Le 24 jan­vier, pré­pa­rons la grève totale !

20 Jan, 2020Non clas­sé

Macron a déci­dé que le 24 jan­vier sa réforme sera pré­sen­tée au conseil des ministres. Depuis le 5 décembre, face au pro­jet de réforme des retraites par points, la com­ba­ti­vi­té des sala­riés ne fai­blit pas. Les che­mi­nots et les agents de la RATP ont été rejoints par les per­son­nels de l’Education natio­nale, les raf­fi­ne­ries, les ports et docks, les dan­seurs de l’opéra, les avo­cats, les per­son­nels du Musée du Louvre… Tous les son­dages montrent que la grande majo­ri­té de la popu­la­tion sou­tient le mou­ve­ment et s’oppose au pro­jet Macron-Philippe-Berger.

Toutes les manœuvres gou­ver­ne­men­tales ont échoué.

L’enfumage sur l’âge pivot, avec la com­pli­ci­té de la CFDT et de l’UNSA, n’a été qu’un pétard mouillé. Per­sonne n’est dupe des concer­ta­tions sec­to­rielles pour divi­ser les sala­riés. Blan­quer annonce une reva­lo­ri­sa­tion “his­to­rique”, et au même moment le gou­ver­ne­ment confirme le gel du point d’indice jusqu’en 2022. C’est sur­tout une occa­sion de remettre en cause les sta­tuts en ins­tau­rant de nou­velles primes pour indi­vi­dua­li­ser, mettre en concur­rence, intro­duire de nou­velles missions.

Ils mentent et ils répriment.

Le gou­ver­ne­ment joue la carte de la répres­sion sys­té­ma­tique : vio­lences poli­cières, inti­mi­da­tions et arres­ta­tions arbi­traires, à l’encontre des mili­tants syn­di­ca­listes et des lycéens. C’est into­lé­rable pour notre orga­ni­sa­tion syn­di­cale qui s’oppose à la répres­sion et à la loi « anti-casseurs ».

Le gou­ver­ne­ment est aux abois. Les sala­riés ne veulent rien lâcher.

Comme si de rien n’était, le gou­ver­ne­ment pré­sente son pro­jet en conseil des ministres ven­dre­di prochain.

Mais rien n’est joué ! Parce que le rejet est énorme et ne cesse de s’approfondir. Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales inter­pro­fes­sion­nelles FO, CGT, FSU, Soli­daires, CFE-CGC appellent à la grève et à des actions, les 22, 23 et en par­ti­cu­lier le 24 jan­vier pour le retrait du pro­jet de la réforme.

La FNEC FP-FO appelle à tenir par­tout des réunions, des assem­blées géné­rales dès aujourd’hui pour dis­cu­ter de l’or­ga­ni­sa­tion de la grève.

Dans le cadre de l’appel inter­pro­fes­sion­nel, pré­pa­rons l’arrêt total du pays !

Le 24 jan­vier, jour du Conseil des ministres La grève s’annonce mas­sive, à la SNCF, à la RATP, et dans d’autres sec­teurs… Des cen­taines d’AG sont annon­cées le 24 au matin pour déci­der des suites.

Met­tons à l’ordre du jour de nos AG la fer­me­ture de nos écoles, de nos éta­blis­se­ments et de nos services.

Mon­treuil, le 20 jan­vier 2020

Le ministre veut créer des “qua­­si-ins­­pec­­teurs” pour mettre au pas les per­son­nels et aggra­ver “l’accompagnement” PPCR

Un « accom­pa­gne­ment » PPCR géné­ra­li­sé et ren­for­cé Dans le cadre d’un groupe de tra­vail « esprit d’équipe » du « Gre­nelle », le minis­tère a fait part de ses pro­jets pour « ren­for­cer l’accompagnement des pro­fes­seurs » qui trans­for­me­raient les mis­sions des…

Compte-ren­­du du Comi­té Tech­nique minis­té­riel 20 sep­tembre 2021

Pas de texte sou­mis au vote. Deux points à l’ODJ : sani­taire et bilan de ren­trée. 1 – Point sani­taire de la secré­taire géné­rale du minis­tère La secré­taire géné­rale donne les don­nées du minis­tère : Niveau 2/4 du pro­to­cole d’accueil dans les écoles et…

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO au CTMEN du 20 sep­tembre 2021 

Les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à l’obligation…

Compte-ren­­du du GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » du 21 sep­tembre 2021

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO Les docu­ments qui nous ont été pré­sen­tés dans le cadre de ce GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » sont un conden­sé de l’offensive du ministre contre les sta­tuts et la liber­té péda­go­gique qui vise à mettre en place un management…

Appel de la seconde conven­tion natio­nale des AESH pour orga­ni­ser la mon­tée au minis­tère pour un vrai sta­tut, un vrai salaire et l’a­ban­don des PIAL !

Les par­ti­ci­pants à la seconde conven­tion natio­nale des AESH se féli­citent de la pré­sence des 33 dépar­te­ments fran­çais réunis avec 22 comi­tés dépar­te­men­taux consti­tués, sou­vent accom­pa­gnés des orga­ni­sa­tions syn­di­cales FO, FSU, CGT ou/et SUD, de la FCPE, et…

Non à la des­truc­tion de l’École et des sta­tuts, ni à Mar­seille, ni ailleurs ! Grève jeu­di 23 septembre !

Alors que les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à…

GT « obli­ga­tion vac­ci­nale » du mer­cre­di 8 sep­tembre 2021

Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales ont été conviées à un GT au minis­tère concer­nant l’obligation vac­ci­nale pour les per­son­nels de l’Éducation natio­nale. Il s’agissait de recueillir les avis des orga­ni­sa­tions syn­di­cales avant de rédi­ger une cir­cu­laire ministérielle…

Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière administrative

à Mon­treuil, le 7 sep­tembre 2021à Mon­sieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation natio­nale de la Jeu­nesse et des Sports110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP Objet : Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière…

AESH : la ques­tion de la mon­tée au minis­tère n’est-elle pas posée ? La FNEC FP-FO par­ti­ci­pe­ra à la conven­tion natio­nale pour en discuter

Sophie Clu­zel, la secré­taire d’État au han­di­cap vient de décla­rer que 125 000 AESH sont recru­tés par l’Éducation natio­nale pour suivre 400 000 élèves en situa­tion de han­di­cap. Elle explique, dans le même temps, que les dif­fi­cul­tés sont mar­gi­nales. Il est…

AESH : toutes les rai­sons de pour­suivre et ampli­fier la mobilisation

Les mobi­li­sa­tions des AESH, ain­si que les inter­ven­tions des orga­ni­sa­tions syn­di­cales, ont contraint le minis­tère à ouvrir les dis­cus­sions sur les salaires des AESH et à concé­der une avan­cée en ins­tau­rant une grille de rému­né­ra­tion à avan­ce­ment automatique.…