Editorial du Syndicaliste Indépendant n°208 : Soyons lucides !

14 Nov, 2018 | Actualités, Communiqué

Parmi les titres multiples et variés des journaux acharnés contre l’existence même de la confédération FO dans une campagne médiatique insupportable, retenons-en un : « A quoi sert FO ? ».

D’autres sur certaines ondes, ont d’ailleurs apporté leur réponse : FO doit disparaitre !

Vous lirez en page 2 de ce journal deux expressions de notre bureau confédéral qui mettent les choses au point et rétablissent les faits.

Mais au-delà, soyons lucides.

Au plan international comme en France, l’existence d’organisations syndicales indépendantes fondées sur la défense des revendications des salariés est insupportable pour les institutions internationales, insupportable pour le capital financier qui impose à tous les gouvernements une politique systématique et brutale de remise en cause de tous les acquis des salariés et du mouvement syndical : les retraites, l’assurance chômage, la sécurité sociale et les hôpitaux, les statuts, les conventions collectives, le code du travail, les services publics et l’école républicaine, les universités, la culture, la formation professionnelle.

La liste est longue et on pourrait encore l’allonger. Tout doit être remis en cause. Tout doit être sacrifié pour préserver les profits au risque d’entraîner toute la société dans un recul sans précédent des conditions de vie et de travail de toute la population.

Dans ce contexte, les syndicats sont de trop !

Et en France, après d’autres organisations, la cgt-FO subit une violente offensive pour remettre en cause son existence même.

A quoi sert le syndicat ? A quoi sert Force Ouvrière ?

Nos collègues de travail le savent, les salariés le savent, les adhérents le savent. Le syndicat regroupe les salariés pour exprimer les revendications, les petites et les grandes, pour défendre les acquis, pour empêcher la spirale sans fin de la dégradation des conditions de travail et de rémunération, la spirale sans fin de la destruction des services publics, la spirale sans fin de la précarité.

Il n’y a pas de fatalité. Les revendications sont incompatibles avec l’accompagnement plus ou moins distancié des contre-réformes qui nous sont imposées. Le gouvernement a entrepris un dynamitage en règle de tous les services publics et de tous les statuts dans la fonction publique. Pour le mener à son terme, il faut soumettre ou faire disparaitre les syndicats.

 La Confédération Force Ouvrière a confirmé dans son congrès de Lille en avril dernier qu’elle refuse d’accompagner : elle devrait donc disparaitre !

Les élections professionnelles de décembre dans toute la Fonction publique, officiellement consacrées à établir la représentativité des organisations syndicales sont un enjeu considérable. Il s’agit de défendre l’organisation, sa capacité à s’exprimer face à l’administration et au gouvernement, sa capacité à mandater des délégués dont la seule feuille de route soit la défense des personnels, sa capacité à mobiliser les salariés pour préserver les acquis, empêcher les mauvais coups , et reconquérir ce qui doit l’être.

Le pire n’est jamais certain. Nous avons la capacité dans ces élections de confirmer et consolider la place des syndicats Force Ouvrière dans l’enseignement, la Culture, la Jeunesse et sports, les universités, la formation professionnelle, comme dans toute la fonction publique. Nous avons la capacité de donner les moyens à chacun des délégués FO dans son école, son lycée, son service, son établissement, d’agir efficacement pour défendre les intérêts matériels et moraux, individuels et collectifs de tous ses collègues.

Chaque vote FO va compter.

Chaque voix doit être confirmée.

Nous avons bien compris que rien ne nous sera épargné mais nous avons la certitude que nous pouvons l’emporter.

Bon courage à tous.

Hubert Raguin

Élections professionnelles : Force Ouvrière progresse de 3700 voix dans l’Éducation nationale

Le résultat des élections au comité technique ministériel de l’Éducation nationale donne 13,66 % des suffrages pour la FNEC FP-FO, ce qui est une confirmation et une consolidation par rapport aux dernières élections professionnelles de 2014.Force Ouvrière reste la...

Courrier au ministre de l’Éducation nationale

Monsieur Jean-Michel BLANQUERMinistre de l’Education nationaleMontreuil, le 6 décembre 2018 Monsieur le Ministre,Vous avez adressé hier 5 décembre un courrier à l’ensemble des personnels traitant de « la situation exceptionnelle que traverse notre pays ».Dans ce...

Face a l’urgence sociale, fo appelle a agir sur ses revendications !

Ci-joint vous trouverez un communiqué de la Confédération Force Ouvrière 2018 décembre03 FO Tract Face à l'urgence sociale FO rappelle ses...

Salaires, taxes, services publics, retraites, école …. Toutes les revendications sont légitimes et urgentes. Le gouvernement doit céder, répondre et négocier.

Ce qui s’est exprimé ce week-end à travers la colère initiée par les « gilets jaunes », c’est le rejet par les salariés et l’immense majorité de la population d’une politique d’austérité et de baisse du coût du travail qui s’attaque à toutes les catégories, remettant...

Élections professionnelles 2018 : Le vote FO pour résister, revendiquer, reconquérir !

Le portail électeur est de nouveau accessible depuis ce matin 30 novembre et le vote Force Ouvrière a pu reprendre. Le ministère, avec ses experts indépendants nous a apporté les garanties que nous demandions : l’intégrité des urnes et des émargements, pour tous les...

Élections professionnelles 2018

Message du secrétariat fédéral le 29 novembre à 18h00.« Chers camarades, Ce jeudi 29 novembre, le portail électeur a rencontré de nombreux dysfonctionnements. La fédération intervient depuis l’ouverture du scrutin au ministère pour demander que les problèmes soient...

La loi de 1905 ne doit pas être modifiée

Le Président de la République vient d’annoncer qu’il entendait transformer au début de l’année 2019 la loi de 1905 établissant la Laïcité de l’Etat et de l’Ecole en France. Cette transformation porterait sur les aspects financiers et sur la labellisation de certains...

Pré-recrutement d’apprentis professeurs : Statut, concours et salaires dans le viseur de la loi Blanquer

Parmi les mesures destructrices du projet de loi Blanquer pour « une école de la confiance », le ministère prévoit la modification du recrutement des AED, qui pourraient être utilisés comme professeurs apprentis à moindre coût. Recrutés par contrat en L2, sans le...

Editorial du Syndicaliste Indépendant n°208 : Soyons lucides !

Parmi les titres multiples et variés des journaux acharnés contre l’existence même de la confédération FO dans une campagne médiatique insupportable, retenons-en un : « A quoi sert FO ? ».D’autres sur certaines ondes, ont d’ailleurs apporté leur réponse : FO doit...

Je vote FO

Face aux réformes gouvernementales qui détruisent tous les droits et garanties collectives,Je vote FOPour Résister, revendiquer, reconquérir tract je vote...