La FNEC FP-FO auditionnée par la mission ministérielle sur la voie professionnelle

19 Déc, 2017 | Actualités, Communiqué

Une délégation de la FNEC FP-FO a été auditionnée par Céline Calvez, députée LREM des Hauts-de-Seine, le jeudi 15 décembre 2017. Cette audition s’inscrit dans la mission mise en œuvre par JM Blanquer et conduite par Céline Calvez et Régis Marcon, et devant aboutir à un rapport au début de l’année 2018 pour « transformer la voie professionnelle, en lien avec la concertation sur l’apprentissage conduite par le ministère du travail, mais aussi avec la mission sur l’évolution du baccalauréat » (lettre de mission en date du 16 novembre 2017).

La FNEC FP-FO a exprimé son inquiétude face à la multiplication des déclarations dans la presse, notamment de représentants du patronat qui entendent avoir une part plus active dans la définition du contenu des formations professionnelles.

Les grandes lignes de la lettre de mission ont été exposées par Mme Calvez : comment rendre la voie professionnelle plus attractive, plus efficace, plus ouverte ? comment continuer à concilier les objectifs d’insertion professionnelle et poursuite d’études ? quelle place pour les enseignants généraux au sein des lycées professionnels ? quelle place pour le transdisciplinaire ? quid de la formation initiale des enseignants ? quid de l’orientation, avant, pendant et après le lycée professionnel ? comment inscrire des jeunes en difficultés dans le CAP, comment moduler leur formation ? quels liens entre l’école et le monde de l’entreprise ? quid des campus des métiers pour favoriser la mixité des parcours ?

La FNEC FP-FO a exposé pour sa part les revendications des personnels et les points d’inquiétude à savoir :

  • attachement aux diplômes nationaux reconnus dans les conventions collectives, alors que la loi Travail et les ordonnances Macron remettent en cause toutes les garanties collectives ;
  • opposition au processus de régionalisation déjà bien engagé (ex : définition de la carte des formations professionnelles par les Régions) ;
  • attachement à la formation professionnelle initiale, publique et laïque, sous statut scolaire, au statut national des professeurs de lycée professionnel, attachement au maintien des lycées professionnels ;
  • perplexité quant au fait que, d’un côté, on entend « revaloriser » la voie professionnelle alors que 430 postes sont soustraits aux concours de recrutement en 2018 (externe, interne et réservé) ; de plus, si on prend l’exemple de l’académie de Nantes, seules 15% des nouvelles formations pour 2018 relèvent de lycées d’enseignement publics ;
  • attachement à l’obligation scolaire à 16 ans ;
  • exigence de restitution des heures disciplinaires supprimées dans le second degré ;
  • opposition à la définition de champs professionnels profondément élargis ;
  • opposition à ce que l’apprentissage devienne un cursus concurrent de la voie professionnelle sous statut scolaire ;
  • concernant l’orientation, rappel du contexte de fermeture de dizaines et dizaines de CIO ;
  • concernant les campus des métiers, fortes inquiétudes quant aux situations de mise en concurrence de la voie professionnelle publique et de formations privées (ex : en 2016 mobilisation des personnels et des élèves du lycée hôtelier Jean Drouaut de Paris)

Parcoursup 2019, nouveau coup porté à l’enseignement supérieur public

  Au Conseil Supérieur de l’Education du 11 mars, des textes pour une version "améliorée" de Parcoursup 2019 ont été présentés à trois jours de la clôture des inscriptions, le 14 mars. 740 457 PLACES POUR 800 000 CANDIDATS EN 2018  Lors du CSE, FO a condamné...

Le 19 mars : Tous en grève pour préparer le blocage de l’économie ! Exemplaire

Le gouvernement remet en cause tous les conquêtes sociales et tous les fondements de la République jusqu'alors une et indivisible. Des ordonnances Travail à la loi de « transformation-destruction » de la Fonction publique, en passant par le projet de loi École de la...

« Il faut la grève, la grève pour gagner » (les personnels du Rectorat de Rouen en AG le 25 février)

Répression systématique, « grand débat », opération d’union nationale visant à assimiler la mobilisation des centaines de milliers de travailleurs et de jeunes à l’antisémitisme, campagne d’intimidation à laquelle participe le ministre Blanquer en appelant à...

Loi Ecole de la confiance : un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République

 Le ministre avait promis des rebondissements lors de l’examen du projet de loi Blanquer « Ecole de la confiance », qui a été adopté en première lecture l’Assemblée Nationale le 15 février. On peut effectivement reconnaître que les rebondissements sont bien organisés...

Agir pour les revendications contre la répression

 Semaine après semaine, le gouvernement multiplie les attaques contre les salariés, les fonctionnaires, les retraités et la jeunesse. Avec la loi Blanquer sur l’École de la confiance, présentée en ce moment à l’Assemblée nationale, le ministre a décidé d’amplifier...

Groupe de travail du mercredi 13 février 2019 sur la réforme territoriale

Réunis avec la CGT et FO en AG le 31 janvier, une centaine de personnels du rectorat de Nantes et de la DSDEN 44 demandait l’arrêt des suppressions de postes. Le 8 février, ce sont 150 personnels administratifs de la DSDEN 76, rectorats 1 et 2 qui se sont rassemblés...

Avec ses établissements du socle, le ministre prépare le corps unique !

Le projet de Loi sur « l’École de la confiance » contient déjà plusieurs dispositions visant à disloquer encore plus le cadre national de l’école publique et les statuts particuliers de ses personnels. Mais le Ministre Blanquer avait promis qu’on verrait « surgir » du...

Non-titulaires : Le ministère répond à FO L’indemnité compensatrice de la CSG sera rétablie

 Force ouvrière s’était opposée à la décision du gouvernement de transformer une partie des cotisations « sécurité sociale » de maladie en CSG, parce que cette mesure constituait un hold-up sur les cotisations sociales (salaire différé) en les transférant sous forme...

Le ministre annonce une nouvelle expérimentation : les PIAL

  Le 18 janvier, dans le cadre du rapport « ensemble pour l’école inclusive », le ministre annonce l’expérimentation de « Pôles inclusifs d’accompagnement localisés » PIAL dans chaque académie. Ces PIAL sont mis en place au moment où 10 900 postes d’AESH sont créés,...

Tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !

10 ans : ça suffit ! Le blocage de la revalorisation du point d’indice a fait baisser de 18 % le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Les personnels sont excédés par la multiplication des contre-réformes successives, les politiques d’austérité, les suppressions de...