Jour­née mon­diale des ensei­gnants : défense des liber­tés fon­da­men­tales ! défense des garan­ties statutaires !

5 Oct, 2020Com­mu­ni­qué

La réso­lu­tion pré­sen­tée par la FNEC FP-FO avec le SNE­TAA-FO/­France, la F‑SYNTER/Burkina Faso, le SYNAFEN/Niger, le SNAPEST/Algérie, l’UNPEF/Algérie, GEW/Allemagne, EGI­TIM-SEN/­Tur­quie, OLME/Grèce et KTOEOS/Chypre au der­nier congrès de l’Internationale de l’Éducation qui s’est tenu du 19 au 26 juillet 2019 à Bang­kok affir­mait que « plus de 10 ans après la crise éco­no­mique et finan­cière de 2008, les poli­tiques d’austérité et de plans d’ajustement struc­tu­rels, sous l’égide du Fonds Moné­taire Inter­na­tio­nal notam­ment, pour répondre aux exi­gences des mar­chés finan­ciers, se sont consi­dé­ra­ble­ment aggra­vées dans le monde entier, fai­sant por­ter injus­te­ment tout le poids de la dette aux peuples. Ces poli­tiques se tra­duisent par un sous-inves­tis­se­ment voire une baisse conti­nuelle des bud­gets des ser­vices publics, en par­ti­cu­lier celui de l’éducation avec des effets alar­mants ; que le désen­ga­ge­ment de l’état abou­tit, dans cer­tains cas, au déla­bre­ment pur et simple du sys­tème édu­ca­tif, pri­vé des moyens les plus élé­men­taires de fonc­tion­ne­ment ; et à l’intervention crois­sante du sec­teur pri­vé dans l’éducation qui échappe par­fois à tout contrôle de l’é­tat. »

Ces choix poli­tiques ont été crû­ment mis en lumière, en par­ti­cu­lier dans les pays dits « déve­lop­pés » abou­tis­sant à une catas­trophe sani­taire sans pré­cé­dent abou­tis­sant à un tri indigne des malades et à des cen­taines de mil­liers de morts.

Les choix qui ont été faits ont été ceux de pri­vi­lé­gier la pré­ser­va­tion des pro­fits et d’un sys­tème éco­no­mique à bout de souffle aux dépens des ser­vices publics, satis­fai­sant aux besoins élé­men­taires des popu­la­tions comme l’illustre un extrait du rap­port CAP 22, daté de juin 2018, qui jus­ti­fiait ain­si la nou­velle cure d’austérité qu’il pré­co­ni­sait pour les ser­vices publics fran­çais et à leurs agents : « en rai­son de ce poids des dépenses publiques, nous n’aurions pas de marge de manœuvre pour répondre à une nou­velle crise éco­no­mique ». 

Le gou­ver­ne­ment fran­çais pour­suit sa poli­tique de des­truc­tion des ser­vices publics, y com­pris de l’hôpital (plus de 7000 lits sup­pri­més en 2018 et 2019, de nou­velles sup­pres­sions annon­cées pour 2021). Ces mesures s’accompagnent de l’aggravation de la remise en cause des liber­tés fon­da­men­tales, du droit de s’organiser libre­ment, fixés en par­ti­cu­lier dans les conven­tions 87 et 98 de l’OIT. Le droit de se réunir et de mani­fes­ter est de jour en jour, de plus en plus res­treint au nom de la crise sani­taire. Avec la confé­dé­ra­tion CGT-FO, la FNEC FP-FO condamne fer­me­ment ces restrictions.

La FNEC FP-FO réaf­firme que ce n’est ni aux per­son­nels de l’éducation, ni aux per­son­nels soi­gnants, ni aux popu­la­tions de payer la dette.

Pour la FNEC FP-FO, l’urgence est, au contraire, de satis­faire les reven­di­ca­tions des per­son­nels : l’augmentation de leurs salaires, le ren­for­ce­ment du recru­te­ment des per­son­nels de l’Éducation sur la base de l’emploi per­ma­nent de titu­laires garan­ti par un statut.

Enfin, la néces­si­té réaf­fir­mée par le der­nier congrès mon­dial de l’IE, de lut­ter contre la pri­va­ti­sa­tion de l’école est plus que jamais d’actualité au moment où les opé­ra­teurs pri­vés tentent de pro­fi­ter de la crise sani­taire pour trans­for­mer l’éducation en marché.

La FNEC FP-FO, avec sa confé­dé­ra­tion, la CGT-FO consi­dère que « Ni les sala­riés ni leurs orga­ni­sa­tions syn­di­cales ne peuvent accep­ter davan­tage que les emplois, les salaires et les garan­ties col­lec­tives soient sys­té­ma­ti­que­ment sacri­fiés au motif de la crise sani­taire (…) » et que « L’heure est à la pré­pa­ra­tion urgente du rap­port de force inter­pro­fes­sion­nel. »

Mon­treuil le 5 octobre 2020

Remise en cause du calen­drier sco­laire, ter­ri­to­ria­li­sa­tion, remise en cause des droits et des sta­tuts : la FNEC FP-FO n’accepte pas !

