Courrier au ministre de l’Éducation nationale et 4 pages pages revalorisation (en pj)

26 Fév, 2020Actualités, Communiqué

Montreuil, lundi 24 février 2020

 

Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale

Ministère de l’Education nationale

110, rue de Grenelle

75357 Paris

 

Objet : concertation « réforme des retraites » dans l’Education nationale.

 

Monsieur le Ministre,

Nous avons l’honneur de vous informer que la FNEC FP-FO ne participera pas à la multilatérale de demain mardi 25 février concernant la formation, dans le cadre proposé du « chantier retraites ».

Au fil des réunions, nous constatons que les revendications que nous portons ne sont pas entendues. D’ailleurs nous n’avons pas reçu de réponse au courrier que nous vous avons adressé le 10 janvier 2020 :

« (…) Pour la FNEC FP-FO, les revendications salariales sont légitimes et le rattrapage du pouvoir d’achat des personnels de l’Education nationale plus que jamais nécessaire. Elles ne sauraient être liées et conditionnées à l’acceptation de tout ou partie du projet de réforme des retraites. Ce préalable entendu, la FNEC FP-FO serait tout à fait disposée à échanger avec vous et porter ses revendications en matière de revalorisation salariale pour les personnels (…) »

Tout comme vous n’avez apporté aucune réponse à l’avis du Conseil d’Etat qui indique lui-même que les dispositions particulières aux enseignants dans le projet de loi sont vides de sens.

Contrairement à ce que vous affirmez dans les médias, si le projet de loi était adopté, tous les calculs confirment que les personnels de l’Education nationale toucheraient des centaines d’euros en moins sur leur pension. Une « revalorisation » de quelques euros sous forme indemnitaire, telle que vous nous l’avez présentée, ne compenserait pas cette perte inacceptable. A fortiori en la conditionnant à une remise en cause de nos obligations réglementaires de service, à l’ajout de nouvelles missions, aux formations pendant les vacances…

Comme nous vous l’avons indiqué, notre confédération revendique le retrait du projet de réforme des retraites et nous ne négocierons pas les paramètres visant à ajuster dans l’Education nationale une réforme que nous rejetons au niveau interprofessionnel. Tout comme nous n’accepterons pas de voir nos conditions de travail encore attaquées.

Pour notre part, la nécessaire augmentation des salaires ne peut passer que par la revalorisation du point d’indice, sans contrepartie, à hauteur des pertes de pouvoir d’achat engendrées par le gel depuis des années (moins 200 à 400 euros selon les catégories…).

C’est ce que nous viendrons réaffirmer lors de la réunion bilatérale à la DGRH à laquelle vous nous avez conviés jeudi 27 février et où nous rappellerons nos revendications, à commencer par le retrait de la réforme des retraites, l’augmentation du point d’indice, aucune augmentation du temps de travail.

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations.

 

Clément Poullet,

Secrétaire général de la FNEC FP-FO

Poursuite du démantèlement de l’Education nationale Premiers touchés : les PSYEN !

Un nouveau gouvernement pour une même politique : le Premier ministre a donné le « la » le 8 juillet à l’Assemblée nationale et au Sénat, « Nous ne renoncerons pas ». Cela vaut pour la réforme des retraites, mais aussi pour les réformes engagées contre l’Ecole et les...

Rentrée 2020 : le ministre poursuit la déréglementation et en fait payer le prix aux personnels

 La FNEC FP-FO a été reçue le jeudi 2 juillet par le cabinet du ministre et la DGESCO sur la question de la circulaire de rentrée 2020. Aucun document ne nous a été présenté. « On attend le remaniement ministériel ». En préambule la FNEC FP-FO a indiqué : les...

Déclaration de la FNEC FP-FO au CHSCT-M du 2 juillet 2020

Mesdames et Messieurs, Non seulement Monsieur MACRON n’a pas suspendu les réformes durant la crise sanitaire, mais son gouvernement tente de faire passer toutes celles qui n’avaient pas été menées à leur terme. Pour les citoyens, c’est un état d’urgence maintenu avec...

Pas de génération sacrifiée ! Chaque élève doit avoir accès à la filière de son choix !

La gestion catastrophique par le gouvernement, relayée par le ministère avec les pseudo-protocoles sanitaires, a privé des centaines de milliers de lycéens de quatre mois de cours. Pas de vrai baccalauréat, pas d’épreuves terminales, pas de reprise dans des conditions...

Les PIAL, c’est toujours non ! Un vrai statut et un vrai salaire, c’est oui ! Tous au rassemblement du 24 juin pour faire valoir les revendications !

Le ministère a installé un comité de suivi des AESH depuis le 11 février 2019. Il affirme vouloir améliorer la situation des AESH mais s’applique à mettre en œuvre les dispositions prévues par la loi Blanquer  dite « Pour une école de la confiance » notamment la...

À bas le protocole « sanitaire » ! Satisfaction des revendications, tout de suite !

Rassemblements devant les DSDEN et rectorats le 24 juin ! C’est à nouveau par média interposé que les personnels ont pris connaissance des nouvelles dispositions envisagées par le ministre à partir du 22 juin. Quel mépris pour les personnels, les directeurs d’école,...

 Compte-rendu de l’audience de la FNEC FP-FO du 16 juin 2020  auprès du ministre de l’Éducation nationale

Une délégation de la FNEC FP-FO a été reçue par le ministre en visioconférence le mardi 16 juin 2020. Le ministre a souhaité indiquer en préambule, comme lors de la précédente audience, qu’il n’était pas satisfait des publications et des communiqués de notre...

Déclaration liminaire FNEC FP-FO CTMEN du 12 juin 2020

 En plein état d’urgence, bien qu’interdits par le gouvernement, des rassemblements et des manifestations ont lieu tous les jours. Sans rien attendre de l’enfumage du Ségur de la Santé, les personnels hospitaliers déploient leurs banderoles, à Clichy, Saint-Etienne,...

Stop au prof bashing ! C’est le ministre Blanquer et son  protocole qui détruisent l’Ecole !

Depuis plusieurs jours, les médias se déchaînent contre les enseignants. De L’Opinion («Enseignants en roue libre») à France 2 («Comment des milliers de profs n’ont pas assuré leur propre cours pendant le confinement») en passant par France Inter («Si les salariés de...

Le BAC doit rester national Chaque bachelier doit avoir accès à la filière de son choix

à Montreuil, le 2 juin 2020 Avec les réformes Blanquer du lycée et du Baccalauréat, rien n’a été épargné ni aux professeurs, ni aux élèves de lycées : nouveaux programmes, enseignements de spécialité, E3C imposés à marche forcée. Après avoir confiné et privé de cours...