Communiqué commun FSPS FO et FNEC FP-FO Non à l’universitarisation ! Non à Parcoursup ! Maintien des IFSI garant d’une véritable formation paramédicale !

28 Août, 2018Actualités, Communiqué

 Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont annoncé, le 5 juillet, une nouvelle étape dans le processus d’universitarisation des formations en santé, en particulier celles des paramédicaux. Pour FO, celle-ci ne pourra que déboucher sur une destruction de la formation des futurs infirmiers et de leur qualification.

Cette réforme est déjà en place dans la formation des professeurs des écoles. Avec la disparition des écoles normales, le concours de recrutement a été remplacé par une sélection à l’entrée en master des métiers de l’éducation et de la formation, s’attaquant ainsi au statut de fonctionnaire des futurs enseignants

Pour les infirmiers et manipulateurs en électroradiologie médicale, dès la rentrée de 2019, le concours d’entrée dans les instituts de formation est supprimé, au profit d’une sélection sur dossier, via le dispositif « ParcourSup ». En 2020, d’autres formations paramédicales et sociales seront concernées.

Le bilan de Parcoursup est désastreux. Il est inacceptable !

 Au plan national, selon la presse, la moitié des élèves n’a pas validé son affectation et près de 90 000 sont toujours en attente, ou n’ont reçu aucune proposition. C’est sans compter ceux qui ont accepté une proposition par défaut, c’est-à-dire un vœu qui n’était pas prioritaire, sachant que la Ministre Mme Vidal n’ouvrirait pas suffisamment de places dans les universités (certains ont même renoncé à passer l’examen, pour retenter leur chance l’année prochaine). Près de 100 000 candidats ont quitté la plateforme Parcoursup, et des milliers de bacheliers, quand ils en ont les moyens financiers, se tournent vers le privé.

Ces mesures sont donc une aberration !

 Actuellement, ce sont environ 180 000 candidats qui chaque année se présentent au concours d’entrée en IFSI pour un potentiel d’environ 30 000 places (350 écoles d’infirmières au total). Comment ce logiciel pourra-t-il affecter correctement chaque candidat dans un IFSI en correspondance avec le choix de chaque candidat ?

Qu’en sera-t-il demain de l’accès à la formation professionnelle et aux reconversions pour les agents hospitaliers dans les IFSI ? Qu’en sera-t-il même de l’existence des IFSI dans le cadre de l’universitarisation ? Cherche-t-on à dissuader les futurs candidats ? Un grand nombre d’entre eux risquent de renoncer, à force d’être placés sur des listes d’attente !

A cet égard, l’enquête réalisée par le Comité d’entente des formations infirmières et cadres (CEFIEC) en mai dernier, met en lumière la satisfaction des étudiants vis-à-vis de leur formation actuelle. Ces derniers, au travers des quelques 6 270 répondants, soit 21% des effectifs de deuxième année, semblent en revanche appréhender le processus d’universitarisation. 80% d’entre eux sont ainsi satisfaits ou très satisfaits de leur condition d’apprentissage. Le passage à l’université n’est pas pour eux gage de qualité, indiquent-ils à 57%. Ils sont en outre 76% à craindre “un appauvrissement professionnel” et 91% à souhaiter une formation dans un seul lieu… incarné par un institut.”

 Aussi, nos deux fédérations FO ont les mêmes exigences et revendications : 

  • Retrait de Parcoursup !
  • Non à l’universitarisation !
  • Maintien des IFSI !
  • Préservation d’un enseignement professionnel de qualité délivré par les instituts de formation qui répond aux exigences de la qualification des paramédicaux !
  • Défense des diplômes nationaux !

Paris, le 31 juillet 2018

Retraites, statut de directeur, nouveau pacte avec les enseignants… Le gouvernement multiplie les agressions : « il faut les arrêter ! »

Quelques jours seulement après le suicide de notre collègue Christine Renon, au moment où plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Bobigny, comme partout en France pour dire : « il faut que ça s’arrête », le ministre Blanquer ose tenter de récupérer...

Éditorial SI 212 : L’heure n’est pas à la concertation pour discuter des modalités d’application mais à la mobilisation et la grève unie pour empêcher la réforme Delevoye !

Nous avons reçu le mardi 1er octobre du ministre de l’Éducation nationale, monsieur Blanquer, et du haut-commissaire aux retraites, monsieur Delevoye, une invitation à une « concertation sectorielle relative à la réforme des retraites ». La FNEC FP-FO ne s’y rendra...

Jusqu’à 40 % de pension en moins ! LE PROJET MACRON – DELEVOYE CONTRE LES RETRAITES EST INSUPPORTABLE ! IL DOIT DISPARAITRE Préparons la grève à compter du 5 décembre

 Après la loi Blanquer, la réforme du lycée, la publication de la loi de destruction de la Fonction Publique, le gouvernement entend s’attaquer avec une brutalité inouïe à nos retraites. S’appuyant sur la publication du rapport Delevoye le 18 juillet dernier, le...

Combien faudra-t-il de morts ?

C’est avec beaucoup d’émotion que les personnels ont pris connaissance du décès de notre collègue directrice de l’école maternelle de Pantin (93) et du courrier qu’elle a laissé. Elle y décrit de manière très précise, avec un remarquable recul de quelqu’un qui a déjà...

Le nouveau “contrat social” au ministère de l’Éducation nationale : Mutations et promotions à la tête du client !

Jusqu’à maintenant, les décisions de l’employeur concernant la carrière des fonctionnaires (mutations, avancement,…) sont contrôlées par les organisations syndicales siégeant dans les commissions administratives paritaires (CAP). Mais la loi de Transformation de la...

L’objectif du projet Macron-Delevoye : baisser le montant des pensions !

SORTEZ VOS CALCULETTES Tous les calculs dans le fichier ci-contre sont effectués avec les paramètres suivants : Code des pensions civiles et militaires actuel (CDCM) : 75 % du dernier traitement détenu les 6 derniers mois ; valeur du point d’indice annuel actuel de...

300 € annuels d’augmentation annoncés par le ministre Blanquer : MERCI PATRON !

Quelques jours avant la rentrée scolaire, le ministre Blanquer s’est répandu sur les ondes et les écrans en annonçant pour 2020 que les professeurs engrangeront 300€ bruts d’augmentation « en moyenne ». Ce qui reviendrait à 25€ par mois, soit 17€ nets, toujours en...

Rentrée scolaire, rentrée sociale : se rassembler sur les revendications

Le gouvernement et le ministre de l’Éducation nationale font feu de tout bois dans une communication annonçant « l’acte 2 du quinquennat » qui changerait radicalement l’acte 1 : « écoute, modestie, horizontalité… » ! MAIS La réalité des semaines qui viennent de...

Comité Technique Ministériel du 9 juillet : la FNEC FP-FO vote CONTRE (*) le décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen

Un Comité Technique Ministériel s’est réuni le 9 juillet avec à l’ordre du jour notamment un décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen, ainsi qu’un projet d’arrêté sur la possibilité de tenir conjointement d’ici 2022 les CTA, CTSA et CHSCT A des académies de...

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Vous trouverez ci-dessous la déclaration que la FNEC FP-FO avait prévu de lire lors de la réunion intersyndicale convoquée par le ministre de l’Education nationale le 8 juillet 2019, pour évoquer son agenda social. « Compte-tenu du contexte », le ministre a annulé...