Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

13 Fév, 2019Actualités, Communiqué

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes.

Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés spontanément dans le hall du rectorat de Rouen pour dire : non à la fusion, un recteur à Caen, un recteur à Rouen !

Partout, dans tous les services, les personnels ne veulent pas de la réforme territoriale découlant des 13 grandes régions académiques.

Les personnels veulent le maintien de leurs services et de leurs postes dans leur académie.

Conjugués à la loi de Refondation de l’école de 2013 et à la loi de l’école de la confiance, les processus de mutualisation de services et de fusion entraînent une dégradation des conditions de travail des personnels ainsi que du service public d’Education.

Le MEN a annoncé qu’il n’y aurait pas de fusion des rectorats. Cette annonce va dans le sens de la revendication de FO. Les personnels rejettent la réforme territoriale, matrice de toutes les réformes à l’Education nationale. Il est donc urgent de tout remettre à plat.

Suite aux annonces du ministre sur l’arrêt des fusions des académies, les syndicats de la fnec fp-fo des académies de Caen et de Rouen ont adressé un courrier au ministre le 5 février. Dans ce courrier, il est précisé : « Seules les académies de Rouen et de Caen semblent encore concernées par le processus de fusion. Cette situation est incompréhensible. Cette exception n’est pas acceptable. »

Lors du groupe de travail au ministère (13/02), FO est intervenu pour 

  • demander une réponse au courrier envoyé par FO Caen et Rouen,
  • rappeler précisément la situation de plusieurs services d’ores et déjà mutualisés et des conséquences sur ceux-ci et les conditions de travail des personnels.
  • rappeler que l’ensemble des OS (FO, FSU, UNSA, CFDT, SNPTES) ont indiqué au recteur régional le 08/02 leur refus du maintien du processus de fusion, leur demande de rétablir dans chaque académie les services dédiés, leur demande d’avoir un recteur dans chaque académie de Caen et de Rouen, l’arrêt des suppressions de postes et le rétablissement de tous les postes nécessaires.

Lors de ce GT, il a été indiqué qu’une réponse sera donnée au courrier de fo.

Les intentions du ministre sont bien de maintenir le processus de fusion afin qu’il aille à son terme avec le siège du recteur de région basé à Caen. Cette décision a été arrêtée par le gouvernement.

La poursuite du processus de fusion des deux académies est à mettre en parallèle avec l’état des travaux de rapprochements plus qu’entamés entre les rectorats de Caen et de Rouen, mais aussi avec la mise en place de services d’ores et déjà interacadémiques (DEC, etc.).

Il a été indiqué, que la fusion sera poursuivie par un accompagnement individualisé de chaque agent par le biais de formation et de mise en place de primes dans le cadre des mobilités.

Sans attendre le 1er janvier 2020 pour les académies de Caen et Rouen, il a été indiqué qu’un Comité Technique « des académies » en formation conjointe devra être mis en place par un arrêté du recteur. Il est en de même avec un Comité Technique Spécial « des académies ».

Pour information, le ministère réfléchit à une uniformisation du régime indemnitaire des agents entre les académies d’une même grande région.

Il n’est pas question de revenir sur les mutualisations déjà mises en place, ainsi que sur les fusions des CROUS actées au 1er janvier 2019.

Pour conclure ce GT, FO a indiqué qu’il n’accompagnera aucune fusion et/ou mutualisation de services quelles que soient les garanties données en matière de postes (ou de mobilité).

Pour FO ni fusion, ni mutualisation, rétablissement de tous les postes nécessaires.

 FO ne laissera pas faire de la région « Normandie » la première Agence Régionale de l’Education sur le même modèle que les ARS en lieu et place de deux académies avec deux recteurs 

 Toutes les académies sont concernées, tous les personnels aussi par la question de la réforme territoriale. Le prochain chantier abordera la question de la gouvernance, des périmètres de gestion des personnels et de l’accompagnement RH dit de proximité.

