La réforme Macron-Philippe ne tient qu’à un fil : tous ensemble, dans l’unité, on peut gagner !

24 Fév, 2020Actualités, Communiqué

Chaque jour qui passe voit le gouvernement s’isoler un peu plus

La demande de retrait de sa réforme des retraites est ultra-majoritaire. Le 20 février, pendant les vacances scolaires, des dizaines de milliers de salariés ont à nouveau manifesté. Après l’avis négatif du Conseil d’Etat, de nouvelles voix se font entendre pour étriller la réforme. La semaine dernière c’était l’Association des Maires de France. C’est maintenant le tour du secrétaire général de la FNSEA et du Président du MEDEF, pour des raisons diverses. Même des députés du parti présidentiel ont pris leurs distances avec le projet de loi. Les confédérations FO et CGT ont indiqué qu’elles allaient quitter la conférence de financement qui n’est qu’une impasse. Même la CFDT se demande si elle va pouvoir continuer à porter la réforme.

C’est bien la grève interprofessionnelle engagée le 5 décembre, ce sont nos mobilisations qui approfondissent ce rejet grandissant dans toute la société.

Un gouvernement acculé, qui ment et qui réprime

Le gouvernement aujourd’hui évoque la possibilité d’utiliser l’arme du 49.3 pour imposer sa loi, c’est- à-dire le hold-up sur nos retraites qui ne profitera qu’aux fonds de pensions et aux assurances privées. Le ministre Blanquer tente d’enfumer les enseignants avec une pseudo-revalorisation censée compenser les pertes de pensions liées à la réforme : en réalité, un gain d’une quinzaine d’euros par mois de pension, alors que les pertes seront de plusieurs centaines d’euros mensuels ! Le gouvernement tourne le dos à la revendication d’augmentation des salaires de tous les personnels. Pas question d’augmenter le point d’indice, qui serait gelé jusqu’en 2022. Il préfère opposer les personnels et les générations par la mise en place d’indemnités dégressives, de primes au mérite : la FNEC FP-FO ne cautionnera pas ce jeu de dupes !

Ce même ministre prétend qu’il n’y a aucun trouble dans les établissements et fait envoyer les forces de l’ordre dans les lycées pour imposer sa contre-réforme du baccalauréat. Des lycéens sont réprimés, des enseignants et des syndicalistes sont sanctionnés.

Ce gouvernement ne nous laisse pas le choix

La FNEC FP-FO maintient la mobilisation engagée par la grève depuis le 5 décembre. Les personnels de l’Education nationale sont aux côtés des autres secteurs : hôpitaux, transport aérien, avocats, égoutiers, dockers, universitaires, étudiants, lycéens…

L’enseignement supérieur et la recherche s’arrêtent à partir du 5 mars

La FNEC FP-FO soutient les AG dans l’enseignement supérieur et la recherche qui par dizaines ont décidé la grève à partir du 5 mars pour bloquer les universités : les enseignants et les étudiants ont raison ! Nous ne ferons pas de trêve.

Il est possible de gagner : réunissons-nous en AG partout pour décider

Tout le monde en a fait l’expérience : les temps forts à répétition, les journées saute-mouton risquent d’épuiser les salariés, personne n’en veut. Alors continuons ce que nous avons commencé. Alors que les congés se terminent dans plusieurs académies, la FNEC FP-FO appelle à la tenue d’assemblées de secteurs, de services et d’établissements pour discuter et décider des initiatives à prendre pour dresser des dizaines et des centaines de milliers de salariés en même temps dans tout le pays pour que le gouvernement abandonne sa réforme.

La réforme Macron-Philippe ne tient qu’à un fil

Pour les faire plier et obtenir satisfaction sur les autres revendications, partout réunissons-nous pour décider la grève tous ensemble, dans l’unité !

Montreuil, le 22 février 2020

Poursuite du démantèlement de l’Education nationale Premiers touchés : les PSYEN !

Un nouveau gouvernement pour une même politique : le Premier ministre a donné le « la » le 8 juillet à l’Assemblée nationale et au Sénat, « Nous ne renoncerons pas ». Cela vaut pour la réforme des retraites, mais aussi pour les réformes engagées contre l’Ecole et les...

Rentrée 2020 : le ministre poursuit la déréglementation et en fait payer le prix aux personnels

 La FNEC FP-FO a été reçue le jeudi 2 juillet par le cabinet du ministre et la DGESCO sur la question de la circulaire de rentrée 2020. Aucun document ne nous a été présenté. « On attend le remaniement ministériel ». En préambule la FNEC FP-FO a indiqué : les...

Déclaration de la FNEC FP-FO au CHSCT-M du 2 juillet 2020

Mesdames et Messieurs, Non seulement Monsieur MACRON n’a pas suspendu les réformes durant la crise sanitaire, mais son gouvernement tente de faire passer toutes celles qui n’avaient pas été menées à leur terme. Pour les citoyens, c’est un état d’urgence maintenu avec...

Pas de génération sacrifiée ! Chaque élève doit avoir accès à la filière de son choix !

La gestion catastrophique par le gouvernement, relayée par le ministère avec les pseudo-protocoles sanitaires, a privé des centaines de milliers de lycéens de quatre mois de cours. Pas de vrai baccalauréat, pas d’épreuves terminales, pas de reprise dans des conditions...

Les PIAL, c’est toujours non ! Un vrai statut et un vrai salaire, c’est oui ! Tous au rassemblement du 24 juin pour faire valoir les revendications !

Le ministère a installé un comité de suivi des AESH depuis le 11 février 2019. Il affirme vouloir améliorer la situation des AESH mais s’applique à mettre en œuvre les dispositions prévues par la loi Blanquer  dite « Pour une école de la confiance » notamment la...

À bas le protocole « sanitaire » ! Satisfaction des revendications, tout de suite !

Rassemblements devant les DSDEN et rectorats le 24 juin ! C’est à nouveau par média interposé que les personnels ont pris connaissance des nouvelles dispositions envisagées par le ministre à partir du 22 juin. Quel mépris pour les personnels, les directeurs d’école,...

 Compte-rendu de l’audience de la FNEC FP-FO du 16 juin 2020  auprès du ministre de l’Éducation nationale

Une délégation de la FNEC FP-FO a été reçue par le ministre en visioconférence le mardi 16 juin 2020. Le ministre a souhaité indiquer en préambule, comme lors de la précédente audience, qu’il n’était pas satisfait des publications et des communiqués de notre...

Déclaration liminaire FNEC FP-FO CTMEN du 12 juin 2020

 En plein état d’urgence, bien qu’interdits par le gouvernement, des rassemblements et des manifestations ont lieu tous les jours. Sans rien attendre de l’enfumage du Ségur de la Santé, les personnels hospitaliers déploient leurs banderoles, à Clichy, Saint-Etienne,...

Stop au prof bashing ! C’est le ministre Blanquer et son  protocole qui détruisent l’Ecole !

Depuis plusieurs jours, les médias se déchaînent contre les enseignants. De L’Opinion («Enseignants en roue libre») à France 2 («Comment des milliers de profs n’ont pas assuré leur propre cours pendant le confinement») en passant par France Inter («Si les salariés de...

Le BAC doit rester national Chaque bachelier doit avoir accès à la filière de son choix

à Montreuil, le 2 juin 2020 Avec les réformes Blanquer du lycée et du Baccalauréat, rien n’a été épargné ni aux professeurs, ni aux élèves de lycées : nouveaux programmes, enseignements de spécialité, E3C imposés à marche forcée. Après avoir confiné et privé de cours...