« Concertation sur l’apprentissage » : plus que jamais, défendre l’enseignement professionnel sous statut scolaire

24 Oct, 2017 | Actualités, Communiqué

Le gouvernement vient d’ouvrir une concertation sur l’apprentissage et la réforme de la formation professionnelle. La confédération FO participe à ces discussions avec le ministère du travail et le ministère de l’Éducation nationale. Ce dernier a sollicité les fédérations syndicales de l‘enseignement. Lors de la première réunion avec le gouvernement, la confédération FO a fait valoir sa volonté de préserver et d’améliorer l’enseignement professionnel et son refus de toute antinomie entre enseignement professionnel et CFA.

Au moment où se développe une vaste campagne de promotion de l’apprentissage, au moment où régions et patronat désignent l’éducation nationale comme un obstacle sur cette voie et alors que 183 LP ont fermé en 10 ans, la FNEC FP-FO rappelle son opposition à toute tentative de remise en cause de la voie professionnelle sous statut scolaire.

Pour la FNEC FP-FO, les récentes déclarations du président du MEDEF demandant d’abaisser l’âge légal pour commencer une formation en apprentissage à 14 ou 15 ans sont inacceptables : cela signifierait la remise en cause de l’obligation scolaire.

Ni aux patrons, ni aux régions

Muriel Pénicaud résume ainsi l’objectif des concertations qui sont en cours : « Il faut que les branches et les entreprises s’impliquent pour la généralisation de l’apprentissage. Elles doivent être plus associées dans la construction des diplômes avec les régions. Ces dernières devront définir une offre de cursus qui corresponde aux besoins des entreprises du territoire et les branches évalueront les besoins à l’échelle nationale ».

C’est la destruction des diplômes nationaux et donc des qualifications, en lien direct avec les ordonnances. La généralisation de l’apprentissage au détriment de la formation professionnelle sous statut scolaire mettrait des milliers d’élèves sous la coupe directe des patrons. C’est le bradage de l’enseignement professionnel pour satisfaire aux besoins du patronat.

On ne sera pas surpris de voir dans ces conditions la surenchère à laquelle se livrent patronat et régions :

Le président du MEDEF réclame que « les entreprises aient la main totalement ou en coresponsabilité, sur les filières d’apprentissages, sur les CFA » et « que le financement soit direct, que ça ne passe plus par les régions ». L’institut Montaigne quant à lui préconise de « confier aux seules régions le pilotage de la voie professionnelle ».

La plus grande vigilance s’impose. En 2015, la résolution sociale du Congrès Confédéral de Tours dénonçait la logique de « destruction de l’égalité des droits des citoyens à la formation qualifiante débouchant sur des diplômes nationaux sur tout le territoire. » Elle s’opposait « à la régionalisation des diplômes et de la gestion des personnels. (…) Tout jeune qui le souhaite doit pouvoir être scolarisé dans un lycée professionnel public pour y préparer un diplôme et effectuer le parcours professionnel du CAP niveau V au BTS niveau III ce qui permettrait aux jeunes l’acquisition d’une qualification en fonction de leurs demandes. »

C’est bien de la défense des qualifications qu’il s’agit et la FNEC FP FO rappelle que les résultats de l’enseignement professionnel en matière de qualification sont bien supérieurs à ceux de l’apprentissage (71% dans le premier, 50% dans le second).

L’enseignement professionnel, c’est l’école. Un apprenti est un salarié, avec un contrat de travail.

La FNEC FP FO est fermement déterminée à défendre :

  • L’enseignement professionnel initial public laïque, sous statut scolaire, dans des établissements spécifiques, les lycées professionnels.
  • Le maintien du statut de PLP garant de l’existence de l’enseignement professionnel initial, public, laïque, sous statut scolaire.

« Agenda social » du ministère de l’Éducation nationale FO ne participera pas à la destruction des statuts

La FNEC FP-FO était invitée le 5 avril par la conseillère sociale du ministre en présence de la DGRH à une réunion de présentation de sur l’« agenda social » du ministre. Force Ouvrière a tout d’abord indiqué que nous n’étions pas demandeurs d’un « agenda social »...

CSE du 12 avril 2018

Ci-contre les déclarations de la FNEC FP-FO au CSE du 12 avril 2018 CSE du 12 avril - déclarations préalables

Appel de l’interfédérale du 10 avril

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants » Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles...

Communiqué UIAFP

Ci-joint un communiqué de l'UIAFP 2018-04-10 Communiqué UIAFP Dialogue social ou dialogue de sourd...

Communiqué Tolbiac

La FNEC FP FO tient à exprimer son inquiétude face à la situation à l’université de Paris Tolbiac. Alors que des AG de plus en plus nombreuses se tiennent dans plusieurs universités, rassemblant étudiants et personnels, le président de l’université Paris 1 a demandé...

Communiqué des fédérations de l’éducation

Ci-joint le communiqué interfédéral de l'éducation 4 avril interfd

Ils défendent le statut. Ils refusent la privatisation. Soutien et solidarité avec les cheminots.

La FNEC FP-FO apporte son entier soutien aux cheminots en grève pour bloquer la volonté du gouvernement de privatiser la SNCF et de détruire leur statut. La FNEC FP-FO appelle tous ses syndicats à exprimer ce soutien par tous les moyens aux syndicats de la fédération...

Inclusion scolaire systématique : un constat alarmant La FNEC FP FO demande au gouvernement d’ouvrir des négociations en urgence sur les conditions de travail des personnels

A l’initiative de la FNEC FP-FO, s’est tenue le 28 mars 2018, dans les locaux de la Confédération FORCE OUVRIERE, une conférence sur le sujet de l’inclusion scolaire systématique rendue obligatoire par la loi PEILLON de 2013 et mise en œuvre par le ministre actuel de...

PSYEN-EDO Plan de fermeture des CIO et affectation des Psyen-EDO en établissements Basculement des personnels des DRONISEP aux Régions

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus à la demande du ministère le 23 mars sur l’orientation. Le  ministère a présenté comme aux autres organisations syndicales, son projet en  matière d’orientation, d’emplois de Psyen-EDO, de directeur de CIO, des différentes...

Réforme du lycée : marche forcée à l’autonomie et à la destruction du bac confirmées !

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus au ministère le 23 mars. Le ministère voulait présenter les horaires du nouveau lycée Blanquer. FO a rappelé son opposition à ces contre réformes ainsi que le vote contre les décrets présentés au Conseil  Supérieur de...