Après une jour­née de grève his­to­rique… M.M Cas­tex et Blan­quer ne répondent pas aux revendications !

14 Jan, 2022Com­mu­ni­qué, Défense du sta­tut, Twit­ter

La grève jeu­di 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale a été un suc­cès his­to­rique : une grève mas­sive, des mil­liers d’écoles voire d’établissements fer­més, des mani­fes­ta­tions puis­santes… Les parents d’élèves ont par­tout appor­té leur sou­tien aux per­son­nels grévistes.

Le pre­mier ministre Cas­tex a été contraint d’accéder à la demande for­mu­lée la veille par la tota­li­té des orga­ni­sa­tions syn­di­cales avec la FCPE, et de les rece­voir le soir même.

Qu’a annon­cé le pre­mier ministre ? Répond-il aux revendications ?

Sur la ques­tion des postes et des recru­te­ments immé­diats, des ensei­gnants seront recru­tés sur la liste com­plé­men­taire dans le 1er degré en tant que fonc­tion­naires. La FNEC FP-FO, qui porte cette reven­di­ca­tion depuis des mois, prend acte de cette annonce mais constate qu’elle ne concerne que le 1er degré et que, mal­gré ses demandes réité­rées au 1er ministre, elle reste non chif­frée. De plus il n’est pas ques­tion de réabon­der ces listes com­plé­men­taires, alors qu’elles sont inexis­tantes dans de nom­breux départements.

Ce qui est chif­fré par contre ce sont les emplois pré­caires et sous-payés que le ministre entend mul­ti­plier : 3 300 contrac­tuels « pour la période à venir » ; 1 500 AED « jusqu’à la fin de l’année sco­laire » ; 1 500 vaca­taires pour l’aide admi­nis­tra­tive. Bref, la pré­ca­ri­sa­tion de l’Éducation natio­nale se poursuit…

Aucune annonce sur la ques­tion sala­riale mal­gré les reven­di­ca­tions por­tées par la FNEC FP-FO devant le 1er ministre ! Alors que le point d’indice est gelé qua­si­ment sans inter­rup­tion depuis 2010, que les fonc­tion­naires ont per­du 21% de leur pou­voir d’achat depuis 2000, que les hos­pi­ta­liers ont pu obte­nir une aug­men­ta­tion indi­ciaire nette de 183€ par mois… tou­jours rien pour les per­son­nels de l’Éducation natio­nale mis à part la réac­ti­va­tion jusqu’au mois de février de la prime pour l’accueil des enfants prio­ri­taires ! Inacceptable !

Le 1er ministre confirme le main­tien du pro­to­cole Blan­quer, qui sera donc sans doute bien­tôt sui­vi d’une 51ème puis d’une 52ème ver­sion tout aus­si inap­pli­cable que les pré­cé­dentes. Il pro­met la livrai­son de masques chi­rur­gi­caux pour fin jan­vier, ce que l’on savait déjà, et des masques FFP2 pour les ensei­gnants de maternelle.

Pour la FNEC FP-FO, le compte n’y est pas et ces réponses ne sont pas à la hau­teur de la colère qui s’est expri­mée ce 13 janvier.

La FNEC FP-FO revendique :

  • Un recru­te­ment immé­diat et à hau­teur des besoins de per­son­nels sous sta­tut dans les écoles, les éta­blis­se­ments et les services !
  • L’augmentation de 20% de la valeur du point d’indice et une aug­men­ta­tion indi­ciaire immé­diate de 183€ net par mois pour les per­son­nels de l’Éducation nationale !
  • L’arrêt des pro­to­coles inapplicables !

La FNEC FP-FO appelle plus que jamais les per­son­nels à se réunir à lis­ter leurs reven­di­ca­tions. Elle sou­tient toutes les ini­tia­tives déci­dées par les AG. Elle appelle à pré­pa­rer une jour­née de grève inter­pro­fes­sion­nelle mas­sive jeu­di 27 jan­vier, pour les salaires, pour les postes à l’École et dans tous les ser­vices publics, aux côtés des sala­riés du pri­vé, et des autres agents de la Fonc­tion publique éga­le­ment vic­times des mesures gouvernementales.

La mobi­li­sa­tion a ébran­lé le gou­ver­ne­ment, il faut main­te­nant leur faire entendre rai­son : la ques­tion de la grève et de la mani­fes­ta­tion natio­nale au minis­tère n’est-elle pas posée ?

La FNEC FP-FO par­ti­ci­pe­ra à la réunion des fédé­ra­tions de l’Éducation natio­nale aujourd’hui à 17h.

Mon­treuil, le 14 jan­vier 2022

En pJ la trame de l’in­ter­ven­tion du Secré­taire géné­ral de la FNEC FP-FO lors de l’audience

Le gou­ver­ne­ment doit répondre : Pré­pa­rons une grève mas­sive jeu­di 27 janvier !

