Le 19 mars : Tous en grève pour préparer le blocage de l’économie ! Exemplaire

13 Mar, 2019 | Actualités, Communiqué

Le gouvernement remet en cause tous les conquêtes sociales et tous les fondements de la République jusqu’alors une et indivisible. Des ordonnances Travail à la loi de « transformation-destruction » de la Fonction publique, en passant par le projet de loi École de la Confiance, de la remise en cause de l’assurance chômage au démantèlement du système de retraites par répartition, c’est une seule et même politique. C’est la même politique qui précarise et paupérise les personnels à travers le recrutement accru de contractuels et la perte de 18% du pouvoir d’achat depuis 2000, soit environ 400 € par mois.

Les personnels n’acceptent pas !

Comme à Rouen, où 200 personnels administratifs envahissent le hall du Rectorat pour dire « non à la fusion des académies Caen/Rouen et aux suppressions de postes » et décident la grève. 

Comme à Nantes où 500 personnels réunis en AG pour l’abandon du projet de loi Blanquer appellent à participer à la grève interprofessionnelle du 19 mars et à rejoindre la manifestation nationale des gilets jaunes le 16 mars.

Comme dans tous les départements, où les personnels disent : les fermetures de classe, les suppressions de postes, Parcoursup, la réforme du lycée : on n’accepte pas. Ça suffit ! Ils décident de résister, de bloquer leurs écoles, de se réunir pour décider des moyens efficaces pour faire reculer les plans destructeurs du gouvernement.

Dans de nombreux départements, l’action commune pour les revendications, y compris avec les gilets jaunes, se construit avec un objectif : bloquer le pays pour obtenir satisfaction. L’heure est au regroupement des forces de ceux qui combattent pour faire valoir leurs revendications légitimes.

Le gouvernement voudrait faire taire les revendications par la répression

 Dans le droit fil de la loi « anti-casseurs » qui instaure une interdiction préventive de manifester, le projet de loi Blanquer demande aux personnels de contribuer « par leur engagement et leur exemplarité » « au lien de confiance qui doit unir les élèves et leur famille au service public de l’éducation. (…) » Alors même que notre ministre sabote ce dernier, scientifiquement. C’est une loi de répression que le ministre semble vouloir appliquer dès que possible. Dans une lettre aux recteurs et au DASEN du 8 mars, il demande des sanctions disciplinaires pour les professeurs qui résistent par la rétention des notes. La FNEC FP-FO condamne cette répression et soutient toutes les initiatives pour faire valoir les revendications.

 Des attaques sans précédent appellent une riposte sans précédent

Le 19 mars, les confédérations FO, CGT, avec Solidaires, l’UNEF, l’UNL, appellent à une puissante journée de grève interprofessionnelle.

Face à la gravité de la situation, les fédérations de fonctionnaires Force Ouvrière ont organisé une réunion commune de leurs instances pour préparer le rapport de force nécessaire et impératif pour contrer projet de destruction de la Fonction publique et le projet de réforme des retraites. Elles inscrivent leur action dans la journée interprofessionnelle de grève et de mobilisations du mardi 19 mars.

La FNEC FP-FO appelle les personnels à participer massivement à la journée de grève interprofessionnel du 19 mars. Elle les appelle à se réunir à l’issue de cette journée pour décider des suites et préparer le blocage du pays, afin de faire plier le gouvernement des contre-réformes et de la répression. Oui à l’augmentation des salaires ! Non à la casse de l’École et de nos statuts ! Abrogation des contre-réformes, abandon de la loi « École de la Confiance » !

Parcoursup 2019, nouveau coup porté à l’enseignement supérieur public

  Au Conseil Supérieur de l’Education du 11 mars, des textes pour une version "améliorée" de Parcoursup 2019 ont été présentés à trois jours de la clôture des inscriptions, le 14 mars. 740 457 PLACES POUR 800 000 CANDIDATS EN 2018  Lors du CSE, FO a condamné...

Le 19 mars : Tous en grève pour préparer le blocage de l’économie ! Exemplaire

Le gouvernement remet en cause tous les conquêtes sociales et tous les fondements de la République jusqu'alors une et indivisible. Des ordonnances Travail à la loi de « transformation-destruction » de la Fonction publique, en passant par le projet de loi École de la...

« Il faut la grève, la grève pour gagner » (les personnels du Rectorat de Rouen en AG le 25 février)

Répression systématique, « grand débat », opération d’union nationale visant à assimiler la mobilisation des centaines de milliers de travailleurs et de jeunes à l’antisémitisme, campagne d’intimidation à laquelle participe le ministre Blanquer en appelant à...

Loi Ecole de la confiance : un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République

 Le ministre avait promis des rebondissements lors de l’examen du projet de loi Blanquer « Ecole de la confiance », qui a été adopté en première lecture l’Assemblée Nationale le 15 février. On peut effectivement reconnaître que les rebondissements sont bien organisés...

Agir pour les revendications contre la répression

 Semaine après semaine, le gouvernement multiplie les attaques contre les salariés, les fonctionnaires, les retraités et la jeunesse. Avec la loi Blanquer sur l’École de la confiance, présentée en ce moment à l’Assemblée nationale, le ministre a décidé d’amplifier...

Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes. Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés...

Avec ses établissements du socle, le ministre prépare le corps unique !

Le projet de Loi sur « l’École de la confiance » contient déjà plusieurs dispositions visant à disloquer encore plus le cadre national de l’école publique et les statuts particuliers de ses personnels. Mais le Ministre Blanquer avait promis qu’on verrait « surgir » du...

Non-titulaires : Le ministère répond à FO L’indemnité compensatrice de la CSG sera rétablie

 Force ouvrière s’était opposée à la décision du gouvernement de transformer une partie des cotisations « sécurité sociale » de maladie en CSG, parce que cette mesure constituait un hold-up sur les cotisations sociales (salaire différé) en les transférant sous forme...

Le ministre annonce une nouvelle expérimentation : les PIAL

  Le 18 janvier, dans le cadre du rapport « ensemble pour l’école inclusive », le ministre annonce l’expérimentation de « Pôles inclusifs d’accompagnement localisés » PIAL dans chaque académie. Ces PIAL sont mis en place au moment où 10 900 postes d’AESH sont créés,...

Tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Les personnels sont excédés par la multiplication des contre-réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de...