Casser le baccalauréat, c’est casser le lycée ! Défense du baccalauréat, premier grade universitaire et diplôme national de fin d’études secondaires

8 Nov, 2017 | Actualités, Communiqué

 

Acte I : « Plan étudiants » une attaque majeure contre le baccalauréat, premier grade universitaire

Avec le « plan étudiants » qui prévoit que « si pour des raisons de capacités d’accueil, l’université ne peut admettre tous les candidats, la priorité sera donnée à ceux dont le parcours, la motivation et le projet sont les plus cohérents avec la formation choisie » (dossier de presse), le baccalauréat ne serait plus, selon les termes de M. Blanquer qu’« un repère » dans la scolarité et un certificat de fin d’études.

Il ne serait plus la clef de voûte de l’enseignement scolaire ni la garantie d’un accès pour tous les bacheliers à l’université dans la filière de leur choix.

 Acte II : une attaque majeure contre le baccalauréat, diplôme national

Le 13 novembre commencera une « concertation » sur le baccalauréat qui devrait déboucher sur un rapport en janvier. Est envisagé, d’ores et déjà un lycée modulaire que certains appellent de leurs vœux : « individualisation des parcours » (Pierre Mathiot, président de la commission baccalauréat, Le Figaro du 2 novembre), suppression des filières S, L, ES, extension du contrôle continu, réduction des épreuves finales à quatre disciplines.

C’est la consécration de l’autonomie des établissements avec un lycée et un parcours à la carte, un baccalauréat-maison, un baccalauréat par lycéen.

Les conséquences immédiates : le baccalauréat deviendrait un simple certificat par blocs de compétences.

  • Généralisation de l’évaluation locale par le contrôle continu
  • Aggravation des pressions sur les personnels et dégradation des conditions de travail (le professeur principal responsable de l’orientation !)
  • Hiérarchie entre des disciplines majeures et mineures, avec, à la clef, suppression d’heures et de postes
  • Substitution des compétences aux connaissances avec la généralisation du livret de compétences au lycée

 Pour le SNFOLC, s’attaquer aux diplômes, c’est aussi s’attaquer aux droits que donnent les diplômes dans les conventions collectives, dans la droite ligne des ordonnances Macron.

Le SNFOLC invite les personnels à se réunir dans les établissements, pour prendre position ensemble et exiger :

  • Maintien du baccalauréat, premier grade universitaire, diplôme national de fin d’études secondaires
  • Maintien et rétablissement, dans toutes les disciplines, des épreuves nationales, anonymes, ponctuelles et terminales du baccalauréat
  • Rétablissement des horaires disciplinaires et des dédoublements nationaux supprimés par la réforme des lycées
  • Maintien et rétablissement dans tous les établissements de toutes les disciplines, toutes les heures d’enseignement disciplinaires et de tous les postes

« Agenda social » du ministère de l’Éducation nationale FO ne participera pas à la destruction des statuts

La FNEC FP-FO était invitée le 5 avril par la conseillère sociale du ministre en présence de la DGRH à une réunion de présentation de sur l’« agenda social » du ministre. Force Ouvrière a tout d’abord indiqué que nous n’étions pas demandeurs d’un « agenda social »...

CSE du 12 avril 2018

Ci-contre les déclarations de la FNEC FP-FO au CSE du 12 avril 2018 CSE du 12 avril - déclarations préalables

Appel de l’interfédérale du 10 avril

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants » Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles...

Communiqué UIAFP

Ci-joint un communiqué de l'UIAFP 2018-04-10 Communiqué UIAFP Dialogue social ou dialogue de sourd...

Communiqué Tolbiac

La FNEC FP FO tient à exprimer son inquiétude face à la situation à l’université de Paris Tolbiac. Alors que des AG de plus en plus nombreuses se tiennent dans plusieurs universités, rassemblant étudiants et personnels, le président de l’université Paris 1 a demandé...

Communiqué des fédérations de l’éducation

Ci-joint le communiqué interfédéral de l'éducation 4 avril interfd

Ils défendent le statut. Ils refusent la privatisation. Soutien et solidarité avec les cheminots.

La FNEC FP-FO apporte son entier soutien aux cheminots en grève pour bloquer la volonté du gouvernement de privatiser la SNCF et de détruire leur statut. La FNEC FP-FO appelle tous ses syndicats à exprimer ce soutien par tous les moyens aux syndicats de la fédération...

Inclusion scolaire systématique : un constat alarmant La FNEC FP FO demande au gouvernement d’ouvrir des négociations en urgence sur les conditions de travail des personnels

A l’initiative de la FNEC FP-FO, s’est tenue le 28 mars 2018, dans les locaux de la Confédération FORCE OUVRIERE, une conférence sur le sujet de l’inclusion scolaire systématique rendue obligatoire par la loi PEILLON de 2013 et mise en œuvre par le ministre actuel de...

PSYEN-EDO Plan de fermeture des CIO et affectation des Psyen-EDO en établissements Basculement des personnels des DRONISEP aux Régions

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus à la demande du ministère le 23 mars sur l’orientation. Le  ministère a présenté comme aux autres organisations syndicales, son projet en  matière d’orientation, d’emplois de Psyen-EDO, de directeur de CIO, des différentes...

Réforme du lycée : marche forcée à l’autonomie et à la destruction du bac confirmées !

La FNEC FP-FO et le SNFOLC ont été reçus au ministère le 23 mars. Le ministère voulait présenter les horaires du nouveau lycée Blanquer. FO a rappelé son opposition à ces contre réformes ainsi que le vote contre les décrets présentés au Conseil  Supérieur de...