La santé et la sécurité de toutes et tous avant tout !

31 Mar, 2020AESH, Contractuels

La santé et la sécurité de toutes et tous avant tout !

FO a réuni ce 30 mars, en téléconférence, sa Commission exécutive confédérale composée de 35 membres, secrétaires d’Unions départementales et de Fédérations nationales d’industries.

La Commission exécutive a, de façon unanime, souligné et salué l’engagement de l’ensemble des militants et des syndicats FO, dans le contexte de crise sanitaire majeure générée par l’épidémie de Coronavirus (COVID-19), auprès des salariés pour mettre tout en oeuvre afin de privilégier la santé et la sécurité de toutes et tous et de préserver les emplois.

Elle constate que là où les syndicats FO sont présents, ces droits sont d’autant mieux défendus et que nombre de salariés se tournent aujourd’hui vers FO.

La Commission exécutive n’a pu manquer de souligner que de l’Hôpital, aux Ehpad, comme dans tous les services publics aujourd’hui mobilisés, les moyens faisant cruellement défaut, du fait des politiques successives d’austérité, étaient demandés de longue date par les syndicats FO avec les agents, soignants et non soignants.

La Commission exécutive a pleinement soutenu la position défendue de façon constante par la Confédération de concentrer la mise en oeuvre des moyens de protection – dont force est malheureusement de constater qu’ils sont insuffisants – sur les activités essentielles, liées à l’impératif du fonctionnement des services santé, de l’hygiène et de l’approvisionnement de la population. A cette fin et afin de s’assurer de la nécessité du confinement préconisé pour endiguer l’épidémie, la Commission exécutive soutient la mise à l’arrêt des activités non indispensables.

La Commission exécutive a souligné la responsabilité des syndicats FO et des salariés en ce sens, y compris dans les cas où ils n’ont d’autre choix que d’invoquer le droit de retrait ou, en dernier ressort, le droit de grève pour obtenir les moyens de protéger leur santé.

La Commission exécutive constate que la situation actuelle justifie d’autant plus la revendication du rétablissement des CHSCT supprimés par les ordonnances travail de 2017.

La Commission exécutive a estimé indispensable d’affirmer que FO est et sera intransigeante quant à la préservation des droits des salariés – du code du travail, aux conventions collectives et aux systèmes de protection sociale collective.

Aussi, la Commission exécutive affirme le rejet de FO et la demande d’abandon des ordonnances prises, au titre de l’urgence sanitaire, en matière de dérogations au temps de travail, temps de repos et travail dominical, jours de repos. FO s’opposera à toutes velléités de mises en cause des droits de salariés pour l’avenir.

La Commission exécutive FO constate des effets d’aubaine de la part d’employeurs et appelle à ce que toute procédure de licenciement soit stoppée effectivement, comme elle soutient la revendication du maintien du salaire à 100% alors que tombent notamment les échéances locatives pour les salariés et crédits.

La Commission exécutive réaffirme également la revendication portée par FO de l’interdiction du versement des dividendes aux actionnaires et de la mise en oeuvre d’une fiscalité sur les hauts revenus destinée à financer, dans l’urgence, les besoins en termes de santé et, à moyen terme, la préservation des emplois.

Pour nos libertés, pour nos revendications, manifestons le 5 décembre !

 Le 28 novembre, dans les manifestations contre la loi de sécurité globale qui ont réuni plus de 500 000 personnes en France, à l’appel d’organisations dont FO, de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, et de nombreux lycéens et...

Après les manifestations de samedi, Macron, Castex et Darmanin doivent retirer la totalité de la loi « sécurité globale » !

Ce samedi 28 novembre, nous avons manifesté en masse, pour les libertés démocratiques, pour nos droits fondamentaux, pour le retrait de la loi « sécurité globale ». A Nantes hier, puis aujourd’hui à Angers, Lyon, Bordeaux, la Rochelle, Perpignan, Avignon, Lille, Bourg...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 27 novembre 2020

La FNEC FP-FO a été indignée par ce qui est survenu le lundi 23 novembre à Paris lors de la dispersion d’un campement de réfugiés sans abris. La police a dispersé la foule d’exilés et de bénévoles de la place de la République au gaz lacrymogène avant de les poursuivre...

Bulletin n°3 Actualités FNEC FP-FO en poste à l’étranger

Informations pratiques : rémunération des résidents   Le montant de l’indemnité spécifique liée aux conditions de vie locale pour les personnels résidents, réévalué tous les trois mois, a été recalculé. Le montant de l’avantage familial versé aux résidents pour...

Violences à « République » : inacceptable ! Le gouvernement est responsable !

  La FNEC FP-FO condamne avec la plus grande fermeté l’intervention policière ordonnée hier pour déloger un camp de réfugiés sans abris, place de la République à Paris. Après les Gilets jaunes, les militants syndicalistes, les lycéens, c’est au tour des migrants et...

Levée immédiate des poursuites à l’encontre de Sabine Raynaud, militante du SNUDI-FO 34

 La FNEC FP-FO a été informée de la convocation au tribunal le 1er décembre d’une militante du SNUDI-FO de l’Hérault. Elle est notamment accusée de « dissimulation du visage lors d’une manifestation » pendant une diffusion à un péage avec les gilets jaunes de tracts...

Pour les libertés fondamentales, pour les revendications, amplifions la mobilisation !

Malgré le confinement et les mesures liberticides, les mobilisations en défense des revendications et des libertés démocratiques ont pris de l’ampleur ces derniers jours. Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés le 21 novembre dans toute la France,...

Éducation prioritaire : cette expérimentation ne répond pas aux revendications

La FNEC FP-FO a participé à deux audiences concernant l’Éducation prioritaire. La secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire et ses représentants ont exposé leurs premières   intentions. Ils indiquent leur volonté d’élargir les territoires, mais ne pas changer la...

La formation numérique, nouvelle tentative de déréglementation !

Un texte de cadrage de la formation continue, validé en CT du 18 juin 2020 n’est toujours pas paru sur le site de l’AEFE. L’AEFE organise cependant, pendant la période COVID, des stages de formation synchrones et asynchrones. Les collègues ne sont pas déchargés de...

Face à la mobilisation, le ministre reconnaît l’urgence d’un recrutement : IL FAUT DES POSTES STATUTAIRES !

 « Nous allons déployer plus d’assistants d’éducation plus de professeurs remplaçants dans le 1er degré comme dans le 2nd degré chaque fois que cela sera nécessaire » indiquait le ministre Blanquer lors de la conférence de presse gouvernementale du 12 novembre liée à...