Le ministre garantit des pensions… à hauteur de 1 000 euros !

5 Déc, 2019Non classé

Le ministre Blanquer déclare : « certains sont en grève parce qu’ils ne comprennent  pas tout ». Deux jours avant le 5 décembre, il écrit aux personnels pour faire  « de  la  pédagogie ».

▪     Le ministre promet un système « juste » par le biais du système par points

 Les mêmes règles pour tout le monde ? Quelles règles ?

L’enveloppe consacrée aux pensions ne pourra excéder 14% du PIB. Si les recettes baissent (chômage, suppressions de postes dans la fonction publique, baisse des salaires…), les règles changeront. Quelles sont les variables d’ajustement ? La valeur du point. En Suède, elle a baissé deux fois depuis la mise en œuvre du système.

▪    Le ministre promet un minimum de pension à 1000 € pour les carrières complètes

 Le ministre reconnaît donc qu’avec le nouveau système prétendument « plus juste », il y aurait un risque pour que de nombreux futurs pensionnés se retrouvent avec une pension inférieure à 1000 €.

Et qui prétend-il rassurer en annonçant un minimum vieillesse à 1000€ soit l’équivalent du montant du loyer d’un deux pièces en banlieue parisienne ?

  • Le ministre promet que « la mise en place du système universel s’accompagnerait d’une revalorisation salariale permettant de garantir un même niveau de retraite pour les enseignants que pour des corps équivalents de la fonction publique. »

 Dans un contexte où la réforme entraînera mécaniquement la baisse de toutes les pensions, quel sera le gain pour les personnels de l’Education ?

Le ministre qui promet la revalorisation est celui qui a annoncé 300 € pour tous à la rentrée. C’est le ministre du Président Macron qui a annoncé une revalorisation à condition de travailler plus longtemps, dans le désormais tristement célèbre discours de Rodez.

C’est le ministre du Président Macron qui a déclaré, dans le même discours : “Quand on parle Education nationale, on parle d’un million de fonctionnaires (…) Si je voulais revaloriser (…) je mettrais 10 milliards. Je ne vais pas revaloriser demain.”

 La FNEC FP-FO refuse de brader le Code des pensions civiles et militaires pour une promesse, bien hypothétique, de revalorisation. Que veut dire ce mot sinon que le ministre refuse d’augmenter les traitements et la valeur du point d’indice ?

La FNEC FP-FO exige l’augmentation du point d’indice à hauteur de 18%.

La FNEC FP-FO exige le retrait du projet Macron-Delevoye et le maintien du Code des pensions civiles et militaires et des 42 régimes.

 La FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir en AG pour décider la grève et sa reconduction dès le 6 décembre.

 

à Montreuil, le 4 décembre 2019

 

Bulletin n°1 Actualités FNEC FP FO en poste à l’étranger

1 : calendrier de la campagne de recrutement pour les postes d‘expatriés de l’AEFE, mise en ligne le 27 août 2020. Le lien suivant détaille les conditions de recrutement, le profil des candidats et le calendrier....

Prime Covid

Depuis l’annonce du versement d’une prime dite « COVID » à certains agents du CNED, la colère monte chez nombre de personnels tant le nombre de bénéficiaires s’avère restreint, la répartition par catégorie sujette à discussion (19 A, 11 B et 2 C : chiffres fournis...

Rentrée des AESH : FO défend vos droits et votre salaire !

 Les AESH en première ligne  Lors de sa conférence de rentrée, le ministre Blanquer a rappelé l’engagement d’Emmanuel Macron pour 2021  : « aucun enfant sans solution de scolarité au mois de septembre ». 385 000 enfants en situation de handicap seraient scolarisés en...

Concours Covid 2020 : le ministre change les règles et impose un oral « de titularisation » Inacceptable ! Signez la pétition FO

 Le ministère a présenté fin août un projet d’arrêté « fixant les modalités complémentaires d’évaluation et de titularisation » pour les collègues ayant réussi les concours 2020 sans avoir passé d’oraux. La FNEC-FP-FO a rappelé que la crise du Covid n’avait rien...

Le protocole « sanitaire » ne protège personne … excepté le ministre

 Le ministre voudrait imposer aux personnels un protocole dit « sanitaire », présenté le 27 août sans avoir recueilli l’avis des représentants au Comité d’Hygiène et Sécurité Conditions de Travail (CHSCT). Alors que pendant des semaines, au plus fort de la crise...

Face à l’enfumage du « Grenelle » de Blanquer : 183€ pour tous dès maintenant sans contrepartie !

 Le ministre Blanquer annonce qu’il lance « un Grenelle des professeurs   ». Cette musique n’est pas nouvelle. Elle était apparue en pleine mobilisation contre la réforme de retraites, qui a certes été pour le moment retardée mais qui reste inscrite au calendrier ...

AEFE : la FNEC FP-FO demande la protection de tous les droits des personnels dans la situation de crise sanitaire

 La FNEC FP-FO a été reçue le lundi 24 août par le Directeur des Ressources Humaines de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (voir compte rendu intégral) pour porter les revendications des personnels. Les personnels de l’AEFE ont été particulièrement...

Rentrée scolaire : Les revendications ne seront pas bâillonnées !

 La FNEC FP-FO a été reçue en audience le 25 août par le Ministre Blanquer. Elle n’a pas proposé un projet alternatif de calendrier de rentrée ou de protocole « sanitaire. » Elle a porté les revendications urgentes des personnels. Ce que veulent les personnels, c’est...

Protocole de rentrée : La FNEC FP-FO refuse de cautionner la mascarade du ministre

Suite à une audience avec le ministre de l’Éducation nationale, la FNEC FP-FO a décidé de ne pas siéger au CHSCT Ministériel qui se tiendra Jeudi 27 août   2020. En effet, dans la continuité de son attitude, le ministre Blanquer continue de considérer que les CHSCT...

Compte rendu de l’audience FO avec le Directeur des Ressources Humaines de l’AEFE, M. Pujol le lundi 24 août 2020

 I.   Question du recrutement des personnels  Mercredi 4 décembre 2019, audition d’Olivier Brochet, Directeur de l’AEFE à la commission sénatoriale :  « Nous avons besoin de ressources humaines - essentiellement des enseignants - de qualité. Le MENJ a annoncé que 1...