Deux dossiers sur le bureau du prochain ministre

16 Mai, 2017Non classé

PPCR, évaluation : le dossier n’est pas clos

A l’instar du ministre Chatel publiant la veille de son départ en 2012 le décret sur la réforme de l’évaluation, la ministre Vallaud-Belkacem a signé en toute hâte le 5 mai ses décrets transposant PPCR à l’Education nationale. Le Journal Officiel du 7 mai les publie en même temps que plusieurs décrets d’application de la loi Travail.

Ces textes modifient profondément le statut des personnels et mettent en cause nombre de garanties statutaires actuelles. Ils instaurent le règne du « mérite individuel » et de l’arbitraire contre les droits collectifs et l’indépendance professionnelle. Ils instaurent un grade fonctionnel, la classe exceptionnelle réservée à une minorité. Ils suppriment la note chiffrée pour y substituer les compétences du référentiel des métiers du professorat et de l’éducation. Il ne s’agit plus de noter la manière de servir des fonctionnaires d’Etat sur la base d’obligations définies nationalement centrées sur l’instruction. Il n’y a plus aucune référence à l’existence de programmes nationaux et à l’aptitude de l’enseignant à les transmettre. Les critères retenus, par exemple, permettent de tenir compte des opinions des parents d’élèves et des élus politiques, les obligations locales tendent à prendre le pas sur le cadre national, au nom du projet d’établissement. Tout le monde sait que l’étape suivante, c’est le recrutement des enseignants par le chef d’établissement… Quand une porte est ouverte, certains ne demandent qu’à s’y engouffrer.

FO a voté contre ces projets au Comité Technique Ministériel le 7 décembre (ainsi que la CGT et SUD). Désormais c’est la demande d’abrogation que la FNEC FP-FO ira porter auprès du nouveau ministre.
Pour rappel, le ministre Peillon avait dû abroger à l’été 2012 le décret évaluation de son prédécesseur Chatel.

Fonctionnaires stagiaires : il est urgent d’arrêter le massacre !

La ministre a toujours refusé l’ouverture de négociations pour des mesures d’urgence concernant les conditions de la formation et de la titularisation des fonctionnaires stagiaires. Elle a maintenu coûte que coûte la masterisation des concours dans le cadre de l’autonomie des ESPE, aboutissant à des formations inutiles, des emplois du temps impossibles, des règlements coercitifs et des évaluations successives et aberrantes. Elle n’a jamais remis en question l’outil de pression que constitue le référentiel de compétences des métiers, la dévalorisation permanente, l’infantilisation insupportable.
Le constat est sans appel : 1 631 stagiaires non titularisés dans le secondaire sur 15 239, 1 734 sur 14 685 dans le premier degré. Le nombre de démissions a été multiplié par trois.

La FNEC FP-FO demandera au prochain ministre l’ouverture en urgence de ce dossier.
Il est temps de revenir sur la masterisation des concours et le référentiel de compétences des métiers du professorat qui font des modalités de titularisation un couperet insupportable. C’est à ces seules conditions que les concours enseignants seront de nouveau attractifs, alors que des disciplines sont désertées, des centaines de postes non pourvus.

Enfin, Madame Vallaud-Belkacem en bouclant ses valises dit avoir un regret, celui d’avoir mis en place de façon « trop abrupte » la réforme du collège. Le prochain ministre serait bien avisé de ne pas reproduire la même erreur.
Il n’est point d’impasse là où on peut faire marche arrière.

Montreuil le 10 mai 2017

Pour nos libertés, pour nos revendications, manifestons le 5 décembre !

 Le 28 novembre, dans les manifestations contre la loi de sécurité globale qui ont réuni plus de 500 000 personnes en France, à l’appel d’organisations dont FO, de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, et de nombreux lycéens et...

Après les manifestations de samedi, Macron, Castex et Darmanin doivent retirer la totalité de la loi « sécurité globale » !

Ce samedi 28 novembre, nous avons manifesté en masse, pour les libertés démocratiques, pour nos droits fondamentaux, pour le retrait de la loi « sécurité globale ». A Nantes hier, puis aujourd’hui à Angers, Lyon, Bordeaux, la Rochelle, Perpignan, Avignon, Lille, Bourg...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 27 novembre 2020

La FNEC FP-FO a été indignée par ce qui est survenu le lundi 23 novembre à Paris lors de la dispersion d’un campement de réfugiés sans abris. La police a dispersé la foule d’exilés et de bénévoles de la place de la République au gaz lacrymogène avant de les poursuivre...

Bulletin n°3 Actualités FNEC FP-FO en poste à l’étranger

Informations pratiques : rémunération des résidents   Le montant de l’indemnité spécifique liée aux conditions de vie locale pour les personnels résidents, réévalué tous les trois mois, a été recalculé. Le montant de l’avantage familial versé aux résidents pour...

Violences à « République » : inacceptable ! Le gouvernement est responsable !

  La FNEC FP-FO condamne avec la plus grande fermeté l’intervention policière ordonnée hier pour déloger un camp de réfugiés sans abris, place de la République à Paris. Après les Gilets jaunes, les militants syndicalistes, les lycéens, c’est au tour des migrants et...

Levée immédiate des poursuites à l’encontre de Sabine Raynaud, militante du SNUDI-FO 34

 La FNEC FP-FO a été informée de la convocation au tribunal le 1er décembre d’une militante du SNUDI-FO de l’Hérault. Elle est notamment accusée de « dissimulation du visage lors d’une manifestation » pendant une diffusion à un péage avec les gilets jaunes de tracts...

Pour les libertés fondamentales, pour les revendications, amplifions la mobilisation !

Malgré le confinement et les mesures liberticides, les mobilisations en défense des revendications et des libertés démocratiques ont pris de l’ampleur ces derniers jours. Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés le 21 novembre dans toute la France,...

Éducation prioritaire : cette expérimentation ne répond pas aux revendications

La FNEC FP-FO a participé à deux audiences concernant l’Éducation prioritaire. La secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire et ses représentants ont exposé leurs premières   intentions. Ils indiquent leur volonté d’élargir les territoires, mais ne pas changer la...

La formation numérique, nouvelle tentative de déréglementation !

Un texte de cadrage de la formation continue, validé en CT du 18 juin 2020 n’est toujours pas paru sur le site de l’AEFE. L’AEFE organise cependant, pendant la période COVID, des stages de formation synchrones et asynchrones. Les collègues ne sont pas déchargés de...

Face à la mobilisation, le ministre reconnaît l’urgence d’un recrutement : IL FAUT DES POSTES STATUTAIRES !

 « Nous allons déployer plus d’assistants d’éducation plus de professeurs remplaçants dans le 1er degré comme dans le 2nd degré chaque fois que cela sera nécessaire » indiquait le ministre Blanquer lors de la conférence de presse gouvernementale du 12 novembre liée à...