Comité Technique Ministériel du 9 juillet : la FNEC FP-FO vote CONTRE (*) le décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen

10 Juil, 2019Actualités, Communiqué

Un Comité Technique Ministériel s’est réuni le 9 juillet avec à l’ordre du jour notamment un décret fusionnant les académies de Caen et de Rouen, ainsi qu’un projet d’arrêté sur la possibilité de tenir conjointement d’ici 2022 les CTA, CTSA et CHSCT A des académies de Caen de Rouen.

Les organisations syndicales FNEC FP-FO, FSU, CGT Educ’Action, SNALC et SGEN-CFDT ont décidé d’adopter une déclaration intersyndicale (**).

Pour ce CTM, la FNEC FP-FO avait demandé au préalable la participation d’un expert FO, élu au CTA de l’académie de Rouen. Un bilan depuis le début de l’expérimentation a été effectué avec un point précis sur les postes supprimés, les dysfonctionnements dans les services et les instances représentatives, le mal-être des personnels, la mobilisation massive des personnels contre la fusion des académies et pour avoir un recteur à Caen et un recteur à Rouen.

Pour la FNEC FP-FO, le ministère et le gouvernement veulent la mise en place d’une Agence Régionale de l’Education sur le même modèle que les ARS. Notons d’ailleurs que récemment pour la région Normandie, une Agence Régionale de l’Orientation a été mise en place.

Ainsi, tout est prêt pour cette mise en place d’une ARE avec un recteur de région + un préfet de région + un président de région.

Pour la FNEC FP-FO, il ne s’agit pas de la construction d’une académie de Normandie mais bel et bien de la destruction des académies de Caen et de Rouen.

La fusion des académies est effectuée à marche forcée, sans prendre en compte les réalités du terrain et encore moins les revendications des personnels avec une très grande majorité de leurs organisations syndicales.

La FNEC FP-FO reste disponible et accompagnera les personnels réunis en assemblées générales et en comité d’organisation pour une grève massive sur le même modèle que celle du 21 mars.

Les personnels ainsi que tous les usagers des deux académies ne sont pas des cobayes pour expérimenter de nouveaux schémas guidés par la volonté e décentraliser et territorialiser l’Education nationale. Les récentes réunions conjointes des CTA de la région académique Limoges, Poitiers et Bordeaux ou de celle de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon démontrent que le ministère met en place la généralisation de cette expérimentation.

Les personnels ont bien compris que la seule chose qui leur est proposée est d’attendre 2022 pour déstructurer entièrement les organisations actuelles ainsi que celles qui se mettraient en place d’ici là. Toute tentative de bi-sites ou miroir ne sont qu’une illusion et un prétexte pour faire entrer dans le rang les personnels et donc de permettre une première dans notre histoire : la fusion de deux académies.

Déterminés, les personnels avec leurs organisations syndicales peuvent faire reculer ce projet funeste guidé uniquement par la volonté du gouvernement. L’heure est à l’information et donc la préparation de la mobilisation dès la rentrée des personnels tous corps confondus.

 

(*) Votes sur le décret fusionnant les académies de Caen et Rouen au CTM du 9 juillet 2019

11 « Contre » : FSU, FNEC FP FO, CGT Educ’Action, SNALC et SGEN-CFDT.

4 « Ne prend pas part au vote » : UNSA.

 

(**) Déclaration intersyndicale FSU, FNEC FP FO, CGT Educ’Action, SNALC et SGEN-CFDT au CTM du 9 juillet 2019.

« A l’ordre du jour de ce Comité Technique Ministériel est inscrit un projet de texte visant à acter la fusion des académies de Caen et de Rouen. Les organisations syndicales FSU, FNEC FP-FO, CGT Educ’Action, SNALC, SGEN-CFDT soulignent que l’expérimentation engagée en 2017 consistant à nommer un seul recteur ou une seule rectrice pour administrer les deux académies est un échec. La mobilisation des personnels des deux rectorats, et plus largement de l’ensemble des deux académies, en témoigne. Elles réaffirment également que ce projet de fusion des deux académies de Caen et de Rouen n’implique aucun intérêt pour le service public d’éducation tant les deux académies correspondent à des réalités différentes pour l’organisation de celui-ci. Les organisations syndicales FSU, FNEC FP-FO, CGT Educ’Action, SNALC, SGEN-CFDT demandent au ministre d’abandonner cette fusion qui ne peut qu’aboutir à dégrader les conditions de travail des personnels et celles relevant des bonnes organisations des services déconcentrés et administration de la mission de service public d’éducation dans les académies de Caen et de Rouen. »

Montreuil, le 10 juillet 2019

Circulaire de rentrée 2020 : Blanquer aggrave le chaos !

