Communiqué commun FSPS FO et FNEC FP-FO Non à l’universitarisation ! Non à Parcoursup ! Maintien des IFSI garant d’une véritable formation paramédicale !

28 Août, 2018 | Actualités, Communiqué

 Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont annoncé, le 5 juillet, une nouvelle étape dans le processus d’universitarisation des formations en santé, en particulier celles des paramédicaux. Pour FO, celle-ci ne pourra que déboucher sur une destruction de la formation des futurs infirmiers et de leur qualification.

Cette réforme est déjà en place dans la formation des professeurs des écoles. Avec la disparition des écoles normales, le concours de recrutement a été remplacé par une sélection à l’entrée en master des métiers de l’éducation et de la formation, s’attaquant ainsi au statut de fonctionnaire des futurs enseignants

Pour les infirmiers et manipulateurs en électroradiologie médicale, dès la rentrée de 2019, le concours d’entrée dans les instituts de formation est supprimé, au profit d’une sélection sur dossier, via le dispositif « ParcourSup ». En 2020, d’autres formations paramédicales et sociales seront concernées.

Le bilan de Parcoursup est désastreux. Il est inacceptable !

 Au plan national, selon la presse, la moitié des élèves n’a pas validé son affectation et près de 90 000 sont toujours en attente, ou n’ont reçu aucune proposition. C’est sans compter ceux qui ont accepté une proposition par défaut, c’est-à-dire un vœu qui n’était pas prioritaire, sachant que la Ministre Mme Vidal n’ouvrirait pas suffisamment de places dans les universités (certains ont même renoncé à passer l’examen, pour retenter leur chance l’année prochaine). Près de 100 000 candidats ont quitté la plateforme Parcoursup, et des milliers de bacheliers, quand ils en ont les moyens financiers, se tournent vers le privé.

Ces mesures sont donc une aberration !

 Actuellement, ce sont environ 180 000 candidats qui chaque année se présentent au concours d’entrée en IFSI pour un potentiel d’environ 30 000 places (350 écoles d’infirmières au total). Comment ce logiciel pourra-t-il affecter correctement chaque candidat dans un IFSI en correspondance avec le choix de chaque candidat ?

Qu’en sera-t-il demain de l’accès à la formation professionnelle et aux reconversions pour les agents hospitaliers dans les IFSI ? Qu’en sera-t-il même de l’existence des IFSI dans le cadre de l’universitarisation ? Cherche-t-on à dissuader les futurs candidats ? Un grand nombre d’entre eux risquent de renoncer, à force d’être placés sur des listes d’attente !

A cet égard, l’enquête réalisée par le Comité d’entente des formations infirmières et cadres (CEFIEC) en mai dernier, met en lumière la satisfaction des étudiants vis-à-vis de leur formation actuelle. Ces derniers, au travers des quelques 6 270 répondants, soit 21% des effectifs de deuxième année, semblent en revanche appréhender le processus d’universitarisation. 80% d’entre eux sont ainsi satisfaits ou très satisfaits de leur condition d’apprentissage. Le passage à l’université n’est pas pour eux gage de qualité, indiquent-ils à 57%. Ils sont en outre 76% à craindre “un appauvrissement professionnel” et 91% à souhaiter une formation dans un seul lieu… incarné par un institut.”

 Aussi, nos deux fédérations FO ont les mêmes exigences et revendications : 

  • Retrait de Parcoursup !
  • Non à l’universitarisation !
  • Maintien des IFSI !
  • Préservation d’un enseignement professionnel de qualité délivré par les instituts de formation qui répond aux exigences de la qualification des paramédicaux !
  • Défense des diplômes nationaux !

Paris, le 31 juillet 2018

Parcoursup : pas plus acceptable en 2019 qu’en 2018 !

Parcoursup a vocation « à progresser en permanence », promettait le ministre Blanquer le mercredi 15 mai, jour des premiers résultats. Or, la plateforme PARCOURSUP a rencontré un sérieux dysfonctionnement vendredi 17 mai. De nombreux candidats qui avaient reçu une...

Loi Blanquer, accompagnement PPCR, réforme territoriale : le ministre travaille activement à la destruction de la Fonction publique

École de la Confiance et Transformation de la Fonction publique : les deux lois ne sont pas encore votées mais le ministère de l’Education nationale a tout préparé. Dans le cadre d’un monologue social, où les organisations syndicales sont convoquées tous les jours à...

Arrestation d’une syndicaliste enseignante : la répression, ça suffit !

La FNEC FP-FO reprend à son compte le communiqué des organisations syndicales de Paris qui apportent un soutien plein et total à notre camarade de la Commission exécutive du SNFOLC Paris. « Les organisations syndicales de Paris SNES, SNFOLC, SNETAA FO, SUD, CGT...

« Ecole de la confiance » : il n’y a pas d’alternative, le gouvernement doit retirer son projet de loi !

Confronté aux mobilisations d’ampleur contre le projet de loi Ecole de la confiance, le gouvernement multiplie les annonces, de manière parfois contradictoire.    Le Ministre communique sur la réécriture de l'article 6 de sa loi sur les EPSF, mais le Sénat propose des...

Stop aux violences policières ! Stop à la répression d’État ! Liberté de manifester et de faire valoir les revendications !

 Samedi 13 avril, des dizaines de milliers de travailleurs issus de multiples couches sociales, salariés, enseignants, jeunes, retraités ont voulu se rassembler à Toulouse et manifester, avec les gilets jaunes, avec leurs organisations, pour lutter contre l’injustice...

Formation continue : le ministère veut mettre en place des formations obligatoires sur le temps des vacances ! Inacceptable pour la FNEC FP-FO !

Lors d’un groupe de travail le 3 avril, la direction générale des ressources humaines (DGRH) a indiqué la volonté du ministre d’ouvrir par un nouveau décret la possibilité d’organiser de la formation continue sur le temps des vacances. La DGRH a indiqué que suite à la...

PPCR : toujours l’arbitraire, qui serait encore aggravé par de nouvelles modifications !

Les circulaires parues au BO le 21 mars 2019 pour le passage à la hors-classe des enseignants ont confirmées que les appréciations posées par la hiérarchie lors du 3ème rendez-vous carrière resteraient gravées dans le marbre. La FNEC FP-FO intervient sans relâche pour...

Retrait de la Loi Blanquer : la mobilisation s’enracine s’élargit

Après des manifestations massives le samedi 30 mars mêlant enseignants et parents d’élèves, plusieurs milliers de personnels de l’Education nationale se sont à nouveau mis en grève le 4 avril pour exiger le retrait de la loi Blanquer. Des milliers de manifestants ont...

Menaces sur l’école maternelle Monsieur Blanquer, vos démentis sont des aveux Si cela ne change rien comme vous le prétendez, alors retirez votre loi

Depuis 15 jours, avec l’aide de médias tout acquis à sa cause qui relaient complaisamment ses propos, le ministre Blanquer tente de démentir le fait que sa loi menace l’existence de l’école maternelle publique. Appliquant le vieil adage selon lequel plus le mensonge...

 Rectorats de Caen et de Rouen : Non à la fusion, arrêt de l’expérimentation !

Depuis la grève massive des personnels des Rectorats et DSDEN de Caen et Rouen le 21 mars, la mobilisation ne faiblit pas. Pas une journée ne passe sans que les personnels avec les syndicats FO se réunissent en AG, manifestent leur volonté de faire reculer le ministre...