La jour­née de grève et de mani­fes­ta­tion du 13 jan­vier a bous­cu­lé le gou­ver­ne­ment. Celle-ci a contraint le pre­mier ministre à rece­voir les orga­ni­sa­tions syn­di­cales et la FCPE, à faire de pre­mières annonces et à enta­mer des dis­cus­sions avec les organisations…

Compte-ren­­du de la réunion avec le cabi­net du ministre le 19 jan­vier (suite à la grève du 13)

Un « point sani­taire » a été orga­ni­sé par le cabi­net du ministre Blan­quer. Il s’agissait de décli­ner les annonces du Pre­mier ministre Cas­tex au soir de la grève du 13 jan­vier. Postes : le minis­tère annonce le recru­te­ment de la tota­li­té des can­di­dats aux…

Jeu­di 20 jan­vier : la mani­fes­ta­tion pari­sienne aura bien lieu !

Après la grève his­to­rique du 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale, face aux réponses des MM. Blan­quer et Cas­tex, loin d’être à la hau­teur des reven­di­ca­tions qui se sont expri­mées, la colère des per­son­nels n’est pas retom­bée. Les fédé­ra­tions FNEC FP-FO, FSU,…

La FNEC FP-FO sou­tient toutes les mobi­li­sa­tions déci­dées par les per­son­nels et appelle à pré­pa­rer une grève mas­sive le 27 janvier

La grève jeu­di 13 jan­vier dans l’Éducation natio­nale a été un suc­cès his­to­rique : une grève mas­sive, des mil­liers d’écoles voire d’établissements fer­més, des mani­fes­ta­tions puis­santes… Les parents d’élèves ont par­tout appor­té leur sou­tien aux personnels…

Face au rejet mas­sif qui s’exprime, le gou­ver­ne­ment doit répondre immé­dia­te­ment ! Cette situa­tion ne peut plus perdurer !

Jeu­di 13 jan­vier la colère des per­son­nels explose. Confron­tés aux pro­to­coles Blan­quer qui génèrent le chaos dans les écoles et les éta­blis­se­ments, aux ordres et aux contrordres per­ma­nents, au manque de postes et de per­son­nels, les per­son­nels ont dit « stop !…

En grève et dans l’action jeu­di 13 jan­vier : face à la crise sani­taire, res­pec­ter les per­son­nels, don­ner à l’École les moyens de fonctionner

Depuis la ren­trée de jan­vier, l’é­pui­se­ment et l’exas­pé­ra­tion de toute la com­mu­nau­té édu­ca­tive atteignent un niveau inédit. La res­pon­sa­bi­li­té du ministre et du gou­ver­ne­ment dans cette situa­tion chao­tique est totale du fait de chan­ge­ments de pied inces­sants, de…

Accord pro­tec­tion sociale dans la Fonc­tion publique : c’est perdant-perdant !

La ministre de Mont­cha­lin a pré­sen­té aux orga­ni­sa­tions syn­di­cales repré­sen­ta­tives dans la Fonc­tion publique la ver­sion défi­ni­tive de l’accord sur la PSC, négo­cié depuis plu­sieurs mois, et qui est ouvert à la signa­ture jusqu’au 26 jan­vier. Les négo­cia­tions ont…

La des­truc­tion de l’École et de nos mis­sions doit ces­ser : mobi­li­sa­tion pour les revendications !

Depuis la ren­trée de jan­vier, un chaos inédit s’installe dans les écoles, les éta­blis­se­ments et les ser­vices. Dans les AG qui se mul­ti­plient, les per­son­nels expriment leur ras-le-bol : ils n’en peuvent plus des pro­to­coles Blan­quer inap­pli­cables, des ordres et…

Répres­sion en Gua­de­loupe : aban­don des pour­suites contre le syn­di­ca­liste Elie DOMOTA !

Depuis plu­sieurs mois les Gua­de­lou­péens avec leurs orga­ni­sa­tions syn­di­cales mani­festent notam­ment contre l’obligation vac­ci­nale faite aux soi­gnants, contre le « pass sani­taire » et pour exi­ger l’ouverture de négo­cia­tions sur la base de leurs revendications.…

Compte-ren­­du de l’audience « sani­taire » du 30 décembre : Le ministre refuse de répondre aux reven­di­ca­tions des per­son­nels, FO appelle à pré­pa­rer la grève interprofessionnelle

Lors du « point sani­taire » orga­ni­sé par le minis­tère, le 30 décembre, la FNEC FP-FO a fait l’intervention sui­vante : « Il faut créer les postes néces­saires. L’affichage gou­ver­ne­men­tal du main­tien des écoles ouvertes esten par­faite contra­dic­tion avec les…