non au contrôle conti­nu, défense du bac­ca­lau­réat
Le ministre tente éga­le­ment de mettre au pas les pro­fes­seurs de lycée avec la publi­ca­tion de son « guide de l’évaluation » et veut aus­si mettre en place des « pro­fes­seurs réfé­rents de cycle ter­mi­nal ».
Ces condi­tions de tra­vail et d’obtention du bac­ca­lau­réat, impo­sées aux motifs sani­taires et de l’état d’urgence, sont inac­cep­tables. Dans de nom­breux lycées, les per­son­nels prennent posi­tion pour exi­ger le main­tien de l’examen natio­nal, ter­mi­nal et ano­nyme du bac­ca­lau­réat, comme le ministre le met d’ailleurs en place pour les lycées pri­vés hors contrat, mon­trant ain­si que c’est bien un choix politique.

Réou­ver­ture des cours à l’université, défense des concours d’enseignement et des liber­tés aca­dé­miques
Avec tous les uni­ver­si­taires et étu­diants qui de par­tout la demandent, la FNEC FP-FO reven­dique la reprise de tous les cours en pré­sen­tiel à l’université pour tous ceux qui le sou­haitent et le retrait des cir­cu­laires minis­té­rielles qui inter­disent cette reprise. Avec tous les for­ma­teurs, ensei­gnants, ensei­gnants-cher­cheurs, qui inter­viennent dans la pré­pa­ra­tion aux concours d’enseignement et la for­ma­tion des nou­veaux col­lègues, la FNEC FP-FO reven­dique l’abandon de la réforme des mas­ters MEEF et des concours, qui contrac­tua­lise les étu­diants et attaque le sta­tut ; elle sou­tient l’appel des INSPÉ à la mobi­li­sa­tion le 11 mars pour en obte­nir le retrait.
Par ses pro­pos sur l’« isla­mo­gau­chisme » qui sévi­rait à l’université et son inten­tion de faire mener une enquête à ce sujet, la ministre Vidal, pre­nant la suite du ministre Blan­quer et avec le sou­tien du gou­ver­ne­ment, a por­té une atteinte grave aux liber­tés aca­dé­miques et à l’indépendance des uni­ver­si­taires et des cher­cheurs. La FNEC FP-FO demande qu’elle retire ses pro­pos et annule l’enquête projetée.

La FNEC FP-FO appuie les ini­tia­tives prises par les per­son­nels dans les­quelles les syn­di­cats de la fédé­ra­tion prennent toute leur place.

La FNEC FP-FO invite tous les per­son­nels à par­ti­ci­per aux réunions syn­di­cales, à se regrou­per pour faire valoir les reven­di­ca­tions. Un pré­avis de grève a été dépo­sé par la FNEC FP-FO pour cou­vrir toutes les initiatives.

Mon­treuil le 2 mars 2021

Le ministre veut créer des “qua­­si-ins­­pec­­teurs” pour mettre au pas les per­son­nels et aggra­ver “l’accompagnement” PPCR

Un « accom­pa­gne­ment » PPCR géné­ra­li­sé et ren­for­cé Dans le cadre d’un groupe de tra­vail « esprit d’équipe » du « Gre­nelle », le minis­tère a fait part de ses pro­jets pour « ren­for­cer l’accompagnement des pro­fes­seurs » qui trans­for­me­raient les mis­sions des…

Compte-ren­­du du Comi­té Tech­nique minis­té­riel 20 sep­tembre 2021

Pas de texte sou­mis au vote. Deux points à l’ODJ : sani­taire et bilan de ren­trée. 1 – Point sani­taire de la secré­taire géné­rale du minis­tère La secré­taire géné­rale donne les don­nées du minis­tère : Niveau 2/4 du pro­to­cole d’accueil dans les écoles et…

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO au CTMEN du 20 sep­tembre 2021 

Les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à l’obligation…

Compte-ren­­du du GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » du 21 sep­tembre 2021

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO Les docu­ments qui nous ont été pré­sen­tés dans le cadre de ce GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » sont un conden­sé de l’offensive du ministre contre les sta­tuts et la liber­té péda­go­gique qui vise à mettre en place un management…

Appel de la seconde conven­tion natio­nale des AESH pour orga­ni­ser la mon­tée au minis­tère pour un vrai sta­tut, un vrai salaire et l’a­ban­don des PIAL !

Les par­ti­ci­pants à la seconde conven­tion natio­nale des AESH se féli­citent de la pré­sence des 33 dépar­te­ments fran­çais réunis avec 22 comi­tés dépar­te­men­taux consti­tués, sou­vent accom­pa­gnés des orga­ni­sa­tions syn­di­cales FO, FSU, CGT ou/et SUD, de la FCPE, et…

Non à la des­truc­tion de l’École et des sta­tuts, ni à Mar­seille, ni ailleurs ! Grève jeu­di 23 septembre !

Alors que les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à…

GT « obli­ga­tion vac­ci­nale » du mer­cre­di 8 sep­tembre 2021

Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales ont été conviées à un GT au minis­tère concer­nant l’obligation vac­ci­nale pour les per­son­nels de l’Éducation natio­nale. Il s’agissait de recueillir les avis des orga­ni­sa­tions syn­di­cales avant de rédi­ger une cir­cu­laire ministérielle…

Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière administrative

à Mon­treuil, le 7 sep­tembre 2021à Mon­sieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation natio­nale de la Jeu­nesse et des Sports110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP Objet : Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière…

AESH : la ques­tion de la mon­tée au minis­tère n’est-elle pas posée ? La FNEC FP-FO par­ti­ci­pe­ra à la conven­tion natio­nale pour en discuter

Sophie Clu­zel, la secré­taire d’État au han­di­cap vient de décla­rer que 125 000 AESH sont recru­tés par l’Éducation natio­nale pour suivre 400 000 élèves en situa­tion de han­di­cap. Elle explique, dans le même temps, que les dif­fi­cul­tés sont mar­gi­nales. Il est…

AESH : toutes les rai­sons de pour­suivre et ampli­fier la mobilisation

Les mobi­li­sa­tions des AESH, ain­si que les inter­ven­tions des orga­ni­sa­tions syn­di­cales, ont contraint le minis­tère à ouvrir les dis­cus­sions sur les salaires des AESH et à concé­der une avan­cée en ins­tau­rant une grille de rému­né­ra­tion à avan­ce­ment automatique.…