1 800 suppressions de postes dans l’Éducation nationale : le ministre accélère le traitement de choc

19 Sep, 2018 | Actualités, Communiqué

Par voie de presse, le ministre Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes dans le ministère de l’Éducation nationale sur le budget 2019.

Blanquer suit le cap des contre-réformes fixé par le gouvernement

Afin de baisser les dépenses de l’Etat et réduire les déficits publics, le gouvernement applique la feuille de route d’Action Publique 2022 à l’Education nationale : diminution drastique du nombre de fonctionnaires (120 000 postes supprimés sur la durée du quinquennat), des missions de service public abandonnées ou confiées au privé, avec, en parallèle, un recrutement massif de contractuels et la mise en place d’un plan de départ volontaire pour les fonctionnaires.

Le ministre Blanquer précise que les suppressions toucheront principalement l’enseignement secondaire et les services administratifs. A l’heure où les recteurs de région planchent sur la fusion des académies et les fusions-mutualisations de services entre rectorats, ce sont 400 postes d’administratifs « au moins » qui disparaîtraient, selon le ministre. Les 18 suppressions de postes en 2018 dans les académies de Rouen et de Caen, laboratoire d’essai du recteur régional, ont clairement montré les conséquences concrètes des politiques régionales académiques à venir.

Car derrière ces chiffres, c’est bien la réalité des contre-réformes qui se met en place. Alors que 40 000 élèves supplémentaires sont attendus l’an prochain dans les établissements du second degré et que les classes sont déjà surchargées, le ministre compte sur la réforme du lycée pour « rationaliser » les moyens. « Le mot rationalisation n’est pas un vilain mot» déclare-t-il. «Aujourd’hui, tout un chacun peut constater que le lycée pourrait être mieux organisé »… En réduisant le nombre d’heures de cours, en supprimant les filières, en liquidant le cadre national des programmes et des diplômes !

Le ministre annonce l’ajout dans les services des enseignants d’une deuxième heure supplémentaire imposée, considérée comme une hausse de salaire, car exonérée de cotisations salariales. De qui se moque-t-on ? Les personnels n’ont pas besoin d’un « observatoire du pouvoir d’achat » pour établir les faits connus de tous. Les politiques de gel du point d’indice ont fait chuter le pouvoir d’achat des fonctionnaires de 16% depuis 2000, et les mesures PPCR, que FO a toujours combattues, tournent le dos à l’augmentation de la valeur du point d’indice, bloquent le déroulement de carrière, individualisent les rémunérations pour les soumettre aux critères de performance décidés localement…

FO maintient le cap des revendications

Contrairement à certains qui aujourd’hui s’alarment des conséquences des réformes qu’ils ont eux-mêmes accompagnées voire anticipées, la FNEC FP-FO maintient son cahier de revendications. La FNEC FP-FO n’accompagnera pas les contre-réformes dans l’Education nationale.

Elle appelle les personnels à préparer le rapport de force, à se rassembler sur les revendications :

  • Non au démantèlement de l’Education nationale, non à la fusion des académies,
  • Retrait de la réforme du baccalauréat et du lycée,
  • Abandon des politiques de suppressions de postes,
  • Création des postes statutaires nécessaires, titularisation des personnels contractuels
  • Abandon des mesures PPCR
  • Augmentation de la valeur du point d’indice de 16%
  • Non au régime universel de retraites par points, maintien du Code des Pensions

La FNEC FP-FO appelle à se mobiliser et être en grève le 9 octobre prochain avec tous les salariés du privé et du public, les lycéens et les étudiants, à l’appel de FO, CGT, Solidaires, UNEF et UNL.

Parcoursup : pas plus acceptable en 2019 qu’en 2018 !

Parcoursup a vocation « à progresser en permanence », promettait le ministre Blanquer le mercredi 15 mai, jour des premiers résultats. Or, la plateforme PARCOURSUP a rencontré un sérieux dysfonctionnement vendredi 17 mai. De nombreux candidats qui avaient reçu une...

Loi Blanquer, accompagnement PPCR, réforme territoriale : le ministre travaille activement à la destruction de la Fonction publique

École de la Confiance et Transformation de la Fonction publique : les deux lois ne sont pas encore votées mais le ministère de l’Education nationale a tout préparé. Dans le cadre d’un monologue social, où les organisations syndicales sont convoquées tous les jours à...

Arrestation d’une syndicaliste enseignante : la répression, ça suffit !

La FNEC FP-FO reprend à son compte le communiqué des organisations syndicales de Paris qui apportent un soutien plein et total à notre camarade de la Commission exécutive du SNFOLC Paris. « Les organisations syndicales de Paris SNES, SNFOLC, SNETAA FO, SUD, CGT...

« Ecole de la confiance » : il n’y a pas d’alternative, le gouvernement doit retirer son projet de loi !

Confronté aux mobilisations d’ampleur contre le projet de loi Ecole de la confiance, le gouvernement multiplie les annonces, de manière parfois contradictoire.    Le Ministre communique sur la réécriture de l'article 6 de sa loi sur les EPSF, mais le Sénat propose des...

Stop aux violences policières ! Stop à la répression d’État ! Liberté de manifester et de faire valoir les revendications !

 Samedi 13 avril, des dizaines de milliers de travailleurs issus de multiples couches sociales, salariés, enseignants, jeunes, retraités ont voulu se rassembler à Toulouse et manifester, avec les gilets jaunes, avec leurs organisations, pour lutter contre l’injustice...

Formation continue : le ministère veut mettre en place des formations obligatoires sur le temps des vacances ! Inacceptable pour la FNEC FP-FO !

Lors d’un groupe de travail le 3 avril, la direction générale des ressources humaines (DGRH) a indiqué la volonté du ministre d’ouvrir par un nouveau décret la possibilité d’organiser de la formation continue sur le temps des vacances. La DGRH a indiqué que suite à la...

PPCR : toujours l’arbitraire, qui serait encore aggravé par de nouvelles modifications !

Les circulaires parues au BO le 21 mars 2019 pour le passage à la hors-classe des enseignants ont confirmées que les appréciations posées par la hiérarchie lors du 3ème rendez-vous carrière resteraient gravées dans le marbre. La FNEC FP-FO intervient sans relâche pour...

Retrait de la Loi Blanquer : la mobilisation s’enracine s’élargit

Après des manifestations massives le samedi 30 mars mêlant enseignants et parents d’élèves, plusieurs milliers de personnels de l’Education nationale se sont à nouveau mis en grève le 4 avril pour exiger le retrait de la loi Blanquer. Des milliers de manifestants ont...

Menaces sur l’école maternelle Monsieur Blanquer, vos démentis sont des aveux Si cela ne change rien comme vous le prétendez, alors retirez votre loi

Depuis 15 jours, avec l’aide de médias tout acquis à sa cause qui relaient complaisamment ses propos, le ministre Blanquer tente de démentir le fait que sa loi menace l’existence de l’école maternelle publique. Appliquant le vieil adage selon lequel plus le mensonge...

 Rectorats de Caen et de Rouen : Non à la fusion, arrêt de l’expérimentation !

Depuis la grève massive des personnels des Rectorats et DSDEN de Caen et Rouen le 21 mars, la mobilisation ne faiblit pas. Pas une journée ne passe sans que les personnels avec les syndicats FO se réunissent en AG, manifestent leur volonté de faire reculer le ministre...