Pour le réemploi de tous les contrats « aidés » menacés de chômage et la création des postes statutaires dans la Fonction publique

6 Nov, 2017 | Actualités, Communiqué

Amplifions la mobilisation

La brutalité de l’annonce gouvernementale concernant la non-reconduction des contrats aidés de type CUI aura été malheureusement suivie d’effet. Ainsi dans les semaines qui viennent de s’écouler, ce sont des dizaines de milliers de salariés en situation précaire qui ont appris qu’il était mis un terme à leur contrat, décision qui jette ces personnes au chômage. Dans le même temps les mesures ne sont pas prises pour recruter des personnels sur des emplois statutaires alors que les besoins se font plus que jamais ressentir.

Si l’Éducation nationale est fortement impactée, ce sont tous les services publics tels que les collectivités territoriales, ainsi que les établissements hospitaliers ou médico-sociaux comme les EPHAD qui sont également frappés tant, au fil des années, les politiques de restriction budgétaire ont conduit les ministres à favoriser le recrutement de contrats « aidés » en lieu et place de fonctionnaires sur des emplois statutaires pérennes.

Dès que ces informations ont été connues et que les premières suppressions d’emploi ont été annoncées, nos fédérations respectives sont intervenues au plan local avec l’appui des Unions départementales FO.

D’ailleurs dans plusieurs départements, des premiers reculs ont été obtenus. Parmi eux par exemple :

– La Martinique ou la grève totale et la mobilisation des salariés à l’initiative notamment de l’Union Départementale FO, a conduit le préfet à annoncer que l’ensemble des contrats aidés du secteur de l’Éducation nationale (540) seraient reconduits en 2017 à hauteur de ce qu’ils étaient en 2016.

– Le Vaucluse où les interventions de FORCE OUVRIERE ont permis de gagner la prolongation des contrats pour les CAE affectés à l’aide administrative à la direction d’école,

– La Hte Loire, où, après le rassemblement intersyndical FO, CGT, UNSA, SUD, FSU initié par la FNEC FP FO et la FSPS FO avec le soutien de l’UD FO, il a été annoncé le réemploi des CUI recrutés par les collectivités affectés à des tâches en relation avec le scolaire ainsi que le réemploi de tous les EVS dès lors qu’ils avaient accompagné des élèves en situation de handicap.

– La Seine St Denis, le Maine et Loire, l’académie de Rouen, celle de Créteil où la mobilisation  des personnes à l’initiative des syndicats FO, a permis d’arracher le réemploi de plusieurs CUI.

D’autres mobilisations sont en préparation dans d’autres départements comme la Somme avec l’appel à manifester de la FSPS FO et de la FNEC FP FO  le 14 novembre prochain.

Néanmoins, pour l’essentiel, le gouvernement tournant le dos à l’impérieuse nécessité de garantir le réemploi des CUI et des CAE et de créer des emplois statutaires permanents, a maintenu la mise en œuvre de ce plan massif de licenciements.

Refusant de répondre aux besoins de la population, cette décision est dictée par un seul considérant : réduire les dépenses publiques. C’est ce qui conduit à la remise en cause des statuts des agents et à celle des services publics.

Dans ces conditions, la FNEC FP FO et la FSPS FO appellent leurs structures locales et départementales à œuvrer ensemble pour organiser la généralisation de la mobilisation, y compris sous forme intersyndicale lorsque les conditions sont réunies, pour faire valoir les revendications FO.

C’est cette exigence que porteront les syndicats des fédérations FSPS FO et FNEC FP FO le jeudi 16 novembre prochain dans le cadre de la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle contre la loi travail, les ordonnances, la destruction du service public à l’appel des confédérations FO, CGT et de Solidaires.

Paris, le 2 novembre 2017

Pré-recrutement d’apprentis professeurs : Statut, concours et salaires dans le viseur de la loi Blanquer

Parmi les mesures destructrices du projet de loi Blanquer pour « une école de la confiance », le ministère prévoit la modification du recrutement des AED, qui pourraient être utilisés comme professeurs apprentis à moindre coût. Recrutés par contrat en L2, sans le...

Editorial du Syndicaliste Indépendant n°208 : Soyons lucides !

Parmi les titres multiples et variés des journaux acharnés contre l’existence même de la confédération FO dans une campagne médiatique insupportable, retenons-en un : « A quoi sert FO ? ».D’autres sur certaines ondes, ont d’ailleurs apporté leur réponse : FO doit...

Je vote FO

Face aux réformes gouvernementales qui détruisent tous les droits et garanties collectives,Je vote FOPour Résister, revendiquer, reconquérir tract je vote...

Le statut, rien que le statut ! Retrait des réformes Darmanin-Blanquer

Le ministre de l’Action publique vient de lancer une bombe contre le Statut général : généralisation des recrutements sous contrat, démantèlement des services publics, suppressions de dizaines de milliers de postes, mise en place d’un plan de départs dits «...

Violences scolaires : il est urgent d’arrêter le saccage de l’école républicaine et des statuts!

Après la diffusion ce week-end d’une vidéo montrant un élève d’un lycée de Créteil menacer d’une arme sa professeure, la FNEC FP-FO tient à apporter tout son soutien à la collègue et à l’équipe de l’établissement. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation...

Déclaration de la FNEC FP-FO au CSE du 15 octobre 2018

Monsieur le ministre, Mesdames, Messieurs membres du CSE, Le projet de loi de l’école de la confiance est présenté aujourd’hui au CSE dans la précipitation : nous avons été informés le 2 octobre alors que le texte n’était pas finalisé. Il doit être présenté au...

Fusion des académies Non à la régionalisation de l’Éducation nationale, maintien de toutes nos garanties statutaires nationales !

  Lors du CTM du 4 octobre le calendrier a été confirmé. Le 1° janvier 2020, il n'y aura plus que 13 académies métropolitaines, coïncidant avec les périmètres des grandes régions issues de la loi Notre du gouvernement Valls-Hollande. Le ministère entend multiplier les...

Vademecum sur la laïcité : le ministère doit prendre ses responsabilités

Le ministre de l’Education nationale vient de s’adresser aux enseignants pour les informer de la publication d’un formulaire de saisine et d’un vadémécum. Ces documents sont mis à la disposition des personnels pour les aider à traiter des atteintes au principe de...

5 octobre : journée mondiale des enseignants : défense inconditionnelle des statuts, des postes et des libertés syndicales des enseignants

La journée mondiale des enseignants s’inscrit dans un contexte international où les politiques menées par les gouvernements et suscitées par les institutions internationales (FMI, Banque mondiale, Union Européenne) sont très éloignées des exigences affirmées dans les...

1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019. Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les...