Dans la conti­nui­té du « Gre­nelle » la part variable en REP + : outil de mana­ge­ment pour cas­ser les statuts

8 Juin, 2021Com­mu­ni­qués

Le minis­tère a réuni les orga­ni­sa­tions syn­di­cales au sujet de la der­nière tranche des indem­ni­tés REP +. Pour cette der­nière tranche, s’ajoute au mon­tant déjà existant :

  • 400 € net annuel de part fixe ;
  • 200, 360 ou 600 € net annuel de part modulable : 
    • 25 % des col­lèges et écoles d’une aca­dé­mie (les moins « méri­tants ») ver­raient leur indem­ni­té aug­men­ter de 200 € net annuel ;
    • Pour 50 % (les un peu moins « méri­tants ») : 360 € net annuel de plus ;
    • Pour 25 % (les plus « méri­tants ») : 600 € net annuel de de plus.

Cette pro­po­si­tion qui sera à l’étude du comi­té tech­nique minis­té­riel du 17 juin ne pré­voit pas d’élargir le champ des per­son­nels qui sont pour le moment exclus du ver­se­ment de l’indemnité REP+ (AESH, AED, assis­tants sociaux…), ce qui est scandaleux.

Aucune reva­lo­ri­sa­tion n’est envi­sa­gée pour les REP, dont l’avenir est bien incer­tain avec la mise en place des « contrats locaux d’accompagnement » por­té par le secré­ta­riat d’État à l’Éducation prio­ri­taire. Rien n’est envi­sa­gé non plus pour inté­grer de nou­veaux éta­blis­se­ments en Édu­ca­tion prio­ri­taire, donc : rien pour les lycées ancien­ne­ment label­li­sés « ECLAIR ».

Le paie­ment de la part variable serait effec­tué en « tout ou rien » (au pro­ra­ta du ser­vice en cas de ser­vice par­ta­gé ou rem­pla­ce­ment) : le mon­tant de la part variable serait le même pour tous dans un même col­lège ou une même école. C’est d’une cer­taine manière la logique de la « puni­tion col­lec­tive ». Le risque de cibler les res­pon­sables et d’opposer les per­son­nels entre eux est grand.

Et ce d’autant plus quand on observe les cri­tères d’attribution de la part variable… Un grand absent : l’instruction. Aucune réfé­rence aux appren­tis­sages, ce qui n’est visi­ble­ment pas la prio­ri­té en REP + pour le ministère.

Un grand nombre de cri­tères impliquent que « l’École est son propre recours » : quelles mesures sont prises pour réduire les vio­lences et inci­vi­li­tés ? Com­ment assu­rer la « conti­nui­té péda­go­gique » ? La FNEC FP-FO a deman­dé aux repré­sen­tants du ministre si les col­lègues qui se mobi­lisent contre le manque de per­son­nels pour réa­li­ser ces objec­tifs, pour exi­ger de la direc­tion aca­dé­mique que les rem­pla­ce­ments soient assu­rés… tou­che­ront la prime la plus éle­vée ? Nous n’avons pas eu de réponse…

D’autres cri­tères invitent clai­re­ment à « dépas­ser » le cadre régle­men­taire et les obli­ga­tions de ser­vice : orga­ni­sa­tions de réunions et ren­contres régu­lières avec les familles, plan de for­ma­tion spé­ci­fique, coopé­ra­tion avec les élus et association…

Il n’est pas ano­din que cette annonce sur­vienne dans la conti­nui­té des annonces du ministre sur son « Gre­nelle » : pilo­tage par l’évaluation et « mana­ge­ment de proxi­mi­té » avec de nou­veaux « petits chefs » (direc­teur qua­si-supé­rieur hié­rar­chique, ensei­gnants-ins­pec­teurs en ser­vice par­ta­gé, RH de proxi­mi­té…), éva­lua­tion d’établissements, ren­for­ce­ment de « l’accompagnement PPCR » …

La FNEC FP-FO a rap­pe­lé son oppo­si­tion au prin­cipe des parts variables, pro­ces­sus d’individualisation des car­rières à l’image du pri­vé, et a deman­dé l’augmentation de l’indemnité à parts égales, en com­men­çant par pal­lier les injus­tices actuelles concer­nant les per­son­nels exclus (AESH, AED, assis­tants sociaux notamment).

