Fusion des académies pour le 1er janvier 2020 : la FNEC FP-FO reçue au ministère

13 Sep, 2018 | Actualités, Communiqué

Suite aux annonces du ministère au mois de mai concernant l’organisation territoriale de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministre a adressé aux recteurs de « région académique » une lettre de mission pour la mise en œuvre de cette réforme. Chaque recteur de région va proposer le « modèle d’organisation » de son « territoire ».

La FNEC FP-FO a été reçue par la secrétaire générale du ministère le 12 septembre.

La secrétaire générale a confirmé la totalité du processus et de son contenu. Au 1er janvier 2020, la fusion juridique des académies sera réalisée, il n’y aura plus que 13 académies métropolitaines.

La mise en œuvre de chaque projet « régional » s’étalera ensuite jusqu’en 2022.

La fédération a confirmé son analyse et ses revendications : aucune fusion de services, aucune suppression de postes, aucune mobilité forcée géographique ou fonctionnelle. Les académies doivent conserver toutes leurs missions et tous leurs personnels.

La secrétaire générale du ministère a tenté de nous expliquer que de multiples garanties visaient à protéger les agents : certes les missions des services et des sites seraient changées, mais aucun ne serait fermé et les effectifs seraient maintenus tant sur le quantitatif que sur le qualitatif. Le niveau départemental serait maintenu. Le niveau infra-départemental (la circonscription scolaire du 21ème siècle !) serait renforcé et la carte des circonscriptions modifiée. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Il est clair que les impacts sur les personnels administratifs et sur la gestion des carrières de toutes les catégories seront nombreux.

La FNEC FP-FO a insisté sur la nécessité que tous les Comités Techniques (CTM, CTA, CTSD, CTSA) et tous les CHS-CT soient consultés à tous les niveaux sur les projets du ministre et des recteurs. Il s’agit du respect de l’Etat de droit.

La secrétaire générale a confirmé qu’aucun périmètre de gestion (affectations, promotions et mutations) pour les enseignants ne serait modifié avant 2022. Il en irait de même pour toutes les autres catégories, ce qui n’était pas indiqué dans la lettre du ministre aux recteurs. Seraient ainsi maintenues toutes les instances actuelles (CAP).

Enfin, la secrétaire générale a voulu nous expliquer qu’il ne fallait pas s’inquiéter concernant la mise en place d’une « RH de proximité ». Il ne s’agirait que de prodiguer écoute et conseils aux personnels. En réalité, certains recteurs de région constituent déjà des équipes mobiles pour la gestion des ressources humaines de proximité. Il est clair que toutes les dispositions prises par le ministère pour l’évaluation des personnels et des établissements, notamment mises en œuvre par le protocole PPCR pour les enseignants, vont exercer une pression accrue sur les personnels de toutes catégories. Il s’agira de leur faire accepter la remise en cause de leurs garanties statutaires nationales consécutives à ce qui s’apparente à un big-bang.

La FNEC FP-FO opposera les revendications des personnels dans toutes les discussions sur ces projets qui, s’ils arrivaient à leur terme, aboutiraient à la régionalisation de l’école et au démantèlement de son fonctionnement pour répondre aux objectifs gouvernementaux en matière de suppressions de postes et de destruction des services publics et des statuts.

Comité Technique Ministériel du 9 juillet : la FNEC FP-FO vote CONTRE (*) le décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen

Un Comité Technique Ministériel s’est réuni le 9 juillet avec à l’ordre du jour notamment un décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen, ainsi qu’un projet d’arrêté sur la possibilité de tenir conjointement d’ici 2022 les CTA, CTSA et CHSCT A des académies de...

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Vous trouverez ci-dessous la déclaration que la FNEC FP-FO avait prévu de lire lors de la réunion intersyndicale convoquée par le ministre de l’Education nationale le 8 juillet 2019, pour évoquer son agenda social. « Compte-tenu du contexte », le ministre a annulé...

Retrait des réformes Blanquer – les personnels ne veulent pas lâcher

A la veille du vote définitif de la loi « sur l’école de la confiance », l’année scolaire s’achève dans un contexte de rejet massif des contre-réformes du ministre Blanquer. Les personnels cherchent à résister, ils ne veulent pas lâcher sur leurs revendications....

Canicule : mais où est le patron ?

Extraordinaire 40°C et plus dans les classes, des locaux inadaptés : à l’évidence la réglementation du travail ne pourra pas être respectée. Mais où est passé l’employeur « Education nationale » ? La seule décision prise par le ministre : le report des épreuves du...

Canicule, report du DNB : Monsieur le ministre, prenez vos responsabilités !

Le ministre a décidé de reporter les épreuves du brevet en raison de conditions climatiques extrêmes. « Ce report vaut pour la France hexagonale et non pas pour l'Outre-mer », a-t-il en outre précisé dans une conférence de presse ce lundi. Selon les dernières...

Prévention canicule : la FNEC FP-FO écrit au ministre

Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse l’Education nationale et de la Jeunesse Montreuil, le 22 juin 2019 Objet : Procédure d’alerte Monsieur le Ministre, Les prévisions météorologiques de la semaine prochaine font apparaître...

Réformes Blanquer : le rejet !

Parcoursup, réformes du lycée et du Baccalauréat, loi Blanquer, fusion des académies… le rejet des contre-réformes ne cesse de s’exprimer et de s’étendre depuis des mois. Plusieurs fois les personnels ont fait grève. Ils cherchent l’action efficace pour mettre un coup...

Arrestation d’une enseignante pour distribution des tracts contre la loi Blanquer

Le samedi 15 juin, Sabine Raynaud est arrêtée suite à la participation à une manifestation des Gilets jaunes au cours de laquelle elle a distribué des tracts contre la loi Blanquer. Elle portait sur sa bouche un bâillon pour matérialiser l’article 1 du projet de loi,...

La loi Blanquer : toujours aussi inacceptable toujours rejetée par les personnels

Le 13 juin s’est réunie une commission mixte paritaire, pour que députés et sénateurs se mettent d’accord sur le projet de loi « Ecole de la Confiance », totalement rejetée par les personnels. Le contenu réactionnaire de la loi Blanquer demeure, mais la suppression de...

Les personnels continuent de refuser la loi Blanquer  Ils veulent l’action efficace pour gagner !

Depuis le début de la mobilisation contre les réformes Blanquer, dans les écoles et les établissements, dans les AG de secteurs, les personnels débattent des moyens efficaces pour faire reculer le ministre. Face à un gouvernement qui refuse d’entendre les...