Et main­te­nant le ministre pri­va­tise des ser­vices de ges­tion des per­son­nels : INACCEPTABLE !

20 Mai, 2021Com­mu­ni­qué

LA DSDEN de la Somme (aca­dé­mie d’Amiens), sur demande minis­té­rielle, a déci­dé de confier à titre expé­ri­men­tal l’organisation du rem­pla­ce­ment des pro­fes­seurs des écoles de ce dépar­te­ment à une start-up dénom­mée « la solu­tion ANDJARO ». Tous les titu­laires rem­pla­çants sont concernés.

Cette expé­ri­men­ta­tion serait menée du 1er sep­tembre au 31 décembre 2021. L’IA-DASEN de la Somme indique qu’elle « vise à rendre plus agile la ges­tion du rem­pla­ce­ment dans le 1er degré ». Elle pour­rait être péren­ni­sée et élargie.

Ain­si, on confie­rait à une entre­prise pri­vée pari­sienne une mis­sion de ser­vice public pour exter­na­li­ser cette acti­vi­té. Les pro­fes­seurs seraient infor­més de leurs mis­sions de rem­pla­ce­ment par récep­tion d’un mail sur leur boîte pro­fes­sion­nelle ou d’un SMS sur leur por­table personnel.

Comme toutes les poli­tiques menées depuis plu­sieurs années en lien avec la réforme ter­ri­to­riale, ce fonc­tion­ne­ment condui­ra non seule­ment à la des­truc­tion des emplois des per­son­nels admi­nis­tra­tifs, mais il entraî­ne­ra une dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail des titu­laires rem­pla­çants, déjà mises à mal par le manque de per­son­nels pour assu­rer une ges­tion effi­cace du remplacement.

Rap­pe­lons en effet qu’une seule per­sonne est actuel­le­ment réel­le­ment dédiée à la ges­tion du rem­pla­ce­ment dans les ser­vices de la DPE de la DSDEN de la Somme, et l’a­ca­dé­mie d’A­miens a per­du au mini­mum 32 postes de per­son­nels admi­nis­tra­tifs en 4 ans…

La pri­va­ti­sa­tion d’un ser­vice public suit tou­jours la même logique : finan­ce­ments publics réduits, dys­fonc­tion­ne­ments crois­sants, exas­pé­ra­tion des usa­gers, solu­tions pri­vées. Les réformes dans l’Éducation natio­nale comme dans la Fonc­tion publique s’inscrivent très net­te­ment dans cette logique de des­truc­tion qui affai­blit le sys­tème édu­ca­tif et les ser­vices publiques dans leur ensemble et accroît des inéga­li­tés déjà criantes : casse des sta­tuts, mise en concur­rence des per­son­nels et des éta­blis­se­ments, appli­ca­tion des logiques du pri­vé dans la ges­tion RH de l’Éducation natio­nale, recours accru aux contrac­tuels, désen­ga­ge­ment finan­cier de l’État… la liste est longue.

Dans l’Académie de Ver­sailles, le Rec­to­rat pré­tend pal­lier les absences de per­son­nels admi­nis­tra­tifs (liées au télé­tra­vail contraint, aux sup­pres­sions de postes) en créant un « chat­bot », autre­ment dit « un agent vir­tuel » qui répon­drait aux ques­tions des per­son­nels ensei­gnants sur leur car­rière. L’outil ne concerne pour l’instant que les contes­ta­tions de barèmes, mais sera éten­du à toutes les opé­ra­tions de ges­tion aupa­ra­vant vues en com­mis­sions paritaires.

Cette logique ouvre la voie à l’externalisation et la pri­va­ti­sa­tion de toutes les mis­sions exer­cées par des per­son­nels admi­nis­tra­tifs fonc­tion­naires d’État.

Ce sont tous les postes admi­nis­tra­tifs qui sont menacés !

Ce que veulent les per­son­nels, c’est la créa­tion des postes néces­saires pour amé­lio­rer leurs condi­tions de tra­vail. En réponse, le ministre accen­tue la pri­va­ti­sa­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion de l’Éducation natio­nale en pré­ten­dant rem­pla­cer les per­son­nels par des robots. La FNEC FP-FO réaf­firme ses revendications :

  • Non à la pri­va­ti­sa­tion du ser­vice public ;
  • Main­tien de tous les emplois et recru­te­ment de per­son­nels sous statut ;
  • Res­pect du sta­tut et amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail de tous les agents.

