Contrac­tuels alter­nants MEEF : vous avez des droits, contac­tez FO pour les défendre !

7 Oct, 2021Com­mu­ni­qué, Sta­giaires

Vous êtes contrac­tuels « alter­nants » et en même temps étu­diants en mas­ter MEEF dans le cadre de la « réforme de la for­ma­tion des ensei­gnants ». Cette année, les contrats ont nor­ma­le­ment été réser­vés aux Mas­ters 2. Vous vous retrou­vez à devoir pré­pa­rer le concours tout en finis­sant le Mas­ter avec un ou des mémoires, des UE à pas­ser et sur­tout en ayant des classes en res­pon­sa­bi­li­té. C’est un véri­table par­cours du com­bat­tant. L’État employeur met en dif­fi­cul­té les ensei­gnants en for­ma­tion alors que ces der­niers devraient être pro­té­gés et sou­te­nus ! Si FO s’est oppo­sée à cette nou­velle réforme, dite « réforme de la for­ma­tion des ensei­gnants », ce n’est pas pour rien. 

Ne res­tez pas iso­lés ! Contrat, rému­né­ra­tion, éva­lua­tion, FO vous aide à connaître vos droits, les faire valoir. FO inter­vient auprès de l’administration face aux obs­tacles ren­con­trés dans cette for­ma­tion hors norme. Elle le fait tout autant pour les sta­giaires 2021. 

  • Le droit à un contrat

En deve­nant « contrac­tuel alter­nant », vous êtes deve­nus contrac­tuels de droit public de l’Éducation natio­nale. Votre contrat d’agent contrac­tuel garan­tit un salaire et vous couvre en cas d’accident du tra­vail. Un double por­tant votre signa­ture et celle de l’employeur doit vous en être remis. Il vous per­met de faire valoir des droits.

  • Droit à une rémunération

Elle est de moins de 700 euros nets, ce qui se passe de com­men­taire. S’y ajoute le tiers d’indemnité de sui­vi des élèves (ISAE dans le 1er degré, ISOE dans le 2nd degré).

Cette indem­ni­té est ver­sée mensuellement.

Vous avez droit aus­si au paie­ment de l’IR (indem­ni­té de rési­dence) en fonc­tion de votre lieu d’habitation. Et ce tou­jours au pro­ra­ta de votre temps de travail.

Si vous consta­tez du retard dans le paie­ment de votre salaire ou de vos indem­ni­tés, un cal­cul qui vous semble incom­pré­hen­sible, contac­tez le syndicat.

ATTENTION, GARDEZ BIEN VOS FICHES DE PAIE à télé­char­ger via l’ENSAP, ceci vous sera utile pour recons­ti­tuer votre car­rière et votre reclassement.

  • Droit à ne pas être affec­té dans des écoles et éta­blis­se­ments en REP+, en CP, CM2 ou dans les classes à examens

C’est ce que pré­cise la note de ser­vice minis­té­rielle du 27/11/2020. Si vous êtes néan­moins dans ce cas, contac­tez le syn­di­cat pour obte­nir que FO inter­vienne en cas de problème.

  • Droit à un temps de ser­vice défini

La situa­tion la plus cou­rante pour votre temps de tra­vail en éta­blis­se­ment est :

- dans le 1er degré : de 8h d’enseignement heb­do­ma­daire + 1h (cor­res­pon­dant au 1/3 des 108h annuelles dues par les Pro­fes­seurs des Écoles) ;

- dans le second degré : de 6h d’enseignement heb­do­ma­daire, avec la par­ti­ci­pa­tion aux mis­sions liées et aux conseils de classe.

En tout état de cause, les heures d’enseignement heb­do­ma­daire à assu­rer ne peuvent dépas­ser 12h dans le 1er degré, 9h dans le 2nd degré.

Par ailleurs, il n’y a pas d’exigences régle­men­taires qui puisse conduire à allon­ger indé­fi­ni­ment votre temps de ser­vice dans l’établissement.

  • Atten­tion à l’évaluation !

Votre pra­tique pro­fes­sion­nelle sera éva­luée dans le cadre du mas­ter MEEF et, si l’évaluation est satis­fai­sante, elle per­met la déli­vrance d’un cer­tain nombre d’ECTS (au mini­mum 20, en géné­ral 30).

L’évaluation est faite en géné­ral par les deux tuteurs (« de ter­rain » et de l’INSPÉ). Ils n’ont aucun pou­voir hié­rar­chique sur vous.

Si cepen­dant l’évaluation n’est pas satis­fai­sante, vous cour­rez le risque de ne pas avoir le Mas­ter (même si vous avez le concours par ailleurs). N’hésitez pas à deman­der en amont aux tuteurs si tout va bien. Il n’y a aucune rai­son que votre année de M2 ou votre réus­site au concours aient à pâtir de pro­blèmes rela­tion­nels. FO vous conseille­ra et vous aidera.

  • Mas­ter : ce qui est acquis est acquis !

Vous avez sans doute déjà vali­dé des UE de Mas­ter 2. Il n’y a aucune rai­son d’avoir à recom­men­cer ce que vous avez déjà vali­dé, même sous cou­vert « d’approfondir votre for­ma­tion » ou de « ren­for­cer une compétence ».

