Pour le réemploi de tous les contrats « aidés » menacés de chômage et la création des postes statutaires dans la Fonction publique

6 Nov, 2017 | Actualités, Communiqué

Amplifions la mobilisation

La brutalité de l’annonce gouvernementale concernant la non-reconduction des contrats aidés de type CUI aura été malheureusement suivie d’effet. Ainsi dans les semaines qui viennent de s’écouler, ce sont des dizaines de milliers de salariés en situation précaire qui ont appris qu’il était mis un terme à leur contrat, décision qui jette ces personnes au chômage. Dans le même temps les mesures ne sont pas prises pour recruter des personnels sur des emplois statutaires alors que les besoins se font plus que jamais ressentir.

Si l’Éducation nationale est fortement impactée, ce sont tous les services publics tels que les collectivités territoriales, ainsi que les établissements hospitaliers ou médico-sociaux comme les EPHAD qui sont également frappés tant, au fil des années, les politiques de restriction budgétaire ont conduit les ministres à favoriser le recrutement de contrats « aidés » en lieu et place de fonctionnaires sur des emplois statutaires pérennes.

Dès que ces informations ont été connues et que les premières suppressions d’emploi ont été annoncées, nos fédérations respectives sont intervenues au plan local avec l’appui des Unions départementales FO.

D’ailleurs dans plusieurs départements, des premiers reculs ont été obtenus. Parmi eux par exemple :

– La Martinique ou la grève totale et la mobilisation des salariés à l’initiative notamment de l’Union Départementale FO, a conduit le préfet à annoncer que l’ensemble des contrats aidés du secteur de l’Éducation nationale (540) seraient reconduits en 2017 à hauteur de ce qu’ils étaient en 2016.

– Le Vaucluse où les interventions de FORCE OUVRIERE ont permis de gagner la prolongation des contrats pour les CAE affectés à l’aide administrative à la direction d’école,

– La Hte Loire, où, après le rassemblement intersyndical FO, CGT, UNSA, SUD, FSU initié par la FNEC FP FO et la FSPS FO avec le soutien de l’UD FO, il a été annoncé le réemploi des CUI recrutés par les collectivités affectés à des tâches en relation avec le scolaire ainsi que le réemploi de tous les EVS dès lors qu’ils avaient accompagné des élèves en situation de handicap.

– La Seine St Denis, le Maine et Loire, l’académie de Rouen, celle de Créteil où la mobilisation  des personnes à l’initiative des syndicats FO, a permis d’arracher le réemploi de plusieurs CUI.

D’autres mobilisations sont en préparation dans d’autres départements comme la Somme avec l’appel à manifester de la FSPS FO et de la FNEC FP FO  le 14 novembre prochain.

Néanmoins, pour l’essentiel, le gouvernement tournant le dos à l’impérieuse nécessité de garantir le réemploi des CUI et des CAE et de créer des emplois statutaires permanents, a maintenu la mise en œuvre de ce plan massif de licenciements.

Refusant de répondre aux besoins de la population, cette décision est dictée par un seul considérant : réduire les dépenses publiques. C’est ce qui conduit à la remise en cause des statuts des agents et à celle des services publics.

Dans ces conditions, la FNEC FP FO et la FSPS FO appellent leurs structures locales et départementales à œuvrer ensemble pour organiser la généralisation de la mobilisation, y compris sous forme intersyndicale lorsque les conditions sont réunies, pour faire valoir les revendications FO.

C’est cette exigence que porteront les syndicats des fédérations FSPS FO et FNEC FP FO le jeudi 16 novembre prochain dans le cadre de la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle contre la loi travail, les ordonnances, la destruction du service public à l’appel des confédérations FO, CGT et de Solidaires.

Paris, le 2 novembre 2017

Du plan étudiant à la plateforme Parcoursup : l’instauration de la sélection ! Le 1er février, agissons pour une université ouverte

Ce mois de janvier est celui de la mise en place dans les universités et les lycées de la plateforme « Parcoursup », et ceci alors que la réforme n’a pas encore été votée par les sénateur·trices et n’est donc pas adoptée ! Les attendus nationaux, déclinés en attendus...

Aujourd’hui et demain, combattre la sélection à l’entrée de l’université

Ce 15 janvier ouvre Parcoursup, la nouvelle plateforme d'orientation post-bac. Derrière cette réforme d'apparence technique, mal préparée, imposée à marche forcée après l'échec programmé d'Admission post-bac (APB), se cache la mise en place de la sélection à l'entrée...

Encore une réduction des salaires nets pour 2018

En ce début d’année 2018, il est coutume de se souhaiter de bons vœux. Ce n’est pas vraiment ce que vient de faire le gouvernement envers les fonctionnaires en réduisant leur salaire net par plusieurs mesures. Si le gouvernement a décidé le report des quelques miettes...

Égalité femmes – hommes, respecter et améliorer le statut

Dans le cadre de la « grande cause du quinquennat » consacré à l’égalité entre les femmes et les hommes, le ministère avait invité les fédérations représentatives au CTM à un groupe de travail sur ce sujet. Derrière des intentions louables, se cachent des risques de...

Annonces ministérielles sur la laïcité : non aux tentatives de contournement de la loi de 1905 !

  La FNEC FP-FO a pris connaissance des déclarations et des intentions en matière de Laïcité, du ministre de l’Éducation nationale le 8 décembre dernier à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de la loi de 1905 instituant la Laïcité de l’État, renforçant...

Jour de carence : c’est reparti à partir du 1er janvier !

L'Assemblée nationale a adopté, dans le cadre du budget d’austérité 2018, le rétablissement d'un jour de carence dans la Fonction publique en cas d'arrêt maladie, sous couvert d’une «égalité» privé/public, argument déjà avancé par le gouvernement Fillon en 2012, et...

CTMEN du 20 décembre 2017 sur la répartition des moyens à la rentrée 2018 Pour le ministère il faut « réduire la facture » Pour FO il faut répondre aux revendications des personnels !

En conclusion du CTMEN du 20 décembre 2017, qui avait pour ordre du jour la présentation des moyens pour la rentrée 2018, le ministère a indiqué qu'il fallait « alléger la facture » et qu'on « entre dans un mécanisme de réduction », à la recherche de « pistes...

Pourquoi FO ne signe pas la lettre ouverte intersyndicale ?

Le 10 octobre 2017, des milliers de fonctionnaires et agents publics étaient en grève et manifestaient à l’appel de l’ensemble des fédérations syndicales. Les revendications étaient claires : Augmentation de la valeur du point d’indice pour améliorer le pouvoir...

Negociations sur la formation professionnelle et avenir de l’AFPA

 Les négociations entre les partenaires sociaux (confédérations et patronat) sur la réforme de la formation professionnelle se poursuivent et doivent s’achever le 16 février prochain. La FNEC FP-FO rappelle son attachement à la préservation des droits des salariés à...

La FNEC FP-FO auditionnée par la mission ministérielle sur la voie professionnelle

Une délégation de la FNEC FP-FO a été auditionnée par Céline Calvez, députée LREM des Hauts-de-Seine, le jeudi 15 décembre 2017. Cette audition s’inscrit dans la mission mise en œuvre par JM Blanquer et conduite par Céline Calvez et Régis Marcon, et devant aboutir à...