Communiqué commun FSPS FO et FNEC FP-FO Non à l’universitarisation ! Non à Parcoursup ! Maintien des IFSI garant d’une véritable formation paramédicale !

28 Août, 2018Non classé

 Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont annoncé, le 5 juillet, une nouvelle étape dans le processus d’universitarisation des formations en santé, en particulier celles des paramédicaux. Pour FO, celle-ci ne pourra que déboucher sur une destruction de la formation des futurs infirmiers et de leur qualification.

Cette réforme est déjà en place dans la formation des professeurs des écoles. Avec la disparition des écoles normales, le concours de recrutement a été remplacé par une sélection à l’entrée en master des métiers de l’éducation et de la formation, s’attaquant ainsi au statut de fonctionnaire des futurs enseignants

Pour les infirmiers et manipulateurs en électroradiologie médicale, dès la rentrée de 2019, le concours d’entrée dans les instituts de formation est supprimé, au profit d’une sélection sur dossier, via le dispositif « ParcourSup ». En 2020, d’autres formations paramédicales et sociales seront concernées.

Le bilan de Parcoursup est désastreux. Il est inacceptable !

 Au plan national, selon la presse, la moitié des élèves n’a pas validé son affectation et près de 90 000 sont toujours en attente, ou n’ont reçu aucune proposition. C’est sans compter ceux qui ont accepté une proposition par défaut, c’est-à-dire un vœu qui n’était pas prioritaire, sachant que la Ministre Mme Vidal n’ouvrirait pas suffisamment de places dans les universités (certains ont même renoncé à passer l’examen, pour retenter leur chance l’année prochaine). Près de 100 000 candidats ont quitté la plateforme Parcoursup, et des milliers de bacheliers, quand ils en ont les moyens financiers, se tournent vers le privé.

Ces mesures sont donc une aberration !

 Actuellement, ce sont environ 180 000 candidats qui chaque année se présentent au concours d’entrée en IFSI pour un potentiel d’environ 30 000 places (350 écoles d’infirmières au total). Comment ce logiciel pourra-t-il affecter correctement chaque candidat dans un IFSI en correspondance avec le choix de chaque candidat ?

Qu’en sera-t-il demain de l’accès à la formation professionnelle et aux reconversions pour les agents hospitaliers dans les IFSI ? Qu’en sera-t-il même de l’existence des IFSI dans le cadre de l’universitarisation ? Cherche-t-on à dissuader les futurs candidats ? Un grand nombre d’entre eux risquent de renoncer, à force d’être placés sur des listes d’attente !

A cet égard, l’enquête réalisée par le Comité d’entente des formations infirmières et cadres (CEFIEC) en mai dernier, met en lumière la satisfaction des étudiants vis-à-vis de leur formation actuelle. Ces derniers, au travers des quelques 6 270 répondants, soit 21% des effectifs de deuxième année, semblent en revanche appréhender le processus d’universitarisation. 80% d’entre eux sont ainsi satisfaits ou très satisfaits de leur condition d’apprentissage. Le passage à l’université n’est pas pour eux gage de qualité, indiquent-ils à 57%. Ils sont en outre 76% à craindre “un appauvrissement professionnel” et 91% à souhaiter une formation dans un seul lieu… incarné par un institut.”

 Aussi, nos deux fédérations FO ont les mêmes exigences et revendications : 

  • Retrait de Parcoursup !
  • Non à l’universitarisation !
  • Maintien des IFSI !
  • Préservation d’un enseignement professionnel de qualité délivré par les instituts de formation qui répond aux exigences de la qualification des paramédicaux !
  • Défense des diplômes nationaux !

Paris, le 31 juillet 2018

Compte rendu du CSE du 17 septembre 2020

Déclaration liminaire (voir déclaration liminaire CTMEN du 15 septembre 2020) Suite à la déclaration liminaire, dressant le tableau d’un rentrée chaotique, le directeur général de l’enseigne- ment scolaire se félicite d’une rentrée qui « s’est objectivement bien...

La protection des personnels c’est la satisfaction des revendications !

 Le ministre vient à grand renfort de médias d’annoncer l’allègement du protocole sanitaire dans les écoles. De qui se moque-t-il ? Alors que depuis des mois, celui-ci s’exonère de toutes ses responsabilités d’employeur en matière de protection des personnels, en...

Bulletin n°1 Actualités FNEC FP FO en poste à l’étranger

Calendrier de la campagne de recrutement pour les postes d‘expatriés de l’AEFE, mise en ligne le 27 août 2020.Le lien suivant détaille les conditions de recrutement, le profil des candidats et le...

Lycées professionnels, la menace se précise

Une émouvante tribune patronale sur la chance offerte aux alternants, quelques milliards du plan de relance pour sauver l’apprentissage, il ne manquait plus qu’un bon rapport institutionnel pour ficeler le tout. C’est chose faite. Dans un rapport d’audit, sobrement...

Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO et CR du CTMEN du 15 septembre 2020

 La FNEC FP-FO condamne la poursuite et l’aggravation des mesures répressives et liberticides engagées par le gouvernement Castex en cette rentrée. En utilisant les pouvoirs spéciaux qui lui ont été confiés par la loi dite d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement :...

Prime Covid

Depuis l’annonce du versement d’une prime dite « COVID » à certains agents du CNED, la colère monte chez nombre de personnels tant le nombre de bénéficiaires s’avère restreint, la répartition par catégorie sujette à discussion (19 A, 11 B et 2 C : chiffres fournis...

Rentrée des AESH : FO défend vos droits et votre salaire !

 Les AESH en première ligne  Lors de sa conférence de rentrée, le ministre Blanquer a rappelé l’engagement d’Emmanuel Macron pour 2021  : « aucun enfant sans solution de scolarité au mois de septembre ». 385 000 enfants en situation de handicap seraient scolarisés en...

Concours Covid 2020 : le ministre change les règles et impose un oral « de titularisation » Inacceptable ! Signez la pétition FO

 Le ministère a présenté fin août un projet d’arrêté « fixant les modalités complémentaires d’évaluation et de titularisation » pour les collègues ayant réussi les concours 2020 sans avoir passé d’oraux. La FNEC-FP-FO a rappelé que la crise du Covid n’avait rien...

Le protocole « sanitaire » ne protège personne … excepté le ministre

 Le ministre voudrait imposer aux personnels un protocole dit « sanitaire », présenté le 27 août sans avoir recueilli l’avis des représentants au Comité d’Hygiène et Sécurité Conditions de Travail (CHSCT). Alors que pendant des semaines, au plus fort de la crise...

Face à l’enfumage du « Grenelle » de Blanquer : 183€ pour tous dès maintenant sans contrepartie !

 Le ministre Blanquer annonce qu’il lance « un Grenelle des professeurs   ». Cette musique n’est pas nouvelle. Elle était apparue en pleine mobilisation contre la réforme de retraites, qui a certes été pour le moment retardée mais qui reste inscrite au calendrier ...