Pourquoi FO ne signe pas la lettre ouverte intersyndicale ?

8 Jan, 2018 | Actualités, Communiqué

Le 10 octobre 2017, des milliers de fonctionnaires et agents publics étaient en grève et manifestaient à l’appel de l’ensemble des fédérations syndicales.

Les revendications étaient claires :

  • Augmentation de la valeur du point d’indice pour améliorer le pouvoir d’achat et garantir le niveau des futures pensions,
  • Non-application du jour de carence,
  • Compensation intégrale et pérenne de la CSG,
  • Non aux 120 000 suppressions de postes programmées sur le quinquennat,
  • Défense du statut général des fonctionnaires et des statuts particuliers,

 

Le ministre n’a quasiment pas répondu à nos revendications, excepté des évolutions sur la compensation de la hausse de la CSG mais seulement pour les 2 années à venir.

Face à un tel blocage, FO Fonction publique affirme qu’il faut continuer de construire et renforcer la mobilisation par tous les moyens et à tous les niveaux (réunions d’information syndicale, assemblée générale, etc.) en s’appuyant sur la clarté de nos revendications.

A l’inverse, l’intersyndicale Fonction publique propose un choix bien différent sous forme d’une lettre adressée au ministre pour simplement demander d’avancer le rendez-vous salarial 2018 programmé au mois d’octobre, au printemps.

FO Fonction publique n’a pas souhaité s’associer à ce courrier pour trois raisons majeures :

  • Cette simple demande d’avancer le rendez-vous salarial est largement en deçà des revendications portées le 10 octobre dernier,
  • Nous sommes opposés au rendez-vous salarial, tel qu’il est fixé dans le protocole PPCR que nous avons rejeté. En effet, le cadre de la négociation salariale annuelle est le suivant : « Une négociation annuelle permettra de dresser un bilan d’étape de la mise en œuvre des mesures triennales et définira, le cas échéant, les mesures d’ajustement à y apporter. Elle permettra d’examiner d’éventuelles mesures d’ajustement au regard des principaux indicateurs macro-économiques (taux d’inflation ; croissance du PIB, évolution des salaires…) ».

Cette rédaction permet au gouvernement de déconnecter l’augmentation de la valeur du point d’indice de l’inflation. En effet, le point d’indice devient lié à la croissance et à des indicateurs bien connus qui mélangent les éléments de la rémunération avec ceux de la carrière (changement d’échelon, de grades de corps) pour faire croire que tous les fonctionnaires sont augmentés tous les ans. Avec ces critères macro-économiques, le risque est grand d’un gel de la valeur du point d’indice dans la durée, donc des traitements.

  • Ce courrier intersyndical est également une manière indirecte de mettre en stand-by toutes nouvelles initiatives de mobilisation jusqu’au rendez-vous salarial et de maintenir notre organisation dans un syndicalisme rassemblé, qui à ce stade, affaiblit nos

Pour FO Fonction publique, la vraie question qui se pose aujourd’hui est celle des suites à donner à l’action du 10 octobre.

Tout en restant très vigilants sur les dossiers interprofessionnels (formation professionnelle, assurance chômage, retraite), il faut d’ores et déjà continuer d’exercer tous les moyens de pression à tous les niveaux.

Face à un tel gouvernement, seul le rapport de force permettra d’inverser les choix politiques actuels. Ensemble avec FORCE OUVRIERE, libres et indépendants, nous ne lâcherons rien !

 

Fait à PARIS, le 15 décembre 2017

1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019. Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les...

Voilà le bilan de M. Blanquer et de Mme Vidal : ils ont vidé les facs !

(COMMUNIQUE INTERFEDERAL FNEC FP-FO, FERC-CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL) Jeudi 6 septembre, alors que la phase principale d’inscription via Parcoursup vient de se terminer, les ministres Vidal et Blanquer annoncent de concert que seuls 3 000 bacheliers sont sans...

Mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre Face à la régression sociale, plus que jamais les revendications !

 Face à la volonté du gouvernement d’imposer coûte que coûte ses plans contre tous les droits collectifs des salariés et contre les services publics, les confédérations FO et CGT, avec Solidaires et les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation...

Fusion des académies pour le 1er janvier 2020 : la FNEC FP-FO reçue au ministère

Suite aux annonces du ministère au mois de mai concernant l’organisation territoriale de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministre a adressé aux recteurs de « région académique » une lettre de mission pour la mise en œuvre de...

Contractuels : des conditions de rentrée inacceptables ! Pour FO il faut un vrai plan de titularisation pour tous les contractuels

Selon le rapport de la Cour des comptes daté de mars 2018, l’emploi de non-titulaires ne cesse d’augmenter dans l’Education nationale. Il représenterait 20 % des personnels. Les contractuels sont transformés en variables d’ajustement au moment où les concours de...

Le ministère des sports médaillé de CAP22

Dans la famille des services publics démantelés par le comité d’action publique 2022 (CAP22), je voudrais le plus rapide : le ministère des sports gagne une médaille en étant amputé de la moitié de ses effectifs ! La nouvelle est effectivement tombée vendredi matin :...

Qu’y a-t-il derrière l’évaluation des élèves, des établissements et des personnels ?

Le ministre de l’Éducation souhaite faire basculer l’école dans la « culture de l’évaluation ». A travers ce chantier, présenté comme « un puissant outil de transformation de l’école », se déclinent toutes les orientations gouvernementales du nouveau « contrat social...

Courrier de la FNEC FP-FO au ministre de l’Éducation nationale sur la contribution étudiante des stagiaires de l’ESPE

Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation nationale   Montreuil, le 28 août 2018 Monsieur le Ministre, La loi ORE institue une Contribution vie étudiante et campus (CVEC), destinée à « favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et...

Rentrée scolaire, rentrée sociale : le saccage et les mauvais coups doivent cesser

Pour le ministre Blanquer, la rentrée est placée sous le signe de la confiance pour poursuivre et consolider ce qu’il a engagé ! Quelle est la réalité ? Un quart des nouveaux bacheliers reste au bord de la route. Ils n’ont pas de place dans une formation universitaire...

Communiqué commun FSPS FO et FNEC FP-FO Non à l’universitarisation ! Non à Parcoursup ! Maintien des IFSI garant d’une véritable formation paramédicale !

 Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont annoncé, le 5 juillet, une nouvelle étape dans le processus d’universitarisation des formations en santé, en particulier celles des paramédicaux. Pour FO, celle-ci ne pourra que déboucher sur une...