Arrestation d’une syndicaliste enseignante : la répression, ça suffit !

13 Mai, 2019Non classé

La FNEC FP-FO reprend à son compte le communiqué des organisations syndicales de Paris qui apportent un soutien plein et total à notre camarade de la Commission exécutive du SNFOLC Paris.

« Les organisations syndicales de Paris SNES, SNFOLC, SNETAA FO, SUD, CGT apportent leur soutien à la collègue responsable syndicale du SNFOLC 75 qui, avec son compagnon, ont été arrêtés par la police et placés en garde à vue à la fin de la manifestation des gilets jaunes du samedi 11 mai. Ils manifestaient dans le cortège Education inter-degrés Ile de France, mobilisation qui s’inscrit dans la lutte contre les reformes Blanquer.

Durant toute la manifestation notre collègue a porté la banderole de l’Education en lutte. Tous ceux qui étaient à côté d’elle peuvent témoigner que notre collègue et responsable syndicale a manifesté pacifiquement.

Notre collègue est sortie de garde à vue samedi soir vers 19H40. Le motif de son arrestation serait : “insulte à président de la République”. Son compagnon, lui, est toujours en garde à vue et devait être auditionné le dimanche 12 mai. Le motif retenu contre lui serait : “provocation à la rébellion”. Durant la garde à vue de cette collègue et de son compagnon il nous a été impossible de savoir où elle se trouvait ; et ce malgré l’intervention du secrétaire académique du SNFOLC 75 auprès des services de police qui lui ont fait comprendre qu’ils ne pouvaient lui donner aucune information. Les organisations syndicales de Paris SNES, SNFOLC, SNETAA FO, SUD, CGT demandent :

  • La sortie immédiate de garde à vue du compagnon de notre collègue
  • L’annulation de la convocation au commissariat de notre collègue ce lundi 13 mai
  • l’arrêt des des poursuites.

Les organisations syndicales resteront vigilantes aux suites données à cette affaire. Elles dénoncent les arrestations arbitraires, les tentatives d’intimidation qui se multiplient dans les mobilisations contre les réformes dans l’Éducation Nationale. »

La FNEC FP-FO, présente aujourd’hui le 12 mai au rassemblement devant le commissariat du 12ème arrondissement avec le SNFOLC, interpelle à son tour, l’ensemble des pouvoirs publics pour que cesse toute répression qui s’abat sur les salariés, les professeurs, les syndicalistes, les gilets jaunes. Elle interpellera en ce sens le ministre lors du CTM. La FNEC FP-FO et le SNFOLC seront à nouveau présents devant le commissariat du 12ème arrondissement le lundi 13 mai à 10h.

Nous exigeons que toutes les poursuites soient abandonnées.

Pour la FNEC FP-FO, ces mises en garde à vue sont les conséquences de la politique d’un gouvernement qui ne veut pas entendre les revendications exprimées depuis des mois et qui maintenant agit par la répression systématique. La loi « anti-casseurs », la loi Blanquer avec son article qui exigerait de nous un devoir d’exemplarité dans et en dehors de l’Ecole, c’est la mise au pas des salariés, des personnels.

Le gouvernement veut faire taire toutes les critiques sur sa politique alors qu’elle est rejetée.

Elle appelle les syndicats départementaux à soutenir dans l’unité la plus large notre camarade et à le faire savoir.

Elle soutient tous les personnels qui décideront la grève dès le lundi 13 mai.

La FNEC FP-FO agit et agira toujours contre la répression, pour le droit de manifester, pour les libertés individuelles et collectives.

Communiqué du 12 mai 2019

Le ministre doit assurer la protection des personnels et répondre à toutes leurs revendications ! Il y a urgence !

Le président Macron a décrété mercredi un nouveau « confinement » en mettant en avant la progression de l’épidémie et la saturation des lits d’hôpitaux. Il a annoncé que les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts… Cela pose une nouvelle fois la question...

Défendre l’Ecole républicaine, c’est défendre ses personnels, leurs statuts et leur autorité

Déclaration de la FNEC FP-FO pour le CTMEN prévu le 21 octobre (annulé et reporté) La FNEC FP-FO avec sa Confédération a pris toute sa place dans les initiatives et rassemblements en soutien à la famille de Samuel Paty, à ses collègues, en défense des libertés...

Bulletin n°2 Actualités FNEC FP-FO en poste à l’étranger

Demande de service à temps partiel 2021/2022 La campagne de demande de temps partiel débute. Voici le message adressé aux établissements :La campagne des demandes de temps partiel ouvre à compter du 15 octobre 2020. L’Agence invite les établissements à saisir dans...

Assassinat d’un enseignant, la FNEC FP-FO reçue au Ministère

La FNEC FP-FO a appris avec horreur le crime qui a coûté la vie à un professeur du collège Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine, devant son établissement. Elle condamne cet acte odieux et présente ses sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses...

« Grenelle » Le ministre Blanquer confirme l’enfumage La FNEC FP-FO réaffirme les revendications

Le ministère a présenté mardi 13 octobre ce qu’il appelle « la revalorisation des enseignants et assimilés » dans le cadre de son « Grenelle ». Il reprend, avec quelques nouveautés, ce qu’il a présenté en début d’année 2020 – qui rappelons-le – se situait dans le...

« Prends tes DIM à ton cou ! » (Slogan de la marque en 1987)

Depuis quelques heures, la presse rend compte de la potentielle dangerosité des masques DIM fournis par le ministère de l’Éducation nationale à l’ensemble de ses personnels. Ils sont traités à la zéolite de cuivre et d’argent, substances considérées comme toxiques...

Le futur professeur : un contractuel de moins en moins onéreux !

Inscrites dans l’agenda social et le « Grenelle des professeurs », la réforme des concours et la généralisation de l’alternance pour les futurs candidats aux concours prennent tout leur sens. Le ministre d’un côté essaie de « vendre » 400 millions de pseudo...

Compte rendu du CSE du 6 octobre 2020 la FNEC FP-FO vote contre de nouvelles mesures de musèlement des personnels

 Déclaration liminaire  De nouvelles restrictions sanitaires sont mises en œuvre aujourd’hui dans les zones dites écarlates, mais aucune mesure n’a été prise pour augmenter les lits et les recrutements dans les   hôpitaux. Les libertés individuelles et collectives,...

Non à l’austérité pour les personnels des lycées Éducation prioritaire ! Maintien des primes ! Augmentation générale des salaires !

La FNEC FP-FO dénonce l’arrêt depuis le 1er septembre 2020 du versement de l’indemnité de sujétion spéciale ZEP pour les personnels exerçant en lycées généraux et   professionnels. Pour rappel, la réforme de l’éducation prioritaire de 2014 avait redéfini les...

Journée mondiale des enseignants : défense des libertés fondamentales ! défense des garanties statutaires !

La résolution présentée par la FNEC FP-FO avec le SNETAA-FO/France, la F-SYNTER/Burkina Faso, le SYNAFEN/Niger, le SNAPEST/Algérie, l’UNPEF/Algérie, GEW/Allemagne, EGITIM-SEN/Turquie, OLME/Grèce et KTOEOS/Chypre au dernier congrès de l’Internationale de l’Éducation...