FO continue de prendre ses responsabilités et sera aux côtés des personnels qui souhaitent défendre le service public de proximité.

 FO appelle les personnels à se réunir en assemblées générales, en réunion d’information syndicale pour établir toutes les revendications et discuter des moyens à mettre en œuvre pour les faire aboutir et mettre en échec la réforme territoriale.

 

Montreuil le 13 février 2019

Mutations : le gouvernement prend la responsabilité de mécontenter des milliers de collègues

La puissante mobilisation pour le retrait de la réforme des retraites, la résistance face aux calamiteuses E3C montrent que les personnels refusent la destruction des conquêtes sociales. Le droit à muter est une conquête sociale inscrite dans le statut. Le droit...

15ème anniversaire de la loi « Montchamp » : la FNEC FP-FO dresse un bilan catastrophique de l’inclusion scolaire systématique

Mardi 11 février, le président Macron a présidé, en grande pompe, la « Conférence nationale du handicap » quinze ans après la loi « Montchamp ». En ce qui concerne l'Education Nationale, le bilan est catastrophique. Plus de 340 000 enfants étaient scolarisés en milieu...

La FNEC-FP FO salue la grève de nos camarades en Guadeloupe

La FNEC FP-FO a pris connaissance du communiqué de la section fédérale de la FNEC FP-FO de Guadeloupe suite à son assemblée générale. Nos camarades étaient en grève depuis le 5 décembre pour le retrait du projet de réforme de retraite universelle par points, mais...

Les syndicats de la RATP appellent à un « lundi noir » le 17 février : ils ont raison !

Plus de deux mois après le déclenchement de la grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites Macron-Philippe, la FNEC FP-FO fait le constat que la résistance et la détermination des salariés restent totalement intactes. Les salariés ne veulent rien lâcher...

Communiqué intersyndical Halte à la répression ! Ne touchez pas à nos élèves !

Depuis le 5 décembre dernier, les salarié.es, chômeur.ses, retraité.es et jeunes sont mobilisé.es et en grève contre un projet qui conduirait, s’il était adopté, à repousser l’âge de départ à la retraite, à baisser les pensions et à ouvrir la porte aux retraites par...

40% de retraite en moins en échange d’un plat de lentilles et l’augmentation du temps de travail en prime

C’est en présence de la conseillère sociale de Jean-Michel Blanquer et du Directeur des Ressources Humaines que les organisations syndicales ont été réunies le 7 février. Il s’agissait de présenter les différentes « pistes » de revalorisation censées compenser la...

Les revendications des lycéens sont les nôtres ! Ne touchez pas à nos élèves ! La répression, ça suffit !

Jeudi 6 février, jour de grève et de manifestation interprofessionnelle contre la réforme des retraites, des rassemblements intersyndicaux ont été organisés le matin devant les rectorats et le ministère pour exiger l’arrêt de la répression contre les personnels et les...

Réforme des retraites, E3C, répression contre les personnels et les lycéens : ça suffit !

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit, que les salariés qui ne veulent rien lâcher seront à nouveau en grève et manifesteront à l’appel des confédérations FO, CGT avec FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse UNEF, UNL, MNL pour...

Réforme à marche forcée des concours : contractualisation pour les nouveaux entrants destruction du statut pour tous !

 La réforme dite de la formation des enseignants continue d’avancer à marche forcée. Si le ministre Blanquer concède que les maquettes de M1 puissent être rectifiées jusqu’en septembre 2021, il confirme, avec la ministre Vidal, lors de l’inauguration en grande pompe...

Le ministre est responsable : E3C, réforme des retraites, répression contre les personnels et les lycéens : ça suffit !

Le SNFOLC et la FNEC FP-FO informent du rassemblement à l’appel des organisations syndicales de Paris, FNEC FP-FO, SUD, CGT educ’action, CNT, ainsi que des syndicats SNFOLC, CGT educ’action, SNES, SUD de l’académie de Créteil appellent à participer au rassemblement...