L’ANDCIO et la FNEC-FP FO se sont rencontrées le jeudi 8 juin 2017

22 Juin, 2017Actualités, Psychologues de l’Éducation nationale

Contrairement à nos habitudes, cette rencontre a débouché sur un communiqué commun compte tenu de la gravité de la situation pour les directeurs de CIO.

Le constat suivant est porté à la connaissance de tous les directeurs de CIO et à l’ensemble de la profession.

Le ministère n’a pas tenu compte des alertes formulées par la profession. Nous constatons déjà les effets pervers de la création du nouveau corps des PsyEN : remises en cause statutaires, explosion du temps de travail pour les collègues du premier degré et inégalité de traitement : Un corps unique, des organisations de temps différenciées…

En particulier, le décret du 1er  février 2017 et le décret du 5 mai sur l’évaluation et la carrière des Psy-EN  prédit un sombre avenir pour les Directeurs de CIO.

L’absence de statut pour les directeurs de CIO, qui a toujours posé question, est aujourd’hui aggravée par la disparition de leur grade.

Contrairement à la communication ministérielle, le décret reconnaît un rôle à ces personnels sans leur accorder ni le statut ni les moyens institutionnels pour pouvoir exercer leurs missions.

Le décret emploie le terme « diriger » à plusieurs reprises, mais le responsable du CIO ne sera plus un Directeur. Il devient un psychologue de l’éducation « qui dirige le DCIO ».

Imaginerait-on un changement statutaire amenant un chef d’établissement à avoir le même grade que les enseignants sur lesquels il a autorité ? C’est pourtant la situation imposée par ce décret.

C’est pourquoi une partie des collègues se pose la question de savoir dans quelles conditions ils pourront continuer à diriger un CIO.

Pour l’ANDCIO et la FNEC-FP FO, il s’agit donc d’un véritable déclassement de la fonction. Les directeurs de CIO sont dégradés. En effet, les DCIO actuels deviennent des PsyEN hors classe. Quant aux futurs PsyEN qui dirigeront un CIO, ils seront maintenus dans la classe normale, sauf s’ils sont en fin de carrière. Le décret se traduit donc par une régression.

Combien de PsyEN accepteront de le faire sans promotion de grade ?

Quant à la classe exceptionnelle, la porte est tellement étroite qu’il y aura peu d’élus.

Par ailleurs, cette dégradation pose la question de la légitimité des directeurs de CIO vis-à-vis de tous leurs partenaires internes et externes à l’Education nationale.

Le gouvernement aurait voulu accélérer la fermeture des CIO en tant que structure qu’il ne s’y serait pas pris autrement !

Nous demandons au nouveau ministre de rouvrir le dossier.

Multiplication des attaques contre l’École publique, l’Université et leurs personnels

Chaque jour qui passe met un peu plus en évidence que la crise du Covid-19 devient prétexte à poursuivre et amplifier les contre-réformes engagées à l’encontre de l’école publique républicaine et ses personnels. Ce n’est pas ça, l’école publique et laïque La...

Déclaration de la FNEC FP-FO au Comité Technique ministériel du 20 mai 2020

La FNEC FP-FO revendique le retrait immédiat de la loi sur l’état d’urgence « sanitaire », que le gouvernement vient de prolonger, toujours sans tests de dépistage systématique, sans masques, sans mesures réellement sanitaires. Il se donne les pleins pouvoirs pour...

Réforme des concours et de la «formation des enseignants» : un concentré de territorialisation et de contractualisation

Dans ce domaine comme dans d’autres, la crise du Covid-19 n’a aucunement infléchi les projets du ministère : en effet la nouvelle présentation le 14 mai du projet d’arrêté «fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters MEEF» enkyste la...

Courrier au ministre sur la fiche pédagogique « Coronavirus et risque de replis communautaristes »

Monsieur le Ministre, Nous avons été stupéfaits à la lecture de la fiche pédagogique « Coronavirus et risque de replis communautaristes », publiée sur le site du ministère, et annexée à la circulaire du 5 mai 2020 relative à la réouverture des établissements...

Comité Technique Ministériel : le ministre déréglemente et territorialise au prétexte de la crise sanitaire !

Le Comité Technique Ministériel de l’Education nationale, réuni le 5 mai en présence du ministre, avait à l’ordre du jour la réouverture des écoles et des établissements. La FNEC FP-FO a fait valoir les revendications des milliers de personnels et la colère qui monte...

« Protocoles » sanitaires : la FNEC FP-FO refuse le chaos que veut nous imposer le ministre !

Les projets de « protocoles », dont tout le monde a été destinataire avant les organisations syndicales, ont mis en lumière l’impréparation et la précipitation du ministre face aux injonctions présidentielles et patronales pour une réouverture « coûte que coûte » le...

Annonces du Premier ministre : aucune réponse, aucune garantie !

Le Premier ministre a présenté son plan de déconfinement : il a surtout mis en avant les impératifs économiques, face auxquels la santé des personnels et des élèves ne compte pas. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, sauf dans les établissements...

Le 11 mai ou après… Pas de reprise sans dépistage systématique, sans tous les moyens de protection nécessaires !

Les personnels soussignés considèrent que l’annonce du président de la République le 13 avril de rouvrir les crèches, écoles et établissement scolaires à partir du 11 mai, alors même que tous les lieux publics resteront fermés, est irresponsable, dangereuse,...

Imposer les congés en plein confinement : une honte ! Abrogation des ordonnances !

Cela fait plus d’un mois que les personnels assurent la continuité des activités dans les services comme dans les établissements, parfois dans des conditions difficiles, en présentiel, en télétravail, en dispense d'activité ou en ASA… Les agents sont toujours présents...

Les stagiaires ne doivent pas être les victimes collatérales du Coronavirus !

 Dans la plupart des académies, les recteurs ont annoncé une titularisation des stagiaires en décembre 2020. Inadmissible ! En quoi ont-ils démérité ? Rien ne justifie ce report. Rien ne justifie que le statut de stagiaire, leur mutation et déroulement de carrière...