à Mon­treuil, le 20 mai 2021

Le ministre veut créer des “qua­­si-ins­­pec­­teurs” pour mettre au pas les per­son­nels et aggra­ver “l’accompagnement” PPCR

Un « accom­pa­gne­ment » PPCR géné­ra­li­sé et ren­for­cé Dans le cadre d’un groupe de tra­vail « esprit d’équipe » du « Gre­nelle », le minis­tère a fait part de ses pro­jets pour « ren­for­cer l’accompagnement des pro­fes­seurs » qui trans­for­me­raient les mis­sions des…

Compte-ren­­du du Comi­té Tech­nique minis­té­riel 20 sep­tembre 2021

Pas de texte sou­mis au vote. Deux points à l’ODJ : sani­taire et bilan de ren­trée. 1 – Point sani­taire de la secré­taire géné­rale du minis­tère La secré­taire géné­rale donne les don­nées du minis­tère : Niveau 2/4 du pro­to­cole d’accueil dans les écoles et…

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO au CTMEN du 20 sep­tembre 2021 

Les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à l’obligation…

Compte-ren­­du du GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » du 21 sep­tembre 2021

Décla­ra­tion de la FNEC FP-FO Les docu­ments qui nous ont été pré­sen­tés dans le cadre de ce GT « esprit d’équipe » du « Gre­nelle » sont un conden­sé de l’offensive du ministre contre les sta­tuts et la liber­té péda­go­gique qui vise à mettre en place un management…

Appel de la seconde conven­tion natio­nale des AESH pour orga­ni­ser la mon­tée au minis­tère pour un vrai sta­tut, un vrai salaire et l’a­ban­don des PIAL !

Les par­ti­ci­pants à la seconde conven­tion natio­nale des AESH se féli­citent de la pré­sence des 33 dépar­te­ments fran­çais réunis avec 22 comi­tés dépar­te­men­taux consti­tués, sou­vent accom­pa­gnés des orga­ni­sa­tions syn­di­cales FO, FSU, CGT ou/et SUD, de la FCPE, et…

Non à la des­truc­tion de l’École et des sta­tuts, ni à Mar­seille, ni ailleurs ! Grève jeu­di 23 septembre !

Alors que les per­son­nels font face à une ren­trée dans le plus grand chaos, où les postes manquent par­tout, avec des classes sans ensei­gnant, un pro­to­cole condui­sant à la fer­me­ture de mil­liers de classes, des ser­vices débor­dés, des per­son­nels confron­tés à…

GT « obli­ga­tion vac­ci­nale » du mer­cre­di 8 sep­tembre 2021

Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales ont été conviées à un GT au minis­tère concer­nant l’obligation vac­ci­nale pour les per­son­nels de l’Éducation natio­nale. Il s’agissait de recueillir les avis des orga­ni­sa­tions syn­di­cales avant de rédi­ger une cir­cu­laire ministérielle…

Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière administrative

à Mon­treuil, le 7 sep­tembre 2021à Mon­sieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation natio­nale de la Jeu­nesse et des Sports110 rue de Grenelle75357 PARIS 07 SP Objet : Réponse de la FNEC FP-FO concer­nant le plan de requa­li­fi­ca­tion plu­ri­an­nuel de la filière…

AESH : la ques­tion de la mon­tée au minis­tère n’est-elle pas posée ? La FNEC FP-FO par­ti­ci­pe­ra à la conven­tion natio­nale pour en discuter

Sophie Clu­zel, la secré­taire d’État au han­di­cap vient de décla­rer que 125 000 AESH sont recru­tés par l’Éducation natio­nale pour suivre 400 000 élèves en situa­tion de han­di­cap. Elle explique, dans le même temps, que les dif­fi­cul­tés sont mar­gi­nales. Il est…

AESH : toutes les rai­sons de pour­suivre et ampli­fier la mobilisation

Les mobi­li­sa­tions des AESH, ain­si que les inter­ven­tions des orga­ni­sa­tions syn­di­cales, ont contraint le minis­tère à ouvrir les dis­cus­sions sur les salaires des AESH et à concé­der une avan­cée en ins­tau­rant une grille de rému­né­ra­tion à avan­ce­ment automatique.…