Conseil supérieur de l’Education du 19 octobre 2017 Déclaration de la FNEC FP-FO sur le projet d’arrêté « DNB »

6 Nov, 2017 | Actualités, Communiqué

FO rappelle d’abord son attachement aux diplômes nationaux, et son opposition à la substitution des compétences aux qualifications.

En ce sens, le maintien de la validation des domaines du socle commun des compétences et connaissances dans ce projet d’arrêté est pour nous inacceptable, et ce même si la place des domaines du socle commun dans l’attribution du DNB est minorée (400 points sur 800 dans le projet ministériel, au lieu de 400 sur 700 pour le DNB 2017). L’épreuve orale a toujours vocation à évaluer ce qui se décide et se fait localement, établissement par établissement : parcours multiples (avenir, citoyen…) ou EPI.

Pas plus que la loi Fillon de 2005, pas plus que loi Peillon de 2013 bel et bien poursuivie par M. le ministre, Force ouvrière n’accepte la généralisation du socle commun dans l’évaluation et les programmes scolaires. L’école du socle n’est pas compatible avec l’école de la République.

Ce projet s’inscrit donc bien dans le renforcement de l’autonomie des établissements, comme l’arrêté du 18 juin 2017 sur la réforme du collège contre lequel FO a voté.

C’est bien cette même logique que M. le ministre poursuit avec la « culture de l’évaluation », comme pour les établissements diagnostiqués et « accompagnés ». Même logique avec l’évaluation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation, contre-réforme de NVB que le ministre décide de poursuivre. C’est toujours cette même logique avec la mise en place de l’évaluation des élèves de Sixième, avec « accompagnement » des personnels à la clef !

Les personnels en ont assez de la dégradation de leurs conditions de travail : LSU, réforme du collège… et ce d’autant que les traitements nets vont continuer à baisser : gel du point d’indice, augmentation de la CSG, augmentation programmée de la retenue pour pension civile, etc.

Ce que les personnels continuent de demander, dans les heures d’information syndicale, c’est l’abrogation de la réforme du collège (et non des « ajustements » qui en réalité amplifient l’autonomie des collèges, les choix CA par CA en fonction des moyens – restreints – du bord, la concurrence des établissements et des personnels entre eux). Ce qu’ils continuent de demander, c’est la restitution des horaires disciplinaires nationaux, la défense des diplômes nationaux reconnus dans les conventions collectives et les statuts, l’abandon du LSU.

Parce que ce projet ministériel ne répond pas aux revendications des personnels et aggrave l’autonomie des établissements, FO votera contre le projet d’arrêté qui est soumis au CSE par M. le ministre de l’Education nationale.

 Montreuil, le 19 octobre 2017

Télétravail… gratuit, payant, déréglementé ?

Un GT du CHSCT M s’est tenu ce mercredi 8 novembre 2017.À l’ordre du jour l’étude d’un projet d’arrêté ministériel sur le télétravail. Cet arrêté devrait décliner au ministère de l’Éducation nationale le décret de la Fonction publique n°2016-151 du 12 février 2016....

Projet de modification du statut des Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles et des Professeurs des Ecoles C’est l’école maternelle publique qui est dans le viseur

 Le gouvernement soumet au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale le 15 novembre prochain des mesures relatives à la carrière et aux missions des ATSEM. Pour nos deux fédérations   le sujet est particulièrement important car il concerne le statut des...

Casser le baccalauréat, c’est casser le lycée ! Défense du baccalauréat, premier grade universitaire et diplôme national de fin d’études secondaires

  Acte I : « Plan étudiants » une attaque majeure contre le baccalauréat, premier grade universitaire Avec le « plan étudiants » qui prévoit que « si pour des raisons de capacités d’accueil, l’université ne peut admettre tous les candidats, la priorité sera donnée à...

16 novembre : grève interprofessionnelle

Le 16 novembre prochain, les organisations FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF et FIDL appellent les salariés du public et du privé, les étudiants, les lycéens à une journée de mobilisation interprofessionnelle contre l’offensive de régression sociale engagée par le...

Pour le réemploi de tous les contrats « aidés » menacés de chômage et la création des postes statutaires dans la Fonction publique

Amplifions la mobilisation La brutalité de l’annonce gouvernementale concernant la non-reconduction des contrats aidés de type CUI aura été malheureusement suivie d’effet. Ainsi dans les semaines qui viennent de s’écouler, ce sont des dizaines de milliers de salariés...

Sélection à l’Université : Préparons le rapport de force pour mettre en échec l’offensive du gouvernement contre le baccalauréat

Le 30 octobre, en présence du Premier ministre et de Jean-Michel Blanquer, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté les mesures concernant les nouvelles conditions d’accès en licence. Plutôt que de créer les postes nécessaires pour...

16 novembre

CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les...

Conseil supérieur de l’Education du 19 octobre 2017 Déclaration de la FNEC FP-FO sur le projet d’arrêté « DNB »

FO rappelle d’abord son attachement aux diplômes nationaux, et son opposition à la substitution des compétences aux qualifications. En ce sens, le maintien de la validation des domaines du socle commun des compétences et connaissances dans ce projet d’arrêté est pour...

« Concertation sur l’apprentissage » : plus que jamais, défendre l’enseignement professionnel sous statut scolaire

Le gouvernement vient d’ouvrir une concertation sur l’apprentissage et la réforme de la formation professionnelle. La confédération FO participe à ces discussions avec le ministère du travail et le ministère de l’Éducation nationale. Ce dernier a sollicité les...

Spécial Contractuels

Le recours aux contractuels, malgré une succession de plans censés sortir de la précarité ces collègues, n’a fait que croître au fil des années. Ils représentent aujourd’hui 17% des effectifs dans la Fonction publique, soit 940000 agents, chiffre qui ne cesse de...