Mon­treuil le 8 juin 2021

Décla­ra­tion limi­naire de la FNEC FP-FO et compte ren­du du CSE du 27 mai 2021

Décla­ra­tion limi­naire Le Gre­nelle Ces annonces sur­viennent alors que le chaos règne dans les écoles, éta­blis­se­ments, ser­vices, faute de recru­te­ments néces­saires, notam­ment pour rem­pla­cer les per­son­nels absents. Vos déci­sions (demi-jauges, fer­me­tures de…

Grève du 3 juin AESH : la mobi­li­sa­tion s’amplifie !

Plus de 1 500 à Paris, 250 à Mar­seille, 250 à Lyon, 300 à Tou­louse, 60 à Rennes, 250 au Mans, 200 à Lille, 40 à Évreux, 50 à Tours, 150 à Mont­pel­lier, 40 à Angers, 100 au Puy-en-Velay, 150 à Cler­mont, 30 à Bourg-en-Bresse 120 à Calais, 100 à Saint-Étienne,…

PsyEN : NON à la mise sous tutelle ! Grève et mobi­li­sa­tion pour les reven­di­ca­tions le 10 juin

La FNEC FP-FO apporte son sou­tien plein et total à la mobi­li­sa­tion enga­gée par les psy­cho­logues dans l’Education natio­nale et au-delà. La FNEC FP-FO appelle les PsyEN à faire grève le 10 juin, et à rejoindre les dif­fé­rents ras­sem­ble­ments, dont celui devant le…

La FNEC FP-FO reven­dique l’abrogation de l’article 6 de la loi Molac 

Le conseil consti­tu­tion­nel a été sai­si à pro­pos de la loi Molac rela­tive à la pro­tec­tion patri­mo­niale des langues régio­nales et à leur pro­mo­tion. Il a notam­ment décla­ré anti­cons­ti­tu­tion­nel l’article 4 qui per­met­tait la mise en place d’un « enseignement…

La pri­va­ti­sa­tion et le mana­ge­ment dans les écoles et les éta­blis­se­ments, l’austérité per­ma­nente, c’est NON !

Le ministre a réuni les orga­ni­sa­tions syn­di­cales le 26 mai pour annon­cer les mesures du « Gre­nelle ». Cette réunion confirme tota­le­ment l’analyse de la FNEC FP-FO : le ministre entend bou­le­ver­ser le fonc­tion­ne­ment de l’école publique en pié­ti­nant les statuts!…

Compte ren­du de la réunion « bilan du Gre­nelle » du 26 mai 2021

Le ministre de l’Éducation natio­nale a réuni les orga­ni­sa­tions syn­di­cales hier mer­cre­di 26 mai, juste avant sa confé­rence de presse, au sujet du « Gre­nelle » de l’Éducation. Le ministre a pris la parole en début de séance. Intro­duc­tion Jean-Michel Blanquer :…

Et main­te­nant le ministre pri­va­tise des ser­vices de ges­tion des per­son­nels : INACCEPTABLE !

LA DSDEN de la Somme (aca­dé­mie d’Amiens), sur demande minis­té­rielle, a déci­dé de confier à titre expé­ri­men­tal l’organisation du rem­pla­ce­ment des pro­fes­seurs des écoles de ce dépar­te­ment à une start-up dénom­mée « la solu­tion ANDJARO ». Tous les titulaires…

Aug­men­ta­tion du temps de tra­vail et dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail au CNED : pour les per­son­nels, c’est tou­jours NON !

A la suite de l’annonce de la direc­tion géné­rale du CNED de remettre en cause les accords de 2002 concer­nant le temps de tra­vail des per­son­nels du CNED, plus de 200 col­lègues, per­son­nels sur site et ensei­gnants en poste adap­té étaient réunis en assem­blée géné­rale les…

Compte-ren­­du du CTMEN du 6 mai 2021

Décla­ra­tion préa­lable de la FNEC FP-FO Mes­dames, Mes­sieurs, La FNEC FP-FO se féli­cite de l’ampleur de la mobi­li­sa­tion du 1er mai. En plein état d’urgence, près de 200 000 mani­fes­tants se sont mobi­li­sés et ont démon­tré que les reven­di­ca­tions et le droit de manifester…

Inter­pel­la­tions poli­cières, gardes à vue : la réponse du gou­ver­ne­ment aux lycéens est inadmissible !

La FNEC FP-FO condamne avec la plus grande fer­me­té l’interpellation par les forces de l’ordre du pré­sident de la FIDL, Sacha HALGAND, le mer­cre­di 5 mai. Il a été inter­pel­lé alors qu’il mani­fes­tait devant le lycée Saint-Exu­pé­ry à Mantes-la-Jolie pour dénon­cer les…