Plan étudiants Orientation post-bac par le conseil de classe : avis défavorable du CSE

19 Déc, 2017 | Actualités, Communiqué

Sans surprise, le projet de décret dont l’objet est de donner au conseil de classe le rôle de se prononcer sur les 10 vœux d’orientation formulés par les lycéens a été rejeté par le CSE.

La position commune adoptée par FNEC FP-FO, CGT, FSU, SUD, UNEF, UNL a été réaffirmée par les organisations signataires : abandon du Plan étudiants.

Les votes au CSE :

Pour : (22) SNALC, UNSA, SGEN-CFDT, FCPE..

Contre : (31) FO, FSU, CGT, UNEF, Solidaires, SUD éducation..

 Un projet qui transformerait le conseil de classe en anti-chambre de la sélection à l’université

Le décret ajouterait un alinéa dans l’article R421-51 du code de l’éducation : « En classe terminale des lycées, le conseil de classe se prononce sur chacun des vœux de poursuite d’études de l’élève dans l’enseignement supérieur afin d’éclairer le chef d’établissement appelé à émettre un avis sur chacun de ces vœux conformément à l’article D. 331-64-1.».

Certains ont indiqué que, cette année, certains conseils du 1er trimestre avaient duré 4h et que cela pouvait être source de tensions. Ils ont ainsi demandé que les vœux puissent être regroupés.  L’administration a refusé l’amendement et a souligné que le texte prévoyait que « chacun des vœux » soit examiné.

Certains se sont voulu rassurants et ont justifié leur vote favorable en indiquant que, pour éviter que les conseils durent 4h, il fallait, tout simplement, les préparer en amont…

Sur quel temps ? Avec quelle rémunération ? Ils n’ont point jugé bon de poser cette question.

Les mêmes ont prétendu qu’il était du ressort de la professionnalité des enseignants de juger des choix d’orientation de leurs élèves.

FO a voté contre le projet : non à la réunionite aiguë

FO refuse que les conseils de classe durent indéfiniment ou que des réunions s’ajoutent aux réunions pour les professeurs principaux comme pour l’ensemble des professeurs de Terminale qui devraient, rappelons-le, donner un avis sur chacun des 10 vœux de la fiche avenir des 30 à 38 élèves de chacune de leur classe.

FO a voté contre le projet : les professeurs ne veulent pas être acteurs de la sélection à l’université

FO l’a rappelé, l’enseignant évalue le niveau disciplinaire de l’élève, c’est l’une de ses missions.

Lorsqu’il formule un avis sur une demande de filière sélective, il se prononce sur le niveau disciplinaire.  Il ne juge pas si l’élève possède « le profil », telle ou telle compétence, tel ou tel attendu permettant de réussir ou pas dans telle ou telle filière.

Les professeurs refusent de condamner, a priori, leurs élèves à échouer dans la filière qu’ils ont choisie.

La FNEC FP-FO s’inscrit pleinement dans l’appel commun qu’elle a signé avec FERC-CGT, FSU, Solidaires, SUD éducation, UNEF, UNL qui demande :

« –  L’abandon du projet de loi sur 1er cycle post bac et du plan « étudiants » qui l’accompagne (…)

Le maintien du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire, garantissant l’accès de tous les bachelier·es sur tout le territoire aux filières post bac et aux établissements de leur choix. »

La FNEC FP-FO invite les personnels à prendre position et à construire, dans l’action commune, les conditions de la mobilisation.

Parcoursup 2019, nouveau coup porté à l’enseignement supérieur public

  Au Conseil Supérieur de l’Education du 11 mars, des textes pour une version "améliorée" de Parcoursup 2019 ont été présentés à trois jours de la clôture des inscriptions, le 14 mars. 740 457 PLACES POUR 800 000 CANDIDATS EN 2018  Lors du CSE, FO a condamné...

Le 19 mars : Tous en grève pour préparer le blocage de l’économie ! Exemplaire

Le gouvernement remet en cause tous les conquêtes sociales et tous les fondements de la République jusqu'alors une et indivisible. Des ordonnances Travail à la loi de « transformation-destruction » de la Fonction publique, en passant par le projet de loi École de la...

« Il faut la grève, la grève pour gagner » (les personnels du Rectorat de Rouen en AG le 25 février)

Répression systématique, « grand débat », opération d’union nationale visant à assimiler la mobilisation des centaines de milliers de travailleurs et de jeunes à l’antisémitisme, campagne d’intimidation à laquelle participe le ministre Blanquer en appelant à...

Loi Ecole de la confiance : un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République

 Le ministre avait promis des rebondissements lors de l’examen du projet de loi Blanquer « Ecole de la confiance », qui a été adopté en première lecture l’Assemblée Nationale le 15 février. On peut effectivement reconnaître que les rebondissements sont bien organisés...

Agir pour les revendications contre la répression

 Semaine après semaine, le gouvernement multiplie les attaques contre les salariés, les fonctionnaires, les retraités et la jeunesse. Avec la loi Blanquer sur l’École de la confiance, présentée en ce moment à l’Assemblée nationale, le ministre a décidé d’amplifier...

Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes. Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés...

Avec ses établissements du socle, le ministre prépare le corps unique !

Le projet de Loi sur « l’École de la confiance » contient déjà plusieurs dispositions visant à disloquer encore plus le cadre national de l’école publique et les statuts particuliers de ses personnels. Mais le Ministre Blanquer avait promis qu’on verrait « surgir » du...

Non-titulaires : Le ministère répond à FO L’indemnité compensatrice de la CSG sera rétablie

 Force ouvrière s’était opposée à la décision du gouvernement de transformer une partie des cotisations « sécurité sociale » de maladie en CSG, parce que cette mesure constituait un hold-up sur les cotisations sociales (salaire différé) en les transférant sous forme...

Le ministre annonce une nouvelle expérimentation : les PIAL

  Le 18 janvier, dans le cadre du rapport « ensemble pour l’école inclusive », le ministre annonce l’expérimentation de « Pôles inclusifs d’accompagnement localisés » PIAL dans chaque académie. Ces PIAL sont mis en place au moment où 10 900 postes d’AESH sont créés,...

Tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Les personnels sont excédés par la multiplication des contre-réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de...