Le même gouvernement qui refuse de fournir le dépistage des personnels et des élèves, qui a imposé le télétravail sans respect d’aucune disposition réglementaire, a privé de quatre mois de cours plus de douze millions d’élèves, a imposé le contrôle continu pour le...

Poursuite du démantèlement de l’Education nationale Premiers touchés : les PSYEN !

Un nouveau gouvernement pour une même politique : le Premier ministre a donné le « la » le 8 juillet à l’Assemblée nationale et au Sénat, « Nous ne renoncerons pas ». Cela vaut pour la réforme des retraites, mais aussi pour les réformes engagées contre l’Ecole et les...

Rentrée 2020 : le ministre poursuit la déréglementation et en fait payer le prix aux personnels

 La FNEC FP-FO a été reçue le jeudi 2 juillet par le cabinet du ministre et la DGESCO sur la question de la circulaire de rentrée 2020. Aucun document ne nous a été présenté. « On attend le remaniement ministériel ». En préambule la FNEC FP-FO a indiqué : les...

Déclaration de la FNEC FP-FO au CHSCT-M du 2 juillet 2020

Mesdames et Messieurs, Non seulement Monsieur MACRON n’a pas suspendu les réformes durant la crise sanitaire, mais son gouvernement tente de faire passer toutes celles qui n’avaient pas été menées à leur terme. Pour les citoyens, c’est un état d’urgence maintenu avec...

Pas de génération sacrifiée ! Chaque élève doit avoir accès à la filière de son choix !

La gestion catastrophique par le gouvernement, relayée par le ministère avec les pseudo-protocoles sanitaires, a privé des centaines de milliers de lycéens de quatre mois de cours. Pas de vrai baccalauréat, pas d’épreuves terminales, pas de reprise dans des conditions...

Les PIAL, c’est toujours non ! Un vrai statut et un vrai salaire, c’est oui ! Tous au rassemblement du 24 juin pour faire valoir les revendications !

Le ministère a installé un comité de suivi des AESH depuis le 11 février 2019. Il affirme vouloir améliorer la situation des AESH mais s’applique à mettre en œuvre les dispositions prévues par la loi Blanquer  dite « Pour une école de la confiance » notamment la...

À bas le protocole « sanitaire » ! Satisfaction des revendications, tout de suite !

Rassemblements devant les DSDEN et rectorats le 24 juin ! C’est à nouveau par média interposé que les personnels ont pris connaissance des nouvelles dispositions envisagées par le ministre à partir du 22 juin. Quel mépris pour les personnels, les directeurs d’école,...

 Compte-rendu de l’audience de la FNEC FP-FO du 16 juin 2020  auprès du ministre de l’Éducation nationale

Une délégation de la FNEC FP-FO a été reçue par le ministre en visioconférence le mardi 16 juin 2020. Le ministre a souhaité indiquer en préambule, comme lors de la précédente audience, qu’il n’était pas satisfait des publications et des communiqués de notre...

Déclaration liminaire FNEC FP-FO CTMEN du 12 juin 2020

 En plein état d’urgence, bien qu’interdits par le gouvernement, des rassemblements et des manifestations ont lieu tous les jours. Sans rien attendre de l’enfumage du Ségur de la Santé, les personnels hospitaliers déploient leurs banderoles, à Clichy, Saint-Etienne,...

Stop au prof bashing ! C’est le ministre Blanquer et son  protocole qui détruisent l’Ecole !

Depuis plusieurs jours, les médias se déchaînent contre les enseignants. De L’Opinion («Enseignants en roue libre») à France 2 («Comment des milliers de profs n’ont pas assuré leur propre cours pendant le confinement») en passant par France Inter («Si les salariés de...