Communiqué UIAFP : A VOTRE BON CŒUR … !

21 Juin, 2018 | Actualités, Communiqué

Le rendez-vous salarial s’est tenu le 18 juin.

Rappelons que ce rendez-vous est une des conséquences du protocole sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) rejeté par FORCE OUVRIERE. Remplaçant les négociations salariales annuelles, il place la possibilité de revaloriser la rémunération des fonctionnaires et agents publics sous des critères macro-économiques. De fait, le gouvernement a beau jeu de justifier une croissance faible pour ne pas augmenter les traitements et salaires.

Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique a donc annoncé un nouveau gel de la valeur du point d’indice pour 2019.

Ainsi, depuis 2010, cela fera 8 ans de gel ! Inadmissible pour FO car, avec l’augmentation des retenues pour pension civile (cotisations retraites), cela va entraîner une nouvelle perte de pouvoir d’achat.

Et ce ne sont pas les quelques mesurettes et corrections techniques annoncées qui vont atténuer cela.

La simple compensation de la CSG n’est pas une augmentation du pouvoir d’achat, la monétisation du compte épargne temps seulement pour la Fonction publique d’Etat et territoriale, à ce stade, n’est qu’un moyen d’éviter la prise de jours de congés dans des services en sous effectifs chroniques, la relance du protocole PPCR n’est que le respect des engagements du gouvernement Hollande.

Et même, si la revalorisation des indemnités de nuitée répond à une revendication de FO, il faut préciser que cela reste le simple remboursement de frais engagés par les agents pour se déplacer dans le cadre de leurs missions.

Pour la 2ème année consécutive depuis son élection en mai 2017, le gouvernement Macron écarte d’un revers de la main les attentes légitimes de 5,5 millions d’agents  publics représentant 20 % de l’emploi salarié de notre pays.

Pour FO Fonction Publique, l’heure reste à la mobilisation.

 Revendiquer pour améliorer sans cesse les conditions de travail et de vie des agents publics et le service rendu à l’usager continue de rester notre ligne de conduite.

 Libres, indépendants et déterminés, les fonctionnaires et agents publics FORCE OUVRIERE ne lâcheront rien !

 

Fait à PARIS, le 19 juin 2018

Pré-recrutement d’apprentis professeurs : Statut, concours et salaires dans le viseur de la loi Blanquer

Parmi les mesures destructrices du projet de loi Blanquer pour « une école de la confiance », le ministère prévoit la modification du recrutement des AED, qui pourraient être utilisés comme professeurs apprentis à moindre coût. Recrutés par contrat en L2, sans le...

Editorial du Syndicaliste Indépendant n°208 : Soyons lucides !

Parmi les titres multiples et variés des journaux acharnés contre l’existence même de la confédération FO dans une campagne médiatique insupportable, retenons-en un : « A quoi sert FO ? ».D’autres sur certaines ondes, ont d’ailleurs apporté leur réponse : FO doit...

Je vote FO

Face aux réformes gouvernementales qui détruisent tous les droits et garanties collectives,Je vote FOPour Résister, revendiquer, reconquérir tract je vote...

Le statut, rien que le statut ! Retrait des réformes Darmanin-Blanquer

Le ministre de l’Action publique vient de lancer une bombe contre le Statut général : généralisation des recrutements sous contrat, démantèlement des services publics, suppressions de dizaines de milliers de postes, mise en place d’un plan de départs dits «...

Violences scolaires : il est urgent d’arrêter le saccage de l’école républicaine et des statuts!

Après la diffusion ce week-end d’une vidéo montrant un élève d’un lycée de Créteil menacer d’une arme sa professeure, la FNEC FP-FO tient à apporter tout son soutien à la collègue et à l’équipe de l’établissement. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation...

Déclaration de la FNEC FP-FO au CSE du 15 octobre 2018

Monsieur le ministre, Mesdames, Messieurs membres du CSE, Le projet de loi de l’école de la confiance est présenté aujourd’hui au CSE dans la précipitation : nous avons été informés le 2 octobre alors que le texte n’était pas finalisé. Il doit être présenté au...

Fusion des académies Non à la régionalisation de l’Éducation nationale, maintien de toutes nos garanties statutaires nationales !

  Lors du CTM du 4 octobre le calendrier a été confirmé. Le 1° janvier 2020, il n'y aura plus que 13 académies métropolitaines, coïncidant avec les périmètres des grandes régions issues de la loi Notre du gouvernement Valls-Hollande. Le ministère entend multiplier les...

Vademecum sur la laïcité : le ministère doit prendre ses responsabilités

Le ministre de l’Education nationale vient de s’adresser aux enseignants pour les informer de la publication d’un formulaire de saisine et d’un vadémécum. Ces documents sont mis à la disposition des personnels pour les aider à traiter des atteintes au principe de...

5 octobre : journée mondiale des enseignants : défense inconditionnelle des statuts, des postes et des libertés syndicales des enseignants

La journée mondiale des enseignants s’inscrit dans un contexte international où les politiques menées par les gouvernements et suscitées par les institutions internationales (FMI, Banque mondiale, Union Européenne) sont très éloignées des exigences affirmées dans les...

1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019. Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les...