Appel de l’interfédérale du 10 avril

13 Avr, 2018 | Actualités, Communiqué

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants »

Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles expriment leur détermination à mettre en échec la loi Vidal et les réformes gouvernementales qui ne visent qu’à trier les élèves selon des critères locaux, qu’à détruire les diplômes nationaux et les statuts des personnels : 1500 à Paris 3, 1500 à Rennes II,1300 à Nantes, 1200 à Lyon 2, 900 à Strasbourg, plus de 600 à Lille… Les blocages et occupations se développent sur plusieurs sites. Nos organisations condamnent fermement les violences policières. Avec l’intervention des CRS à Nanterre le 9 avril et les menaces sur Tolbiac, le gouvernement vient de franchir un cran supplémentaire dans la répression, et la remise en cause des franchises universitaires, du droit de se réunir et de faire grève. Les universités doivent rester des espaces de débats démocratiques et de liberté. Après avoir été entendus par le substitut du procureur, trois étudiants de Nanterre sont sous le coup de poursuites judiciaires, nous exigeons leur levée.

Parallèlement aux assemblées générales, un nombre croissant de personnels, dans des départements et des instances d’UFR, refusent d’organiser le tri des élèves considérant que le seul critère de sélection, c’est le bac. Nos organisations soutiennent cette démarche et appellent à sa généralisation.

La réforme du lycée dont les projets sont en cours de finalisation par le ministère de l’éducation nationale est cohérente avec la loi ORE et la réforme du baccalauréat. Elle organise une baisse des heures d’enseignements et un tri social des lycéens en vue de la sélection à l’entrée dans le supérieur. De même, le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » organise le démantèlement du lycée professionnel et du service d’orientation scolaire (psychologues de l’éducation, CIO, ONISEP et DRONISEP). Nos organisations demandent le retrait de ces projets.
Nos organisations apportent leur soutien total aux cheminots en grève, qui font bloc contre le projet de destruction de leur statut et d’ouverture à la concurrence. Leurs revendications sont les nôtres. En défendant leur statut, ils défendent le service public. C’est aussi le service public que défendent les étudiants et les personnels mobilisés pour le retrait de la loi ORE, Parcoursup et de la réforme du baccalauréat et du lycée. Nous appelons les personnels et les étudiants à soutenir la grève des cheminots en adoptant des motions et en organisant la solidarité financière.

Nos organisations appellent à soutenir et à participer à la mobilisation du 19 avril.

Nos organisations contribuent aux mobilisations en cours, appellent à multiplier les AG et amplifier la mobilisation.

1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019. Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les...

Voilà le bilan de M. Blanquer et de Mme Vidal : ils ont vidé les facs !

(COMMUNIQUE INTERFEDERAL FNEC FP-FO, FERC-CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL) Jeudi 6 septembre, alors que la phase principale d’inscription via Parcoursup vient de se terminer, les ministres Vidal et Blanquer annoncent de concert que seuls 3 000 bacheliers sont sans...

Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre Face à la régression sociale, plus que jamais les revendications !

 Face à la volonté du gouvernement d’imposer coûte que coûte ses plans contre tous les droits collectifs des salariés et contre les services publics, les confédérations FO et CGT, avec Solidaires et les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation...

Fusion des académies pour le 1er janvier 2020 : la FNEC FP-FO reçue au ministère

Suite aux annonces du ministère au mois de mai concernant l’organisation territoriale de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministre a adressé aux recteurs de « région académique » une lettre de mission pour la mise en œuvre de...

Contractuels : des conditions de rentrée inacceptables ! Pour FO il faut un vrai plan de titularisation pour tous les contractuels

Selon le rapport de la Cour des comptes daté de mars 2018, l’emploi de non-titulaires ne cesse d’augmenter dans l’Education nationale. Il représenterait 20 % des personnels. Les contractuels sont transformés en variables d’ajustement au moment où les concours de...

Le ministère des sports médaillé de CAP22

Dans la famille des services publics démantelés par le comité d’action publique 2022 (CAP22), je voudrais le plus rapide : le ministère des sports gagne une médaille en étant amputé de la moitié de ses effectifs ! La nouvelle est effectivement tombée vendredi matin :...

Qu’y a-t-il derrière l’évaluation des élèves, des établissements et des personnels ?

Le ministre de l’Éducation souhaite faire basculer l’école dans la « culture de l’évaluation ». A travers ce chantier, présenté comme « un puissant outil de transformation de l’école », se déclinent toutes les orientations gouvernementales du nouveau « contrat social...

Courrier de la FNEC FP-FO au ministre de l’Éducation nationale sur la contribution étudiante des stagiaires de l’ESPE

Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation nationale   Montreuil, le 28 août 2018 Monsieur le Ministre, La loi ORE institue une Contribution vie étudiante et campus (CVEC), destinée à « favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et...

Rentrée scolaire, rentrée sociale : le saccage et les mauvais coups doivent cesser

Pour le ministre Blanquer, la rentrée est placée sous le signe de la confiance pour poursuivre et consolider ce qu’il a engagé ! Quelle est la réalité ? Un quart des nouveaux bacheliers reste au bord de la route. Ils n’ont pas de place dans une formation universitaire...

Communiqué commun FSPS FO et FNEC FP-FO Non à l’universitarisation ! Non à Parcoursup ! Maintien des IFSI garant d’une véritable formation paramédicale !

 Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont annoncé, le 5 juillet, une nouvelle étape dans le processus d’universitarisation des formations en santé, en particulier celles des paramédicaux. Pour FO, celle-ci ne pourra que déboucher sur une...