Le statut, rien que le statut ! Retrait des réformes Darmanin-Blanquer

12 Nov, 2018 | Actualités, Communiqué

Le ministre de l’Action publique vient de lancer une bombe contre le Statut général : généralisation des recrutements sous contrat, démantèlement des services publics, suppressions de dizaines de milliers de postes, mise en place d’un plan de départs dits « volontaires », privatisation des missions… Au même moment, le gouvernement présente son projet de régime universel de retraites par points, qui vise à liquider l’ensemble des régimes existants, et en particulier le Code des pensions, ce qui conduira obligatoirement à une retraite a minima pour tous. « Ce n’est pas une réforme, c’est un projet de société », dit le Haut-Commissaire à la réforme.

Casser le statut, contractualiser l’emploi, privatiser les missions, c’est en effet un choix de société : les plus riches auront le meilleur service rendu au détriment de la plus grande majorité des usagers devenus des clients.

Les contre-réformes Blanquer : outils pour casser les statuts 

Fusion des académies, loi « école de la confiance », aggravation de PPCR, suppressions de milliers de postes d’enseignants et d’administratifs… : le ministre Blanquer décline son agenda social contre les statuts. C’est dans ce cadre que s’inscrit le prétendu « pré‐recrutement » prévu dans le projet de loi sur l’école de la confiance dont la conséquence sera de confier des classes à des personnels non qualifiés et de mettre en place un vivier de contractuels avec ceux qui ne seront pas reçus aux concours.

Rémunération au mérite et fin des garanties collectives

 C’est la « culture de l’évaluation » et le passage « d’une gestion statutaire de masse à une logique de personnalisation, de responsabilisation et de valorisation des parcours des professeurs ». Le ministre entend s’appuyer sur l’évaluation PPCR des personnels et son cortège d’arbitraire pour individualiser les carrières et faire sauter les garanties collectives. Cela va aussi de pair avec l’augmentation significative des postes à profil, pour lesquels le recrutement est confié au chef d’établissement. Rappelons que PPCR a aussi conforté le gel de la valeur du point d’indice, en plaçant sa revalorisation sous des indicateurs macro‐économiques, outils de la politique d’austérité.

Plan de départs dits « volontaires »

 Une agence de reconversion pour les agents de l’État devrait voir le jour en juillet 2019. A la rentrée prochaine, dans le cadre des suppressions de postes déjà annoncées et de celles qui sont programmées, verra-t-on dans ce ministère des personnels, notamment ceux touchés par les conséquences de la réforme territoriale, ou des enseignants poussés vers la sortie pour qu’ils se «reconvertissent » en dehors de la Fonction publique ? Tout le monde sait que la suppression de 50.000 postes de fonctionnaires d’État et 30 milliards d’économies d’ici 2022 implique d’en supprimer 20 à 25 000 dans l’Éducation nationale.

Pour le Gouvernement l’avenir des personnels se résume au gel de la valeur du point d’indice, aux suppressions de postes, à la casse de leurs garanties statutaires et de leur système de retraite.

Pour ce qui nous concerne, les revendications FO sont claires : nous entendons défendre le Statut général et les statuts particuliers, maintenir le Code des pensions civiles et militaires, obtenir l’augmentation de la valeur du point d’indice (qui a perdu 16% de sa valeur depuis 2000).

C’est le mandat que la FNEC FP-FO a toujours défendu. C’est le mandat qu’elle portera dans les différents scrutins des élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre.

Face aux contre-réformes Darmanin et Blanquer, la FNEC FP-FO propose aux personnels de multiplier les AG, les réunions syndicales, pour réaffirmer les revendications, et préparer les conditions du rapport de force pour gagner.

Loi Ecole de la confiance : un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République

 Le ministre avait promis des rebondissements lors de l’examen du projet de loi Blanquer « Ecole de la confiance », qui a été adopté en première lecture l’Assemblée Nationale le 15 février. On peut effectivement reconnaître que les rebondissements sont bien organisés...

Agir pour les revendications contre la répression

 Semaine après semaine, le gouvernement multiplie les attaques contre les salariés, les fonctionnaires, les retraités et la jeunesse. Avec la loi Blanquer sur l’École de la confiance, présentée en ce moment à l’Assemblée nationale, le ministre a décidé d’amplifier...

Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes. Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés...

Avec ses établissements du socle, le ministre prépare le corps unique !

Le projet de Loi sur « l’École de la confiance » contient déjà plusieurs dispositions visant à disloquer encore plus le cadre national de l’école publique et les statuts particuliers de ses personnels. Mais le Ministre Blanquer avait promis qu’on verrait « surgir » du...

Non-titulaires : Le ministère répond à FO L’indemnité compensatrice de la CSG sera rétablie

 Force ouvrière s’était opposée à la décision du gouvernement de transformer une partie des cotisations « sécurité sociale » de maladie en CSG, parce que cette mesure constituait un hold-up sur les cotisations sociales (salaire différé) en les transférant sous forme...

Le ministre annonce une nouvelle expérimentation : les PIAL

  Le 18 janvier, dans le cadre du rapport « ensemble pour l’école inclusive », le ministre annonce l’expérimentation de « Pôles inclusifs d’accompagnement localisés » PIAL dans chaque académie. Ces PIAL sont mis en place au moment où 10 900 postes d’AESH sont créés,...

Tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Les personnels sont excédés par la multiplication des contre-réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de...

Nous voulons la satisfaction des revendications, pas un débat !

La profonde colère qui s’exprime dans tout le pays est le produit des politiques d’austérité, de destruction de toutes les conquêtes sociales, en particulier les services publics, menées par les gouvernements successifs depuis de nombreuses années. Cette colère est...

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre,   Nous sommes consternés par vos récentes déclarations. Vous dites avoir « la plus grande écoute et la plus grande estime pour les enseignants de France, et ils le savent. Je pense que c’est même ma marque de fabrique depuis que je suis...

La FNEC FP-FO appelle à la grève et aux manifestations le 14 décembre

Confronté à la colère des gilets jaunes et des lycéens, le président de la République tente d’endiguer le mouvement en prétendant apporter des réponses. En réalité, les propos du Président Macron ne sont qu’enfumage et confirmation des orientations gouvernementales en...