FNEC FP-FO et FSPS-FO n’acceptent pas la transformation l’école maternelle en structure d’accueil territoriale

19 Juin, 2018 | Actualités, Communiqué

 Le président de la République, en présence du ministre Blanquer, a annoncé lors des « assises de la maternelle» les 27 et 28 mars vouloir  « une école maternelle refondée» « avec une reconception du temps scolaire et parascolaire le mercredi»

Dans le même temps le ministre ferme plus de 850 classes de maternelle à la rentrée 2018/2019. Il multiplie les conventions Éducation nationale/municipalités pour transférer les compétences de l’État vers les communautés d’agglomération.

 De plus un rapport de « France Stratégie » (service du Premier ministre) préconise un « système intégré d’accueil des jeunes enfants qui traite comme un bloc la période allant de la première année à l’âge de la scolarité» (de 0 à 6 ans) avec l’« intervention dans les écoles de professionnels du champ social comme les éducateurs de jeunes enfants».

Ainsi PE et agents des collectivités pourraient devenir des « adultes » aux missions indifférenciées. Que deviendrait leur statut respectif dans un tel processus ?

Pour la FSPS FO et la FNEC FP-FO, la reconnaissance de la spécificité de l’École maternelle publique repose sur la reconnaissance des qualifications des personnels. Cela passe par la réaffirmation de la nécessité d’enseignants fonctionnaires d’Etat et par l’affectation d’une ATSEM par classe à temps plein débouchant sur des emplois statutaires à temps plein.

 Non aux jardins d’éveil municipaux payants contre l’école maternelle publique gratuite

Abrogation de l’article 2 du décret du 1er mars 2018

 Avec l’article 2 du décret du 1er mars sur les ATSEM, le gouvernement entend franchir une nouvelle étape.

  • Ainsi pour la 1ère fois des missions de « mise en œuvre des activités pédagogiques » que nous rejetons depuis des années seront officiellement confiées à des personnels non enseignants.
  • C’est un transfert de compétences qui s’opère de l’Éducation nationale vers les collectivités territoriales. C’est la remise en cause du statut tant des enseignants que des ATSEM.

 Ainsi pour la 1ère fois il est officiellement prévu que les ATSEM puissent «également assister les enseignants dans les classes ou établissements accueillant des enfants à besoins éducatifs particuliers ».

C’est la disparition programmée des emplois d’AVS et une surcharge de travail supplémentaire pour les ATSEM au détriment des conditions générales de fonctionnement des classes

 Avec l’UIAFP-FO, la FNEC FP FO et la FSPS FO n’acceptent pas la logique de l’abandon de missions que le ministre de l’Action et des Comptes publics veut imposer dans le cadre des 120 000 suppressions de postes. Or c’est ce qu’est en train de préparer le gouvernement en annonçant la transformation de l’école maternelle et du statut des personnels enseignants et ATSEM.

Derrière ce transfert de compétences, se profile la tentative éculée de mise en place de jardins d’éveil municipaux pouvant être payants contre l’actuelle école maternelle publique et gratuite qui constitue pourtant une référence dans les autres pays.

Pour une école maternelle publique et gratuite avec un enseignante fonctionnaire d’Etat et une ATSEM par classe

 La FSPS FO et la FNEC FP-FO revendiquent la réelle amélioration des conditions de travail des ATSEM comme celle des personnels enseignants ce qui passe par :

  • La garantie de l’affectation d’une enseignante et d’une ATSEM par classe à temps plein et donc l’exigence de l’abandon de l’article 2 du décret du 1er mars 2018
  • La garantie d’affectation de personnels qualifiés pour assurer l’encadrement des élèves handicapés, remise en cause également par l’article 2
  • La réduction des effectifs par classe

Montreuil le 12/06/2018

Loi Ecole de la confiance : un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République

 Le ministre avait promis des rebondissements lors de l’examen du projet de loi Blanquer « Ecole de la confiance », qui a été adopté en première lecture l’Assemblée Nationale le 15 février. On peut effectivement reconnaître que les rebondissements sont bien organisés...

Agir pour les revendications contre la répression

 Semaine après semaine, le gouvernement multiplie les attaques contre les salariés, les fonctionnaires, les retraités et la jeunesse. Avec la loi Blanquer sur l’École de la confiance, présentée en ce moment à l’Assemblée nationale, le ministre a décidé d’amplifier...

Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes. Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés...

Avec ses établissements du socle, le ministre prépare le corps unique !

Le projet de Loi sur « l’École de la confiance » contient déjà plusieurs dispositions visant à disloquer encore plus le cadre national de l’école publique et les statuts particuliers de ses personnels. Mais le Ministre Blanquer avait promis qu’on verrait « surgir » du...

Non-titulaires : Le ministère répond à FO L’indemnité compensatrice de la CSG sera rétablie

 Force ouvrière s’était opposée à la décision du gouvernement de transformer une partie des cotisations « sécurité sociale » de maladie en CSG, parce que cette mesure constituait un hold-up sur les cotisations sociales (salaire différé) en les transférant sous forme...

Le ministre annonce une nouvelle expérimentation : les PIAL

  Le 18 janvier, dans le cadre du rapport « ensemble pour l’école inclusive », le ministre annonce l’expérimentation de « Pôles inclusifs d’accompagnement localisés » PIAL dans chaque académie. Ces PIAL sont mis en place au moment où 10 900 postes d’AESH sont créés,...

Tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Les personnels sont excédés par la multiplication des contre-réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de...

Nous voulons la satisfaction des revendications, pas un débat !

La profonde colère qui s’exprime dans tout le pays est le produit des politiques d’austérité, de destruction de toutes les conquêtes sociales, en particulier les services publics, menées par les gouvernements successifs depuis de nombreuses années. Cette colère est...

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre,   Nous sommes consternés par vos récentes déclarations. Vous dites avoir « la plus grande écoute et la plus grande estime pour les enseignants de France, et ils le savent. Je pense que c’est même ma marque de fabrique depuis que je suis...

La FNEC FP-FO appelle à la grève et aux manifestations le 14 décembre

Confronté à la colère des gilets jaunes et des lycéens, le président de la République tente d’endiguer le mouvement en prétendant apporter des réponses. En réalité, les propos du Président Macron ne sont qu’enfumage et confirmation des orientations gouvernementales en...