Pourquoi FO ne signe pas la lettre ouverte intersyndicale ?

8 Jan, 2018 | Actualités, Communiqué

Le 10 octobre 2017, des milliers de fonctionnaires et agents publics étaient en grève et manifestaient à l’appel de l’ensemble des fédérations syndicales.

Les revendications étaient claires :

  • Augmentation de la valeur du point d’indice pour améliorer le pouvoir d’achat et garantir le niveau des futures pensions,
  • Non-application du jour de carence,
  • Compensation intégrale et pérenne de la CSG,
  • Non aux 120 000 suppressions de postes programmées sur le quinquennat,
  • Défense du statut général des fonctionnaires et des statuts particuliers,

 

Le ministre n’a quasiment pas répondu à nos revendications, excepté des évolutions sur la compensation de la hausse de la CSG mais seulement pour les 2 années à venir.

Face à un tel blocage, FO Fonction publique affirme qu’il faut continuer de construire et renforcer la mobilisation par tous les moyens et à tous les niveaux (réunions d’information syndicale, assemblée générale, etc.) en s’appuyant sur la clarté de nos revendications.

A l’inverse, l’intersyndicale Fonction publique propose un choix bien différent sous forme d’une lettre adressée au ministre pour simplement demander d’avancer le rendez-vous salarial 2018 programmé au mois d’octobre, au printemps.

FO Fonction publique n’a pas souhaité s’associer à ce courrier pour trois raisons majeures :

  • Cette simple demande d’avancer le rendez-vous salarial est largement en deçà des revendications portées le 10 octobre dernier,
  • Nous sommes opposés au rendez-vous salarial, tel qu’il est fixé dans le protocole PPCR que nous avons rejeté. En effet, le cadre de la négociation salariale annuelle est le suivant : « Une négociation annuelle permettra de dresser un bilan d’étape de la mise en œuvre des mesures triennales et définira, le cas échéant, les mesures d’ajustement à y apporter. Elle permettra d’examiner d’éventuelles mesures d’ajustement au regard des principaux indicateurs macro-économiques (taux d’inflation ; croissance du PIB, évolution des salaires…) ».

Cette rédaction permet au gouvernement de déconnecter l’augmentation de la valeur du point d’indice de l’inflation. En effet, le point d’indice devient lié à la croissance et à des indicateurs bien connus qui mélangent les éléments de la rémunération avec ceux de la carrière (changement d’échelon, de grades de corps) pour faire croire que tous les fonctionnaires sont augmentés tous les ans. Avec ces critères macro-économiques, le risque est grand d’un gel de la valeur du point d’indice dans la durée, donc des traitements.

  • Ce courrier intersyndical est également une manière indirecte de mettre en stand-by toutes nouvelles initiatives de mobilisation jusqu’au rendez-vous salarial et de maintenir notre organisation dans un syndicalisme rassemblé, qui à ce stade, affaiblit nos

Pour FO Fonction publique, la vraie question qui se pose aujourd’hui est celle des suites à donner à l’action du 10 octobre.

Tout en restant très vigilants sur les dossiers interprofessionnels (formation professionnelle, assurance chômage, retraite), il faut d’ores et déjà continuer d’exercer tous les moyens de pression à tous les niveaux.

Face à un tel gouvernement, seul le rapport de force permettra d’inverser les choix politiques actuels. Ensemble avec FORCE OUVRIERE, libres et indépendants, nous ne lâcherons rien !

 

Fait à PARIS, le 15 décembre 2017

Du plan étudiant à la plateforme Parcoursup : l’instauration de la sélection ! Le 1er février, agissons pour une université ouverte

Ce mois de janvier est celui de la mise en place dans les universités et les lycées de la plateforme « Parcoursup », et ceci alors que la réforme n’a pas encore été votée par les sénateur·trices et n’est donc pas adoptée ! Les attendus nationaux, déclinés en attendus...

Aujourd’hui et demain, combattre la sélection à l’entrée de l’université

Ce 15 janvier ouvre Parcoursup, la nouvelle plateforme d'orientation post-bac. Derrière cette réforme d'apparence technique, mal préparée, imposée à marche forcée après l'échec programmé d'Admission post-bac (APB), se cache la mise en place de la sélection à l'entrée...

Encore une réduction des salaires nets pour 2018

En ce début d’année 2018, il est coutume de se souhaiter de bons vœux. Ce n’est pas vraiment ce que vient de faire le gouvernement envers les fonctionnaires en réduisant leur salaire net par plusieurs mesures. Si le gouvernement a décidé le report des quelques miettes...

Égalité femmes – hommes, respecter et améliorer le statut

Dans le cadre de la « grande cause du quinquennat » consacré à l’égalité entre les femmes et les hommes, le ministère avait invité les fédérations représentatives au CTM à un groupe de travail sur ce sujet. Derrière des intentions louables, se cachent des risques de...

Annonces ministérielles sur la laïcité : non aux tentatives de contournement de la loi de 1905 !

  La FNEC FP-FO a pris connaissance des déclarations et des intentions en matière de Laïcité, du ministre de l’Éducation nationale le 8 décembre dernier à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de la loi de 1905 instituant la Laïcité de l’État, renforçant...

Jour de carence : c’est reparti à partir du 1er janvier !

L'Assemblée nationale a adopté, dans le cadre du budget d’austérité 2018, le rétablissement d'un jour de carence dans la Fonction publique en cas d'arrêt maladie, sous couvert d’une «égalité» privé/public, argument déjà avancé par le gouvernement Fillon en 2012, et...

CTMEN du 20 décembre 2017 sur la répartition des moyens à la rentrée 2018 Pour le ministère il faut « réduire la facture » Pour FO il faut répondre aux revendications des personnels !

En conclusion du CTMEN du 20 décembre 2017, qui avait pour ordre du jour la présentation des moyens pour la rentrée 2018, le ministère a indiqué qu'il fallait « alléger la facture » et qu'on « entre dans un mécanisme de réduction », à la recherche de « pistes...

Pourquoi FO ne signe pas la lettre ouverte intersyndicale ?

Le 10 octobre 2017, des milliers de fonctionnaires et agents publics étaient en grève et manifestaient à l’appel de l’ensemble des fédérations syndicales. Les revendications étaient claires : Augmentation de la valeur du point d’indice pour améliorer le pouvoir...

Negociations sur la formation professionnelle et avenir de l’AFPA

 Les négociations entre les partenaires sociaux (confédérations et patronat) sur la réforme de la formation professionnelle se poursuivent et doivent s’achever le 16 février prochain. La FNEC FP-FO rappelle son attachement à la préservation des droits des salariés à...

La FNEC FP-FO auditionnée par la mission ministérielle sur la voie professionnelle

Une délégation de la FNEC FP-FO a été auditionnée par Céline Calvez, députée LREM des Hauts-de-Seine, le jeudi 15 décembre 2017. Cette audition s’inscrit dans la mission mise en œuvre par JM Blanquer et conduite par Céline Calvez et Régis Marcon, et devant aboutir à...