La Fédé­ra­tion Force Ouvrière de l’Enseignement, de la Culture et de la For­ma­tion Pro­fes­sion­nelle (FNEC FP-FO) s’est oppo­sée à cette réforme et a por­té ses reven­di­ca­tions dans toutes les instances.

Elle a été la seule à voter contre les maquettes de Mas­ter MEEF, que le minis­tère a fait remon­ter de force alors que les équipes de for­ma­tions des INSPÉ comme les uni­ver­si­taires des Facul­tés avaient net­te­ment décla­ré leur oppo­si­tion à la réforme.

Nous deman­dons un concours au niveau licence et une for­ma­tion pro­fes­sion­nelle sous sta­tut d’élève fonc­tion­naire, ain­si que le réta­blis­se­ment des réduc­tions de ser­vice lors de l’année de fonc­tion­naire stagiaire.

Bul­le­tin n°9 Actua­li­tés FNEC FP-FO : En poste à l’étranger

DANS LE RÉSEAU AEFE COMME EN FRANCE, P.NDIAYE S’INSCRIT DANS LES PAS DE BLANQUER Dans le réseau AEFE, comme en France, le chaos est de mise : dif­fi­cul­tés de recru­te­ment de per­son­nels déta­chés alors que le nou­veau décret n’est tou­jours pas paru et était en…

La « refon­da­tion » Ndiaye : en débattre ou la combattre ?

Le Pré­sident Macron a annon­cé la mise en place d’un « Conseil Natio­nal de la Refon­da­tion ». C’est au tour du ministre Ndiaye de ten­ter sa « refon­da­tion » de l’École à tra­vers une grande concer­ta­tion, dès la ren­trée pro­chaine, pour, dit-il, « sor­tir le…

Cani­cule : c’est à l’État employeur de prendre les mesures ! 

Sai­si par la FNEC FP-FO mais aus­si par l’ensemble des repré­sen­tants des per­son­nels au CHSCT minis­té­riel sur la situa­tion pré­vi­sible liée à la cani­cule, la réponse des repré­sen­tants du nou­veau ministre n’est pas accep­table. Une pre­mière note aux rec­teurs ne…

Le ministre Ndiaye dans les pas de Blan­quer pour appli­quer le pro­gramme de Macron

Une délé­ga­tion de la FNEC FP-FO a été reçue par le nou­veau ministre Ndiaye mar­di 24 mai 2022. Nous avons rap­pe­lé en pré­am­bule notre liber­té de com­por­te­ment, notre volon­té de conti­nuer à por­ter les reven­di­ca­tions en toute indé­pen­dance. Nous avons tout d’abord…

Effon­dre­ment du nombre d’admissibles aux concours : une catas­trophe annon­cée inac­cep­table ! Orga­ni­sa­tion en urgence de nou­velles ses­sions à BAC +3 !

Dans un com­mu­ni­qué du 19 avril, la FNEC FP-FO s’interrogeait : « Le minis­tère refuse de don­ner les chiffres des can­di­dats aux concours… Que cherche-t-il à cacher ? » La publi­ca­tion des résul­tats des épreuves d’admissibilité aux concours est désormais…

Grille indi­ciaire des AESH Le rehaus­se­ment du mini­mum de trai­te­ment : inacceptable !

Un décret est paru le jeu­di 20 avril 2022. Il porte l’indice majo­ré mini­mum à 352 à comp­ter du 1er mai, afin d’éviter que des agents ne per­çoivent un trai­te­ment infé­rieur au SMIC. Cette mesure est tota­le­ment insuf­fi­sante et inadap­tée, car : Elle ne règle pas…

Nou­veau décret pour le recru­te­ment des per­son­nels déta­chés de l’AEFE : inac­cep­table ! Tous en grève le 19 mai

Le nou­veau décret régis­sant les nou­veaux contrats de per­son­nels déta­chés a été pré­sen­té lors d’un CT extra­or­di­naire de l’AEFE le 6 mai. Les minis­tères de tutelle et la DGAFP n’ayant pas été consul­tés, le nou­veau décret doit faire l’objet d’un nou­veau CT le…

Part modu­lable de l’indemnité REP+ : une pre­mière mise en œuvre du« mana­ge­ment » Macron !

Le décret n° 2021–825 du 28 juin 2021 ins­ti­tue pour les per­son­nels affec­tés dans les écoles et col­lèges REP+ une part modu­lable de l’indemnité REP+, en plus de la part fixe déjà exis­tante. Pour rap­pel, FO avait voté CONTRE cette « part modu­lable » lors du…

STOP à la smi­car­di­sa­tion des per­son­nels de l’Éducation nationale !

Le Code du tra­vail oblige le gou­ver­ne­ment à rele­ver auto­ma­ti­que­ment le mon­tant du SMIC suite à l’explosion des chiffres de l’inflation. Le mon­tant du SMIC sera donc aug­men­té de 2,65% le 1er mai 2022 pour le por­ter à 1645,58 € brut, ce qui cor­res­pond à…

Des for­­ma­­tions-for­­ma­­tages pour impo­ser les contre-réformes ! FO s’y oppose et réaf­firme ses revendications !

Plu­sieurs groupes de tra­vail se sont réunis pour pré­sen­ter le conte­nu du plan natio­nal de for­ma­tion. Pour rap­pel, la FNEC FP-FO a voté contre le sché­ma direc­teur de la for­ma­tion conti­nue 2022–2025 (*). En effet, la FNEC FP-FO reven­dique une formation…