L’évaluation en CP et en 6ème : un nouvel outil de contrôle des enseignants ?

31 Août, 2017 | Actualités, Communiqué

L’évaluation en CP et en 6ème : un nouvel outil de contrôle des enseignants ?

 

Le 28 août 2017, le ministère de l’Éducation nationale a présenté un projet d’évaluation nationale en début de CP et de sixième, en mathématiques et en français.

Les objectifs ?

-« Permettre aux équipes pédagogiques de disposer d’un diagnostic de chaque élève en français et en mathématiques »

-« Mettre à disposition des équipes de terrain une aide au pilotage pédagogique des réseaux école-collège »

-« Enrichir les outils de pilotage académique »

Cette évaluation aurait pour objectif de trouver des moyens de remédiation adaptés propre à chaque établissement voire à chaque élève.

En fonction des résultats obtenus par les élèves, les enseignants « bénéficieraient » d’un « accompagnement » ou de « formations ».

Ceci fait étrangement écho au décret du 5 mai 2017 sur l’évaluation des enseignants  qui prévoit un  « accompagnement individuel ou collectif, à la demande des personnels ou à l’initiative de l’administration. » Ceci n’a rien à voir avec le droit à la formation dans la fonction publique comme en ont témoigné les formations-formatage de la réforme du collège.

En 6ème, les remédiations, sous pilotage académique, seraient élaborées dans le cadre des conseils école-collège, donc par les professeurs des écoles et les enseignants du second degré. C’est la poursuite de la remise en cause des garanties statutaires attachées à chaque corps.

La FNEC FP-FO a indiqué que ce dispositif représente une charge de travail supplémentaire sans que l’on puisse y trouver le moindre bénéfice pour les personnels et qu’il remet en cause la liberté pédagogique des enseignants.

De plus, ces évaluations présentées comme « diagnostiques » peuvent facilement devenir les évaluations « sommatives » des niveaux précédents (maternelle pour l’évaluation CP, élémentaire pour l’évaluation 6ème, possibilité de produire des Indicateurs de Valeur Ajoutée Collège en disposant des profils des élèves accueillis au collège). Ces outils pourront être utilisés pour juger les personnels en lien avec la réforme de l’évaluation des enseignants mise en place à la rentrée.

Les enseignants seraient-ils sanctionnés si les résultats de leurs élèves étaient mauvais ?

Les déclarations du ministre dans la presse le 28 août 2018 : « il faut être capable de poser un diagnostic sur les forces et les faiblesses d’un établissement à un moment donné, l’aider à formuler son projet éducatif, l’aider à atteindre ses objectifs, et s’ils ne le sont pas, prendre des mesures avec l’établissement… » et sa volonté de mettre en place une évaluation triennale des établissements ne laissent rien présager de bon.

La FNEC FP-FO a rappelé que la lutte contre l’échec scolaire prônée par le ministre passe avant toute chose par l’amélioration des conditions de travail des enseignants et en premier lieu par la baisse des effectifs dans toutes les classes.

Télétravail… gratuit, payant, déréglementé ?

Un GT du CHSCT M s’est tenu ce mercredi 8 novembre 2017.À l’ordre du jour l’étude d’un projet d’arrêté ministériel sur le télétravail. Cet arrêté devrait décliner au ministère de l’Éducation nationale le décret de la Fonction publique n°2016-151 du 12 février 2016....

Projet de modification du statut des Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles et des Professeurs des Ecoles C’est l’école maternelle publique qui est dans le viseur

 Le gouvernement soumet au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale le 15 novembre prochain des mesures relatives à la carrière et aux missions des ATSEM. Pour nos deux fédérations   le sujet est particulièrement important car il concerne le statut des...

Casser le baccalauréat, c’est casser le lycée ! Défense du baccalauréat, premier grade universitaire et diplôme national de fin d’études secondaires

  Acte I : « Plan étudiants » une attaque majeure contre le baccalauréat, premier grade universitaire Avec le « plan étudiants » qui prévoit que « si pour des raisons de capacités d’accueil, l’université ne peut admettre tous les candidats, la priorité sera donnée à...

16 novembre : grève interprofessionnelle

Le 16 novembre prochain, les organisations FO, CGT, FSU, Solidaires, UNEF et FIDL appellent les salariés du public et du privé, les étudiants, les lycéens à une journée de mobilisation interprofessionnelle contre l’offensive de régression sociale engagée par le...

Pour le réemploi de tous les contrats « aidés » menacés de chômage et la création des postes statutaires dans la Fonction publique

Amplifions la mobilisation La brutalité de l’annonce gouvernementale concernant la non-reconduction des contrats aidés de type CUI aura été malheureusement suivie d’effet. Ainsi dans les semaines qui viennent de s’écouler, ce sont des dizaines de milliers de salariés...

Sélection à l’Université : Préparons le rapport de force pour mettre en échec l’offensive du gouvernement contre le baccalauréat

Le 30 octobre, en présence du Premier ministre et de Jean-Michel Blanquer, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté les mesures concernant les nouvelles conditions d’accès en licence. Plutôt que de créer les postes nécessaires pour...

16 novembre

CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les...

Conseil supérieur de l’Education du 19 octobre 2017 Déclaration de la FNEC FP-FO sur le projet d’arrêté « DNB »

FO rappelle d’abord son attachement aux diplômes nationaux, et son opposition à la substitution des compétences aux qualifications. En ce sens, le maintien de la validation des domaines du socle commun des compétences et connaissances dans ce projet d’arrêté est pour...

« Concertation sur l’apprentissage » : plus que jamais, défendre l’enseignement professionnel sous statut scolaire

Le gouvernement vient d’ouvrir une concertation sur l’apprentissage et la réforme de la formation professionnelle. La confédération FO participe à ces discussions avec le ministère du travail et le ministère de l’Éducation nationale. Ce dernier a sollicité les...

Spécial Contractuels

Le recours aux contractuels, malgré une succession de plans censés sortir de la précarité ces collègues, n’a fait que croître au fil des années. Ils représentent aujourd’hui 17% des effectifs dans la Fonction publique, soit 940000 agents, chiffre qui ne cesse de...