L’offensive du gou­ver­ne­ment contre nos droits, nos sta­tuts et nos condi­tions de tra­vail s’accélère aujourd’hui et prend la forme de mesures de ter­ri­to­ria­li­sa­tion dans tous les domaines, mesures dont la FNEC FP-FO a tou­jours deman­dé l’abandon. Ain­si, plusieurs…

Inter­ven­tion comi­té de liai­son AESH 43 à la mani­fes­ta­tion natio­nale à Paris 19 octobre 2021

J’in­ter­viens aujourd’­hui au nom du comi­té de liai­son de Haute-Loire com­po­sé d’AESH syn­di­qués, non syn­di­qués et sou­te­nu par CGT, FO, SUD et FSU. Nous sommes par­tie pre­nante de la conven­tion natio­nale qui est com­po­sée d’AESH de divers dépar­te­ments de France…

Inter­ven­tion du secré­taire géné­ral de la FNEC FP-FO à la mani­fes­ta­tion natio­nale des AESH à Paris le 19 octobre 2021

Aujourd’hui des mil­liers d’AESH, des ensei­gnants, des parents d’élèves, de Région Pari­sienne mais aus­si de toute la France, sont venus crier leur colère et leurs reven­di­ca­tions en direc­tion du minis­tère. Je salue les délé­ga­tions venues de : Haute-Loire, du…

Motion adop­tée par le Comi­té Natio­nal Fédé­ral de la FNEC FP-FO du 14 octobre 2021 Sou­tien à la mani­fes­ta­tion du 15 octobre pour l’abandon de l’expérimentation Macron !

Le CNF de la FNEC FP FO, réuni le 14 octobre dans les locaux de sa Confé­dé­ra­tion a appris le retour du Pré­sident Macron à Mar­seille. Le CNF apporte son sou­tien plein et entier à la FNEC FP-FO 13 et aux per­son­nels qui sont mobi­li­sés pour l’a­ban­don de…

Un an après l’assassinat de Samuel Paty : où en est-on ? 

Le ministre de l’Éducation natio­nale a adres­sé une note aux rec­teurs d’académie afin d’organiser un « moment de recueille­ment » et un « temps d’échange » dans les éta­blis­se­ments sco­laires le ven­dre­di 15 octobre 2021. Le 16 octobre 2020, l’assassinat de notre…

Contrac­tuels alter­nants MEEF : vous avez des droits, contac­tez FO pour les défendre !

Vous êtes contrac­tuels « alter­nants » et en même temps étu­diants en mas­ter MEEF dans le cadre de la « réforme de la for­ma­tion des ensei­gnants ». Cette année, les contrats ont nor­ma­le­ment été réser­vés aux Mas­ters 2. Vous vous retrou­vez à devoir pré­pa­rer le…

Retrait de l’expérimentation Macron-Blan­­quer à Mar­seille comme ailleurs !

En visite à Mar­seille le 2 sep­tembre, le pré­sident Macron a annon­cé une expé­ri­men­ta­tion à Mar­seille. Dans 50 écoles de la ville, dès la ren­trée 2022, les direc­teurs d’écoles devraient recru­ter les autres ensei­gnants de l’école et mettre en place des…

Postes, salaires, sta­tuts, retraites, lois liber­ti­cides : Non à la régres­sion sociale ! Tous en grève le 5 octobre !

Les confé­dé­ra­tions FO et CGT avec la FSU, Soli­daires, FIDL, MNL et UNEF appellent à la mobi­li­sa­tion inter­pro­fes­sion­nelle le mar­di 5 octobre 2021. Face au gou­ver­ne­ment qui annonce vou­loir main­te­nir la réforme des retraites, qu’il avait été contraint de…

Asso­cia­tion Préau : une attaque fron­tale contre nos sta­tuts, un pas de plus vers la pri­va­ti­sa­tion Un comi­té d’entreprise contre l’action sociale, c’est NON !

Tout comme à Mar­seille où le pré­sident et le ministre pré­voient la dérè­gle­men­ta­tion, la pri­va­ti­sa­tion de l’École, le ministre cherche à pri­va­ti­ser et déré­gle­men­ter l’action sociale. A Mar­seille, les rythmes sco­laires et l’organisation géné­rale pour­raient être…

CNED : Non à l’augmentation du temps de tra­vail et à la dégra­da­tion des condi­tions de travail

Lors du groupe de tra­vail ensei­gnants nom­més du 16 sep­tembre der­nier, la direc­tion du CNED a décla­ré être atten­tive aux condi­tions d’exercice des ensei­gnants nom­més ain­si qu’à une approche qua­li­ta­tive du ser­vice four­ni, en rap­pe­lant que le poste adap­té ne…